Clandestins : Marine Le Pen dénonce la politique étrangère de Sarkozy et de « sa muse BHL », soutenue par le PS

Le naufrage d’une embarcation de clandestins en Méditerranée dimanche 19 avril est, aussi, un sujet d’affrontement politique. Après le drame qui aurait fait près de 700 morts en Méditerranée, Marine Le Pen de s’en est pris directement à Nicolas Sarkozy et à sa politique étrangère dans cette région.

Vendredi 17 avril, la présidente du Front national se demandait si on allait « nous forcer à accueillir aussi les clandestins qui ont jeté les Chrétiens à la mer ? « , agrémentant son interrogation d’un « au secours« . Cette fois, la cheffe frontiste répond directement à l’ancien président.

Comme d’autres, Nicolas Sarkozy s’est ému du drame survenu dans la Méditerranée, faisant part sur Twitter de son « émotion » et de sa « tristesse« . L’ex-chef de l’État en a également profité pour appeler l’Union européenne à « se doter d’une véritable politique d’immigration pour empêcher ces drames« .

Cette remarque n’a pas vraiment plu à Marine Le Pen qui, également sur Twitter, a interpellé l’ex-chef de l’État :

Comment osez-vous jouer les pompiers ? Votre politique étrangère a mis le feu à la région et accru la pression migratoire !

(Nicolas Sarkozy, Bernard-Henri Lévy et le premier ministre de transition libyen, en septembre 2011)

Marine Le Pen dénonce régulièrement l’intervention française en Libye lancée, en 2011, parNicolas Sarkozy. À titre d’exemple, en juillet 2014, la présidente du FN avait fustigé, dans un communiqué, «  l’échec total de la politique étrangère de la France dans cette région, et en particulier de l’opération militaire décidée en 2011 par Nicolas Sarkozy et sa muse BHL, et soutenue par le Parti socialiste « .

Le Figaro