«Calexit» : la Californie tentée par la sécession après la victoire de Trump

L’Etat de Californie compte 39 millions d’habitants et a voté mardi à plus de 60% pour Hillary Clinton. Certaines voix proposent d’organiser un référendum sur l’indépendance pour se séparer des Etats-Unis.

[…] «Prenons nos avocats, notre marijuana, et partons», résumait une internaute californienne en colère sur Twitter. Le hashtag «Calexit», référence au vote britannique en faveur d’une sortie de leur pays de l’Union européenne (Brexit), faisait un tabac, appelant à faire sécession. «Il est temps de voir les choses en face. Nous voulons des choses différentes, et nous ne pouvons plus rester ensemble dorénavant, écrit Aaron Schwabach dans une tribune publiée dans le San Diego Union-Tribune. Il est temps de donner tout leur sens aux mots inscrits sur notre drapeau : California Republic».

L’organisation YesCalifornia propose elle très sérieusement un référendum populaire en 2018 pour obtenir «l’indépendance». L’investisseur de la Silicon Valley Shervin Pishevar, un Irano-américain, a proposé de financer la campagne référendaire afin que la «Californie devienne une nation à part». […]

Si jamais le référendum a bien lieu et que la proposition de sécession l’emporte, il faudrait ensuite ajouter un amendement à la Constitution des Etats-Unis. Or toute modification de la Constitution des Etats-Unis exige l’assentiment des deux tiers du Congrès et de 38 des 50 Etats américains. Autant dire que le projet a très peu de chances d’aboutir. […]

Le Parisien