Archives par mot-clé : ¨Charlie Hebo

Résistance européenne pour désislamiser nos pays

Parisconfpresse18-1Nous sommes sur le fil du rasoir. Ce gouvernement parait avoir gagné la première manche d’une gigantesque manipulation, digne des pires régimes totalitaires. L’interdiction de la manifestation de Riposte Laïque et Résistance républicaine, à Paris, intitulée « Islamistes hors de France », n’est que le dernier acte (pour le moment) d’un scenario qui dure depuis plusieurs semaines. Alors que le modèle multiculturel prend l’eau de partout, que l’immigration coule la France, et que l’islam menace de plus en plus notre modèle laïque, ce régime, depuis plusieurs semaines, dissimule aux Français la guerre que des musulmans leur mènent, à coups d’assassinats, d’agressions et d’attentats.

Après les « déséquilibrés », nous avons eu les frères Kouachi et Coulibaly, soit dix-sept morts, dont les dessinateurs symboliques de Charlie Hebdo. Dans un pays normal, avec ces journalistes professionnels, et non des propagandistes comme Askolovitch et Plenel, il aurait été immédiatement fait le rapprochement entre la religion des assassins et les événements.

C’est là que le rouleau compresseur est entré en action. Les « Surtout pas d’amalgame » et « L’islam ce n’est pas cela » ont occupé les plateaux de télévision. Les premiers rassemblements spontanés de ceux que Pierre Cassen, sur le plateau de TV-Libertés, a appelé les « bobos compassionnels » se sont mis en place, largement encouragés par le gouvernement et les médias. Dans le même temps, ce régime, et son ineffable préfet Boucault, interdisaient le premier rassemblement, le jeudi 8 janvier, de RL-RR, place de la Bourse, placé lui aussi sous le signe de la solidarité à toutes les victimes. Il était désavoué par le tribunal administratif, mais le mal était fait.

Naturellement nous eûmes la grande messe « Je suis Charlie », dans toute la France. Particularité, alors que « Charlie » s’était fait connaître par ses caricatures, aucun média, ne rendra hommage à ce fait d’arme de l’hebdo, en les publiant, au lendemain de l’exécution de ses dessinateurs. Pire, personne ne lancera, dans les grands rassemblements, une seule phrase contre l’idéologie assassine, l’islam. Pire, quand Jean Théron, à Toulon, scande des slogans hostiles aux djihadistes, il est immédiatement tancé par les pleurnicheurs de gôche. A comparer avec l’hystérie contre la prétendue extrême droite qui a suivi la mort du jeune Méric, qui, faut-il le rappeler, était l’agresseur !

Nous avons donc eu le scenario Houellebecq à l’œuvre, ce dimanche : une alliance islamistes-UMPS-Union européenne-gauchos contre les patriotes, et Continuer la lecture de Résistance européenne pour désislamiser nos pays