Les clandestins affluent à Mayotte, 1ère maternité de France, pour bénéficier du droit du sol : «L’enfant sera Français»

À Mayotte, 1ère Maternité de France, 70% des femmes qui accouchent sont clandestines. Une Aide-Soignante reconnaît que c’est le droit du sol qui les attire : «Même si le père et la mère n’ont pas de papiers français, comme l’enfant est né à Mayotte, un jour il sera Français».