Archives par mot-clé : Aïd el Kebir

« Stop à l’Aïd-el-Kebir humain ! » : les propos-chocs de Brigitte Bardot

Vous noterez une nouvelle fois que les média s’indigne de ce genre de tweet islamophobe, mais ne semblent pas choquer par les messages et les propos francophobe et cathophobe…


C’est un tweet qui n’est pas passé inaperçu. Ce vendredi 29 juillet, Brigitte Bardot a publié un message sur le réseau social sur les derniers attentats, dans lequel on pouvait lire : « Attentats : j’ai mal au cœur, à tous mes cœurs. Je vomis ces terroristes islamistes. Stop à l’Aïd-el-Kebir humain ! » Celle que l’on connaît pour son engagement pour la cause animale a choisi de comparer les tragiques attaques qui ont récemment frappé la France au rituel du sacrifice d’un mouton lors de l’Aïd-el-Kébir (l’une des célébrations les plus importantes pour les musulmans), qu’elle dénonce depuis plusieurs années.


Attentats : Brigitte Bardot s’emporte sur Twitter par ActuLePoint6medias

Comme le rappelle Var Matin, il y a trois ans, Brigitte Bardot avait publié une lettre sur son compte Twitter dans laquelle elle accusait le gouvernement « d’imposer aux Français de subir l’immonde sacrifice rituel musulman de l’Aïd-el-Kébir, de contourner la loi par des dérogations abondantes, transformant cette journée en monstrueux abattoir visant à égorger sur le sol de France plus de 200 000 moutons, sacrifiés dans la douleur et l’épouvante d’agonies inhumaines ». Ce vendredi, l’ex-star du cinéma français a donc été plus loin. Cet amalgame très polémique sur la religion musulmane a déclenché à la fois une vague de soutien et d’indignation sur le réseau social.

Une habituée des messages-chocs

Continuer la lecture de « Stop à l’Aïd-el-Kebir humain ! » : les propos-chocs de Brigitte Bardot

L’aïd el-kébir : une fête religieuse financée par des fonds publics.

Les musulmans fêtent ce vendredi l’Aïd El Adha, également appelé l’Aïd El Kébir, la plus grande fête de l’Islam, en l’honneur du sacrifice d’Abraham. Pour l’occasion, ils doivent sacrifier un mouton. Des abattoirs temporaires ont donc été installés un peu partout en France.En 2010, le Conseil Général de la Seine-Saint-Denis, alors présidé par Claude Bartolone, mettait à disposition, pour une durée de cinq ans et à titre gracieux, un terrain départemental de 25 hectares pour l’organisation de l’Aïd-el-Kebir.

Le 26 octobre 2012, Claude Bartolone, désormais Président de l’Assemblée Nationale, était présent pour le lancement de l’Aïd, entouré du Préfet de la Seine-Saint-Denis et du Président du Conseil Français du Culte Musulman, Mohammed Moussaoui.

Fondation BB