Politique

Bretagne : Mélenchon préfère une France divisée à un peuple rassemblé.

Outré que des salariés puissent manifester aux côtés des patrons à Quimper, Mélenchon et ses affidés de la CGT ont décidé d’organiser ce week-end une contre manifestation à Carhaix. Mais la stratégie de la division orchestrée par les rentiers de la contestation a échoué. Seulement 500 personnes se sont rassemblées à Carhaix, alors qu’à Quimper ils étaient 30 000. Mélenchon s’est rendu compte que les français n’avaient pas besoin de lui pour agir et se révolter.
Encore une fois, les gauchistes se sont fait les idiots utiles du système qu’ils prétendent combattre. Fidèle à lui même et sans doute bouleversé par ce nouvel échec, le petit père sans peuple n’a pas pu s’empêcher d’insulter les salariés qui avaient choisi de manifester à Quimper. Pour lui ce ne sont que des esclaves. On peut imaginer que Mélenchon au pouvoir aurait fait tiré sur la foule… le robespierrisme est la maladie infantile de la gauche française.

Face à ce cuisant échec, l’attelage PC/Front de gauche/ CGT est aujourd’hui discrédité, et ne représente en rien une alternative au système en place.

Échec du défilé sectaire de la CGT/PC/Front de Gauche à Carhaix: 400 zozos

manif carahaix

Réussite populaire de la manifestation à Quimper: près de 30 000 citoyens

manif quimper

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE