Blanchiment, escroquerie à la CAF et immigration clandestine : 150 policiers investissent la place Arnaud Bernard à Toulouse

Mardi 22 septembre 2015, dès 6 heures du matin, 150 policiers ont investi la place Arnaud Bernard, dans le centre-ville de Toulouse, pour une vaste opération de contrôle.

Près de 150 policiers ont investi la place Arnaud Bernard, mardi 22 septembre 2015, aux premières heures de la matinée. Menée conjointement par la Police aux frontières (PAF) et le Service régional de police judiciaire de Toulouse (SRPJ), l’opération a mobilisé des hommes de différents services, venus en renfort, ainsi que plusieurs dizaines de CRS.

Une longue enquête

Les policiers ont agi dans le cadre d’une commission rogatoire émanant de deux juges d’instructions toulousains. Ils enquêtaient depuis plusieurs mois sur des faits de blanchiment d’argent et d’escroquerie ainsi que sur la présence dans des immeubles de la place Arnaud Bernard d’étrangers en situation irrégulière.

Je me suis retrouvé bloqué dès 6 h 30 et jusqu’à 8 h, rapporte un commerçant de la place Arnaud Bernard. Tout le quartier a été bouclé, plus aucune livraison ne pouvait être effectuée… Je n’avais jamais vu une opération comme celle-là.

Des interpellations

D’autres opérations ont par ailleurs été menées dans le cadre de la même affaire, mardi matin. Elles ont abouti, notamment sur la place Arnaud Bernard, à quelques arrestations mais les policiers restent pour l’instant discrets sur les résultats de cette opération.

Plus tard dans la journée, le parquet de Toulouse a confirmé la mise en garde à vue de quatre personnes. Ces dernières seraient soupçonnées d’aide a l’entrée et à la circulation dans le cadre d’un séjour irrégulier d’un étranger en France, de fraudes aux allocations familiales et d’escroquerie à la CAF.

source1 – source2