Cargos de clandestins : Marine Le Pen préconise le retour au pays d’origine

La présidente du FN, Marine Le Pen, a préconisé aujourd’hui de renvoyer les cargos, avec à bord des clandestins, dans leur pays d’origine en réaction au sauvetage de deux cargos au large de l’Italie.

« Le gouvernement français ne peut pas continuer de rester les bras croisés, car l’explosion de l’immigration clandestine vers l’Europe concerne en premier lieu la France, un des pays de destination privilégiés », a estimé la présidente du Front national.

« Une politique clairement dissuasive doit être mise en place, via un rapatriement systématique des navires vers les pays d’origine, et non de destination. C’est la seule façon de tarir progressivement le flux de cargos vers le continent européen, et donc tout à la fois d’éviter la multiplication de drames humains et de réduire l’immigration clandestine vers nos pays« , écrit Marine Le Pen dans un communiqué.

« Nombre d’éléments laissent penser que les cargos sont volontairement abandonnés par les passeurs, dans le but d’un rapatriement sur le sol européen, même au risque d’un naufrage et d’un drame humain« , écrit l’eurodéputée. « On remarque aussi que les navires utilisés sont plus imposants et qu’ils permettent d’embarquer un nombre considérable de migrants clandestins à chaque traversée de la Méditerranée« , a-t-elle ajouté.

Les autorités militaires italiennes ont annoncé vendredi avoir pris le contrôle d’un cargo en panne, abandonné par son équipage, et transportant 450 migrants au large de la Calabre.

Mardi, la marine italienne avait déjà pris le contrôle d’un cargo à la dérive, le Blue Sky M, battant pavillon moldave, transportant plus de 760 clandestins et qui faisait lui aussi route vers les Pouilles.

Source