Fil Info

Clermont-Ferrand :  » les flics se font taper sur la gueule. Ici, c’est devenu Beyrouth. « 

« Je vais vous dire ce qui se passe : les flics se font taper sur la gueule. Ici, c’est devenu Beyrouth. » Originaire de la Haute-Loire, de Sainte-Florine, ce résident du quartier Saint-Jacques, à Clermont-Ferrand, ne décolère pas, devant la carcasse calcinée de l’autocar de la société altiligérienne Europa Barros, basée à Vieille-Brioude.

Le véhicule a été incendié alors qu’il était garé juste derrière une station-service. « La plus totale inconscience ! » (…)

« Vous savez à quoi il servait ce car ? Il emmenait tous les jours des gosses du quartier au centre aéré. Pour les sortir un peu de cette ambiance. Voilà où on en est », ajoute l’un de ses voisins.

(…)

Le Progrès