Ces jihadistes tunisiens et européens qui partent en Syrie (vidéo)

Difficile d’évaluer leur nombre exact, mais chaque semaine de jeunes musulmans tunisiens partent pour la Syrie afin de combattre dans les rangs de l’ASL, l’Armée syrienne libre. Beaucoup meurent dans les combats ou sont faits prisonniers. Des jeunes partis de Tunisie pour le jihad, quelques semaines ou quelques mois avant, pour affronter les forces de Bachar al-Assad, aux côtés des insurgés soutenus par l’Occident et l’Alliance atlantique. Les correspondants de France 24 ont rencontré leurs familles et leurs proches. Le reportage ne dit pas combien de ces volontaires au martyre ont aussi la nationalité française.

Notons que la presse Belges a prétendu que des jeunes musulmans belges se rendaient en Syrie pour se battre au côté des insurgés, une information relativisée par la sureté de l’État.
Le gouvernement britannique a lui ouvert une enquête après la révélation que certains musulmans britanniques d’origine pakistanaise ont rejoint les groupes extrémistes en Syrie pour renverser le régime du président Bachar al Assad.