Cologne : la police a empêché une nouvelle vague d’agressions sexuelles lors du réveillon

La police allemande a indiqué dimanche avoir empêché une nouvelle vague d’agressions sexuelles à Cologne comparable à celle subie par de nombreuses femmes lors du réveillon il y a tout juste un an.

Pour éviter un nouveau scandale d’agressions sexuelles la nuit du réveillon, les policiers de Cologne ont indiqué avoir pris toutes les mesures pour sécuriser les rues de la ville cette année. 1.800 policiers étaient mobilisés et 650 hommes, dont la majorité était originaire d’Afrique du Nord, ont été contrôlés à leur arrivée dans les gares de Cologne et Deutzer. Ceux n’ayant pas de papiers d’identité se sont vus interdire l’accès aux lieux des festivités. 92 personnes, dont 16 Allemands et 10 Syriens, ont été interpellées, indique les forces de l’ordre.

Selon le chef de la police locale Jürgen Mathies, 300 hommes étaient notamment arrivés à bord du même train. « Il s’agissait clairement d’empêcher des incidents comparables à ceux de l’an dernier », a-t-il précisé. « Une part importante du groupe qui a été contrôlé faisait craindre de tels actes criminels ». Selon lui, une large part des personnes interpellées avaient eu un comportement agressif.
La plupart des auteurs des agressions de 2016 toujours pas retrouvés

Lors du passage à 2016, des centaines de femmes avaient subis des agressions sexuelles, des vols et des insultes de la part d’hommes décrits comme « arabes et nord-africains » par la police allemande. Les critiques avaient été vives envers la chancelière Angela Merkel et sa politique d’accueil des réfugiés et des migrants. La plupart des responsables n’ont toujours pas été retrouvés.

LCI