Bourg-la-Reine (92) : la racaille agresse les militants FN sous les vivats du Front de gauche

Addendum : Témoignage, de Julien Dufour (FN)

Notre militant agressé ce matin par derrière avec une barre de fer a eu 8 points de suture. résonnent dans sa tête les rires et sarcasmes des militants du FDG, qui ont dit à sa femme que si les policiers n’étaient pas arrivés, il lui auraient fait la même chose…

Communiqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National

Ce matin, sur le marché de Bourg-la-Reine (92), une équipe d’une dizaine de militants du FN, emmenés par Wallerand de Saint Just, distribuait des tracts pour soutenir la candidature de Michel Georget à la législative partielle de la 13e circonscription des Hauts-de-Seine.

Après une heure d’une distribution calme, un groupe de 6 racailles a surgi, frappant violemment (à la tête et par derrière) un des militants, insultant copieusement ses camarades avant de voler du matériel de campagne. Le militant frappé a dû être conduit aux urgences.

Si de nombreux badauds ont été choqués par cette agression inqualifiable, les militants du Front de gauche, eux, n’ont eu pour seule réaction que de ricaner, encourageant ainsi la racaille à poursuivre ses violences.

Steeve Briois, secrétaire général du FN, est scandalisé de voir une tentative de bâillonnement de la démocratie recevoir l’assentiment d’une formation politique qui se dit républicaine. Il exprime sa solidarité vis-à-vis des militants du FN 92 et souhaite bon rétablissement au militant blessé.

– – – – – – – – – – – – – –

Un militant du Front national a reçu des coups samedi matin sur un marché où il faisait campagne pour une législative partielle. Le militant, qui se plaignait de douleurs à la tête, a été transféré à l’hôpital. Selon Julien Dufour, directeur de campagne du candidat FN Michel Georget à la législative partielle, le militant a été violemment frappé à l’arrière de la tête, nécessitant huit points de suture.

Le militant blessé a l’intention de déposer plainte dimanche, a assuré le FN. Il a été « agressé par « un groupe de six racailles » qui l’ont « frappé violemment » a assuré le parti dans deux communiqués distincts. Par ailleurs, une plainte a été déposée pour vol de matériel, un sac contenant des tracts du FN et un chéquier ayant été volés sur le marché voisin de Sceaux.

(…) Yahoo !