Cécile Duflot dépose deux propositions de loi sur le passé colonial de la France

Je ne cesse de le dire: voter pour ces salopards équivaut à cracher sur la tombe de nos ancêtres.
Par électoralisme ils s’associent avec des associations communautaires et salissent la France en proposant une vision manichéenne de notre Histoire…
Jusqu’à quand allez-vous continuer à tolérer ces assassins de la mémoire.


Ces propositions visent à compléter la loi Taubira de 2001, en reconnaissance le travail forcé comme crime contre l’humanité et en prévoyant des réparations pour le travail forcé comme pour l’esclavage et la traite. (…)

Libération