Archives par mot-clé : Alexis Corbière

« Gilets jaunes » : débat Alexis Corbière – Éric Zemmour

L’histoire de la gauche n’est faite que de revirements et de récupérations. Au début des Gilets jaunes, Philippe Martinez présentait ce mouvement comme étant d’extrême droite et proche du RN. Le numéro un de la CGT demandait donc à ses militants de ne pas manifester aux côtés des gilets jaunes. Aujourd’hui Martinez appelle son syndicat à accompagner le mouvement voir même à le noyauter.
Mélenchon a agit de la même manière. D’abord c’était un mouvement anti-impôt de poujadiste, aujourd’hui les gilets jaunes sont devenus les meilleurs amis de la France Insoumise.
Comme le souligne Zemmour la gauche a quelques chose de profondément pourris en elle…
Les gilets jaunes devraient comprendre que si ils en sont là ce n’est pas qu’à cause de Macron, mais en raison de l’idéologie dépensière, cleptomane, mondialiste, sans frontièriste, francophobe et immigrationiste à laquelle nous a soumis la gauche depuis 40 ans.

Éric Zemmour :

Voilà un mouvement qui rejette tous les partis politiques, y compris la France insoumise (…) c’est un mouvement qui part à droite, c’est à dire un mouvement anti-impôts, un mouvement de conservatisme culturel, un mouvement qui dénonce les migrants aux gendarmes. Et ce mouvement-là, qui est traité de facho, de beauf, etc., par tous les amis d’Alexis Corbière (…) est en train d’être manipulé, d’être noyauté par la gauche.

Ce mouvement qui partait à droite, sociologiquement et idéologiquement, est en train de finir dans un mouvement à gauche à protester contre l’ISF et pour l’augmentation du SMIC.

Le député LFI Alexis Corbière a fait financer ses travaux immobiliers avec des fonds destinés aux ménages « très modestes » (Maj : Pour Raquel Garrido les journalistes du canard sont des chiens)

Ce qu’il faut comprendre c’est que la demande d’aide a été déposée alors que Corbière et Garrido avaient déjà acquis de très haut revenus.

Le député de La France insoumise (LFI), Alexis Corbière, et sa compagne Raquel Garrido, avocate, ancienne porte-parole de LFI et aujourd’hui chroniqueuse télé sur C8, aurait bénéficié d’une aide de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), au titre de ménage « très modeste » pour effectuer des travaux dans leur maison de Bagnolet en banlieue est de Paris, selon Le Canard enchaînée de ce mercredi 31 octobre.

Le journal satirique raconte que « contraint de quitter son HLM parisien pour cause de revenus trop élevés, le couple a acheté, à la fin de 2017, une maison à Bagnolet (Seine-Saint-Denis), dont il a fait payer la majeure partie de la rénovation de la chaudière, des radiateurs et des menuiseries par des fonds sociaux pour un montant de 19 754 euros ».

Dans un communiqué publié sur Twitter, Alexis Corbières se défend. S’il reconnaît l’aide de l’Anah, il déclare aussi qu’il a scrupuleusement respecté les règles et que le dossier du couple, qui a trois enfants et un revenu fiscal à l’époque de 37 451 euros, était classé comme « très modeste » par l’organisme.

Le Canard enchaîné affirme toutefois que le couple aurait profité « d’une faille du dispositif en jouant sur le calendrier fiscal en déposant leur demande trois mois avant que Continuer la lecture de Le député LFI Alexis Corbière a fait financer ses travaux immobiliers avec des fonds destinés aux ménages « très modestes » (Maj : Pour Raquel Garrido les journalistes du canard sont des chiens)

Tahafs Bouhafs ( France Insoumise/ Le MediaTV) soutien Médine qui appelle à crucifier les laïcs.

Tahafs Bouhafs est un membre de la France Insoumise qui avait inventé la légende d’un étudiant plongé dans le coma à cause d’un CRS.

On serait curieux de savoir ce qu’en pensent Corbière et mélenchon qui semblent très silencieux sur les paroles pas très « catholiques » des chansons de Médine et sur sa volonté de faire un concert au Bataclan.

Alexis Corbière se féléicite du succés de la fête à Macron en publiant une photo de… la coupe du monde.

Contacté par franceinfo dimanche, Alexis Corbière reconnaît une « erreur », et indique avoir « pris au premier degré une blague » que lui aurait fait un ami « lors de la soirée festive qui fêtait cette belle manif ». Le député a supprimé son tweet dans la matinée. Il a dans la foulée publié un nouveau message, n’incluant cette fois que des photos prises la veille.

Source

Alexis Corbière (FI) a été payé pour ses interventions médiatiques pendant la campagne présidentielle

On rappelle que Corbière est un prof payé par l’éducation nationale pour faire de la politique, et qu’il occupe, avec sa femme avocate et chroniqueuse télé pour Bolloré, un logement social…
A ce tarif là beaucoup de français pourraient se dire insoumis….

Pour rire un peu:

L’ancien porte-parole de campagne de Jean-Luc Mélenchon, Alexis Corbière, a touché 205 euros à chacune de ses interventions médiatiques pendant la campagne de 2017, révèle le quotidien Le Monde .

Le quotidien, qui a pu consulter les factures du compte de campagne du candidat de La France Insoumise à la dernière présidentielle, a ainsi remarqué que les factures de ces interventions médiatiques ont été réglées par l’Association de financement de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon (AFCP JLM2017), avant d’être remboursées par l’Etat en tant que frais de campagne.

Selon Le Monde, chaque passage médiatique d’Alexis Corbière, qu’il s’agisse de télévision ou de radio, a été payé au tarif de 205 euros par jour. Les factures précisent qu’il s’agit de rémunérer le temps consacré à la « préparation et la lecture d’argumentaires » pour les Continuer la lecture de Alexis Corbière (FI) a été payé pour ses interventions médiatiques pendant la campagne présidentielle

Alexis Corbière et Raquel Garrido n’ont toujours pas quitté leur HLM

Il y a un peu plus de trois mois, le député de la France insoumise Alexis Corbière avait promis de quitter le logement social qu’il occupe depuis 2003 avec l’avocate et chroniqueuse Raquel Garrido. «C’est compliqué de trouver en deux semaines, mais oui, je vais habiter dans ma circonscription. Est-ce que ça aura lieu dans trois, quatre ou cinq mois, je ne peux pas vous dire», assurait-il à L’Obs en juin dernier. Mais, selon nos informations, quatre mois plus tard, non seulement il y habite toujours mais en plus, il ne répond pas aux courriers de son bailleur social. (…)

La France insoumise sans cravate à l’Assemblée: « Je n’ai pas envie qu’on m’impose un code vestimentaire », dit Corbière

Entre Ruffin qui annonce qu’il se paiera au smic (il a gavé de thune grâce au succès de son film et ses années passées à France Inter) et Corbière qui pense que s’habiller comme un clodo c’est rendre hommage au peuple, la France insoumise nous démontre qu’elle est constituée de rebelles n’ayant pas quitter l’adolescence.

Pour le gauchiste l’élégance et l’esthétique c’est trop bourgeois. Or s’ ils avaient vraiment fréquenté la classe populaire, ils sauraient que de tout temps les ouvriers aiment s’habiller beau lors de grandes occasions par respect pour eux et pour les autres.


« C’est le peuple qui rentre à l’Assemblée nationale. C’est en tout cas comme ça que nous l’entendons symboliquement. Il y des codes qu’on veut imposer », a déclaré ce mardi Alexis Corbière, député France insoumise de Seine-Saint-Denis. « J’ai fait campagne sans cravate et je n’avais pas de cravate sur mes affiches. Il m’arrive d’en porter mais je n’ai pas envie qu’on m’impose un code vestimentaire », a-t-il poursuivi.

Mélenchon propose d’adhérer à l’Alliance bolivarienne composée de Cuba, l’Iran, le Vénézuela

Quand je vois que 18% des gens sont capables de voter pour ces dingues, je me dis que nous sommes à la veille d’un suicide collectif!
Ce qui fait rêver Mélenchon et sa stasi: Le Vénézuela devenu depuis Chavez une dictature où la corruption et la misère gangrènent le pays, Cuba, une autre dictature socialiste qui il y a encore quelques années enfermait dans des camps les homosexuels et fusillait ses opposants, et l’Iran, république islamiste où l’antisémitisme est une religion….

Alexis Corbière/Front de gauche : un logement social pour un salaire de 4 000€ par mois (rediff)

21 novembre 2011

Alexis Corbière est l’un des bras droit de Mélenchon. Parfait petit apparatchik , il s’est dernièrement illustré pour avoir fait pression sur le maire du 16ème arrondissement, Claude Goasguen, afin qu’il interdise la participation de Christine Tasin et Pierre Cassen au salon du livre du B’nai Brith, et de facto qu’il censure le livre  » La faute du Bobo Jocelyn « . Dans son entreprise inquisitoriale, Alexis Corbière a pu compter sur la complicité de l’inénarrable journaliste trotskyste Abel Mestre.
Aujourd’hui on apprend que le Torquemada du petit père sans peuple bénéficie d’un logement social alors que ses rémunérations dépassent les 4 000 euros par mois.

C’est beau la morale de gauche !

Est-il normal que Corbière, avec ses revenus, bénéficie d’un logement social de la Ville de Paris ?

En mai dernier, il avait été accusé sur le site Agence Bretagne Presse d’occuper abusivement un logement social de la RIVP (Régie Immobilière de la Ville de Paris qui se présente comme « Ethique à travers nos actions guidées par les principes de transparence, d’équité et de respect du droit. Nous nous préoccupons de nos locataires les plus fragiles et des générations futures »…) alors qu’il gagne 4 000 euros mensuels pour son seul poste d’adjoint sans compter ses autres emplois, et que son épouse Raquel Garrido est avocate en droit international et gagne donc bien sa vie a priori.

Lire l’article sur Riposte laïque

Le Parti de gauche milite pour que les villes rendent hommage à Robespierre

Le secrétaire national du Parti de gauche, Alexis Corbière, s’offusque du projet de deux élus marseillais de débaptiser une place Robespierre dans le 9e secteur.

886221corbiere546«220 ans après sa mort, il crée encore le débat». Le secrétaire national du Parti de gauche , Alexis Corbière, est bien décidé à se faire l’avocat du révolutionnaire mort en 1794.

Surtout depuis que deux élus UMP de Marseille, Lionel Royer-Perreaut (maire du 9e secteur) et Guy Tessier (député), ont émis l’idée de débaptiser une place qui porte le nom du créateur de la devise «Liberté, Égalité, Fraternité.»

Objet de controverses sur son implication dans la guerre de Vendée, Maximilien de Robespierre n’est pas toujours porté dans le cœur des responsables politiques. À tort estime Alexis Corbière : «On raconte tout et son contraire à son sujet.» […]

Mais le secrétaire national du Parti de gauche veut que la réflexion concerne toutes les villes, notamment Paris et Lyon où aucune rue rappelle la mémoire du révolutionnaire. […]

Le Figaro

——–

Nota Bene : Pas étonnant que ce militant venu de l’extrême gauche la plus totalitaire tienne une nouvelle fois des propos négationnistes sur Robespierre. On rappelle que c’est lui qui voulait faire interdire les livres de Lorànt Deutsch. La gauche a toujours eu une passion pour les bourreaux et le totalitarisme. C’est même maladif.

Si Robespierre a joué un grand rôle dans l’histoire de la république française, ses exactions, sa haine, son intolérance, ses nombreux crimes, ses comités de salut public en fontt un précurseur de tout les pires dictateurs que la gauche a soutenu tout au long de son histoire. Or c’est cette vérité historique que la gauche s’emploie à cacher ou à maquiller depuis l’après guerre. Car pour la gauche les horreurs dont elle s’est rendue responsables sont des horreurs nécessaires à l’instauration du Bien et d’un nouvel homme, l’Être suprême dont rêvait Robespierre… et c’est cette philosophie qui fait sa matrice mortifère.

Robespierre, bourreau de la Vendée ? / L’ombre d’un doute / France 3 /