Archives par mot-clé : Abdelmalik Hassani

Tuerie du musée juif de Bruxelles : Mehdi Nemmouche soupçonné et arrêté.(maj)

Le procureur de Paris a pris la parole après l’annonce de la garde à vue du Français de 29 ans. Le point sur ce que l’on sait.

Quelques heures après l’annonce de la garde à vue de Medhi Nemmouche, le procureur de Paris a fait le point sur l’enquête en cours et plus spécifiquement sur ce que l’on sait du suspect.

Un faisceau d’indices « graves et concordants ». L’homme a été arrêté avec sur lui un revolver et 57 cartouches. Un calibre 38 et 261 cartouches de fusil d’assaut ont par ailleurs été saisis. Des armes du type de celles utilisées à Bruxelles. Les enquêteurs ont trouvé dans la carte mémoire de son appareil photo une vidéo dans laquelle il évoque et s’attribue l’attentat.

Multirécidiviste. L »homme a été condamné à sept reprises et incarcéré cinq fois.

Profil djihadiste. Après sa dernière incarcération, il quitte la France pour la Syrie où il séjourne un an. Il y aurait rejoint des forces combattantes. Il était fiché par la DGSI pour ces raisons. Lors de son arrestation, le suspect avait un sigle de l’Etat islamique en Irak et au Levant.

——————

140601123827895575
Comme c’est bizarre !!!!!. Ce n’est pas « l’extrême droite » comme l’avait laissé supposer certains propagandistes de la presse belge et française à quelques jours des élections européennes !?.

Il s’agit encore une fois d’une pépite issue de notre immigration qui nous rend si riche et si coloré. Les média le présentent comme un français.  Et ils insistent : c’est un français !.

Dessin mural que l'on trouve à Roubaix
Dessin mural que l’on trouve à Roubaix

Mais non, Mehdi Nemmouche est leur créature qu’ils ont décidé de faire français. Originaire de Roubaix, véritable enclave islamiste en France ( lire : « À Roubaix, sur les marchés, on trouve beaucoup de femmes voilées, pour ne pas dire que des femmes voilées »), Mehdi Nemmouche est le bébé de l’UMPS et de leurs média complices. C’est le résultat de leur multiculturalisme débridé, de leur obsession immigrationiste, de leur amour de l’autre et de leur haine de soit. Il est né sur le fumier des délires francophobes, islamophiles et sans frontièristes de la gauche. C’est une graine qui les a pris au mot, un peu comme l’ancien communiste Soral et le comique de gauche Dieudonné.
(voir la chronique de Zemmour sur l’humoriste enfant de la gauche)
Nous, patriotes, nous ne le reconnaissons pas comme français.Un français ne va pas faire le djihad en Syrie. Mehdi Nemmouche, islamiste, est pour nous un ennemi. Pour la caste en revanche c’est un petit être sans défense que la France n’a pas su intégrer et qui, en désespoir de cause, s’est tourné vers l’Islam.  Peut-être même qu’il a cru bien faire. En allant combattre en Syrie, il n’a fait qu’apporter une aide aux islamistes que soutiennent   François Hollande, BHL, Fabius et Valls contre Bachar El Assad.

Mehdi Nemmouche n’est pas un inconnu. Il a notamment appartenu à un gang impliqué dans un braquage en 2009, et il fut défendu entre autre par Me Gildas Brochen, le beau fils de Martine Aubry. Des braquages qui servent souvent à financer le djihad.

« Les faits ? Ce 13 août, vers 18 h 40, la moyenne surface est presque vide lorsque deux braqueurs, cagoulés et brandissant des armes de poing, menacent les deux caissiers. Ils font main basse sur un peu plus de 3 000 euros. Mais, derrière une glace sans tain, dans les bureaux de la direction, la gérante de « Penny Market » a observé la scène et déjà alerté la police.(…)
Me Gildas Brochen, pour Abdelmalik Hassani, Me Franck Chatelain, pour Ali Meziane, Me Soulifa Badaoui, pour Mehdi Memmouche, plaident tous avec brio la relaxe. Mais les trois prévenus sont condamnés : 30 mois de prison pour le premier, 36 mois pour le deuxième, 24 mois pour le dernier. »

Tourcoingmaville

lire aussi notre article le jour de la tuerie à Bruxelles : Tuerie du Musée Juif : Bruxelles victime de son magma islamiste ?

——

Le Figaro

Un suspect a été arrêté vendredi à Marseille dans l’affaire de la tuerie commise samedi dernier au musée juif de Bruxelles. Selon des sources proches de l’enquête, cet individu, un Français, aurait été arrêté en possession d’une Kalachnikov et un revolver du type de ceux utilisés à Bruxelles.

Ce Français de 29 ans originaire de Roubaix, dans le Nord, Mehdi Nemmouche, est soupçonné, selon une source proche de l’enquête, d’avoir été en Syrie en 2013 auprès de jihadistes. Il a été placé en garde à vue notamment pour assassinat et tentative d’assassinat en lien avec une entreprise terroriste.