Le chef de la cellule jihadiste de Nador était un militant du premier parti politique espagnol

On vous dit depuis des années qu’un jour l’islamisme intègrerait le monde politique.


Comment un militant du Partido Popular de Melilla s’est-il retrouvé à la tête d’une cellule jihadiste qui voulait commettre des «attentats terroristes de grande envergure» au Maroc et en Espagne?

Mohamed Hafid a été arrêté mercredi dernier dans sa ville natal de Melilla, alors que les autres membres d’une cellule jihadiste qu’il dirigeait étaient arrêtés à Nador. Mais l’histoire devient plus intéressante quand on apprend que l’homme de 39 ans était membre de la division locale du parti espagnol Partido Popular (PP) il y a à peine 3 ans. Comment s’est-il donc retrouvé à la tête d’une cellule jihadiste qui voulait commettre des «attentats terroristes de grande envergure» au Maroc et en Espagne?

(…) h24