Carole Delga, présidente de la région Occitanie, définitivement condamnée pour discrimination et inégalité de traitement envers la ville de Beaucaire dirigée par le RN Julien Sanchez.

Enfin une fasciste condamnée.

La présidente (PS) de la région Occitanie, Carole Delga, a été condamnée ce 26 avril 2019 à 8.000 € d’amende et dommages et intérêts pour discrimination à l’encontre du maire (RN) de Beaucaire (Gard), Julien Sanchez.

La chambre correctionnelle de la cour d’appel de Nîmes condamne notamment Carole Delga à verser 5.000 euros à la commune de Beaucaire au titre du préjudice moral. Elle était poursuivie pour “discrimination fondée sur des opinions politiques” et “entrave à l’exercice d’une activité économique”. (…)

Litige sur l’implantation d’un futur lycée

La présidente du conseil régional d’Occitanie n’avait pas signé le contrat de ville tel qu’il avait été validé par les élus gardois. Une ancienne friche SNCF, proche du centre, n’avait pas été choisie pour accueillir un futur lycée général. Il devrait être construit sur une autre commune plus petite du Gard.

France 3