Chahdortt Djavann : « Le choc des civilisations n’aura pas lieu. La nôtre va se coucher.»

Article de Fdesouche

[Note préalable. Cet article est paru mercredi matin, avant les attentats de Charlie Hebdo]


Chahdortt Djavann est un auteur d’origine iranienne . Elle se bat contre l’islam et contre le port du voile depuis des années. Réactions après la lecture du roman de Houellebecq, Soumission.

« Son antihéros typique, décadent, dépressif, modèle de lâcheté, d’indifférence et de résignation, symbolise la France elle-même, qui se soumet sans résistance à l’islam politique. En 2022, la France tout entière est une pute qui se vend aux pétrodollars islamiques.

(…) Nul ne résiste aux pétrodollars des monarchies du Golfe. La collaboration coule comme un long fleuve tranquille. La résistance française est un mythe. La corruption, l’arrivisme, la lâcheté et la collaboration font de la France un pays totalement halal. »

« Les pages [du roman] sur l’islamisation de l’éducation nationale, et notamment de la Sorbonne, m’ont rappelé ce que j’avais écrit sur l’islamisation du système d’éducation et des universités en Iran.

Au fait, qu’advient-il de la loi sur le mariage des homosexuels dans la France islamique? L’auteur a oublié de se poser la question. »

« Trêve de plaisanterie, Houellebecq démonte la thèse de Huntington : le choc des civilisations n’aura pas lieu. La nôtre va se coucher. »

Lire plus : Figaro – Merci à Stormisbrewing

—————

Quelques déclarations passées de Chahdortt Djavann

« Burka ou foulard coloré, la signification est la même. Parler de foulard, de bandeau n’est qu’une lâcheté sémantique, c’est une misérable ruse rhétorique. Porter le foulard, ici, est un appui aux dictatures islamistes qui imposent la burka là-bas. Le voile est l’emblème même du dogme islamiste.

« En voilant une fille, on lui inculque son infériorité, la culpabilité de sa sexualité. La France doit reconnaître le port du voile pour les mineures comme une maltraitance. Les parents et tous les adultes qui incitent les filles à le porter doivent être sanctionnés. »
« Si les hommes adorent tant le voile, ils n’ont qu’à le porter eux-mêmes. »

« Où sont ces intellectuels de salon complices de la barbarie islamique quand, en France, on force des fillettes à se murer dans une prison portative ? »

« Voiler les femmes, c’est diffuser la vision du monde islamiste »

« Comment croire qu’une religion née il y a mille quatre cents ans en Arabie, et dont toute l’architecture repose sur le caractère immuable des lois qui la constituent, puisse être une religion progressiste ? Quant à savoir si les dogmes islamiques sont compatibles avec la démocratie : la réponse est non !  »

Cette idéologie, pire que celle du communisme ou du nazisme, a des ambitions mondiales et veut implanter le drapeau de l’islam politique dans le monde

Source