Politique,  vidéo

Cantonale partielle à Brignoles : FN 40%, gauche éliminée

Intervention de Laurent Lopez (candidat FN) sur BFM TV

Réaction de Florian Philippot : Nous sommes aujourd’hui le premier parti de France

Sur les déplacements de Vall contre le FN :

Il y a à la tête du pays des responsables qui sont uniquement dans la com, et qui n’hésitent pas à dépenser l’argent de l’État pour faire une tournée électorale. Est-ce qu’on attend aujourd’hui du ministre de l’intérieur en titre qu’il s’occupe de l’élection d’un député maire sortant à Forbach, et qu’il fasse la campagne du Parti Socialiste ? ou est-ce-qu’on attend de lui qu’il lutte contre l’insécurité, la délinquance et la criminalité…

Addendum : Marine Le Pen, réagit au résultat de Laurent Lopez, lors de l’élection cantonale partielle dimanche dernier à Brignoles

Il est à noter que le candidat d’extrême droite du Parti de la France appelle lui aussi à voter pour… l’UMP. Ce qui veut dire que le fameux front républicain va de l’extrême gauche néo-stalinienne à l’extrême droite en passant par l’UMPS mondialiste et immigrationiste. Ce n’est donc pas un front républicain mais un vrai front de Ripoux-blicain.

– – – – – – – – – – – –

 

Le candidat du Front national obtient près de 40% des voix. La gauche est éliminée.

Le PS de Brignoles a d’ores et déjà fait savoir qu’il appellera au rassemblement républicain, et donc à battre le FN.

Il était en embuscade. Le voilà en tête. Ce dimanche, au premier tour de l’élection cantonale partielle à Brignoles, dans le Var, le FN a fait le meilleur score. Son candidat, Laurent Lopez a totalisé 40% des suffrages (sur 90 % des bulletins dépouillés), l’UMP est à 22 %; un autre candidat d’extrême droite tutoie les 10%.

Invité à réagir à cette information encore partielle sur BFMTV, Arnaud Montebourg a affirmé qu’il appellerait à voter pour le candidat UMP.

Laurent Lopez retrouvera donc au second tour la candidate UMP, Catherine Delzers. La gauche est éliminée. Pour cette troisième élection depuis 2011, dont le FN espérait bien faire un symbole, six candidats étaient en lice (PCF, EELV, UMP, Divers droite, FN, et Parti de la France).

Libération ; Le lab Europe 1

Prêchi Prêcha radio Prêchi Prêcha radio
LIVE OFFLINE