Cambadélis, patron du PS : « les frontières n’ont plus de sens aujourd’hui » (vidéo)

Superbe, tout est dit : s’il n’y a plus de frontières, il n’y a plus de France. Cambadélis vient d’avouer le projet des fédéralistes européens.

Voter socialiste, Mélenchon, les verts NPA, et autres internationalistes, c’est se rendre complice de la destruction de tout ce que nos ancêtres ont construit.

Camabdélis devrait lire Régis Debray « Éloge des Frontières »


« Marine Le Pen est nationaliste » par Europe1fr

Pour la gauche il y a le bon nationalisme et le mauvais. Par exemple le FLN,  que la gauche a soutenu dans ses pires atrocités, est un bon nationalisme. En revanche le français qui se bat pour préserver son identité et sa souveraineté c’est un salop de fasciste….

Comprenne qui pourra

Jacques-Faizant

Ça me fait penser à ce que disait Hollande sur le protectionnisme :