Archives par mot-clé : Alsace

Alsace : saint Nicolas interdit de visite dans deux écoles maternelles !

Extrait d’un article de l’Observatoire de la Christianophobie

Non, saint Nicolas ne passera pas, cette année, dans les écoles maternelles les Coccinelles et les Pâquerettes à Huningue. La décision vient des deux chefs d’établissement et contrarie fortement Jean-Marc Deichtmann, maire de Huningue, et Clarisse Guerné, adjointe au maire chargée affaires scolaires et périscolaires. Aussi, les deux élus ont-ils adressé un courrier aux deux directrices d’école, dans lequel ils expriment leur incompréhension. « Nous venons d’apprendre par des parents d’élèves très en colère que vous aviez décidé, sans les avertir, de ne pas faire venir saint Nicolas, patron des écoliers, “par respect de la laïcité”. Nous sommes pour le moins surpris et déçus par cette décision qui ne concerne que les deux écoles maternelles de Huningue ! En effet, toutes les écoles des villes et villages des alentours continuent de fêter cette tradition qu’est la Saint-Nicolas. Votre hiérarchie nous a confirmé que la demande ne venait nullement d’elle ». Et les deux élus d’argumenter que « comme toutes les fêtes traditionnelles, la Saint-Nicolas crée un lien social précieux, particulièrement en ce moment où celui-ci est très difficile à tisser. En la supprimant, vous stigmatisez une partie de la population qui n’a, pour la grande majorité, rien demandé. Votre rôle, plutôt que de donner raison à des expressions sectaires de la laïcité, n’est-il pas d’accompagner par des explications les très rares personnes choquées par cette tradition afin de faciliter leur intégration ? ». Sollicitées par nos soins, les deux enseignantes n’ont pas souhaité s’exprimer.

Source : L’Alsace, 8 décembre

Élections régionales: Dans l’Est, discussions sous cape entre le PS et LR

Selon le quotidien L’Opinion, les candidats PS et Les Républicains-UDI-Modem pour l’Est, auraient passé un accord en vue du second tour des élections régionales. Les deux intéressés démentent, mais l’idée d’un « front républicain » est régulièrement relancée au sein du PS.

La droite et le Parti socialiste pourraient se rapprocher dans l’Est pour le second tour des régionales, c’est en tout cas ce qu’avancent L’Opinion et Loractu.

Selon un ministre, qui a souhaité garder l’anonymat et cité par le quotidien L’Opinion, le candidat socialiste Jean-Pierre Masseret et son concurrent Philippe Richert (Les Républicains-UDI-Modem), auraient « déjà passé un accord (…) pour le second tour ». Le but : contrer Florian Philippot, le candidat du Front national de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine (ACAL).

Démenti des candidats

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a affirmé que le PS « analysera la situation » après le premier tour des régionales en vue d’une alliance avec la droite. Philippe Richert, président Les Républicains du Conseil régional d’Alsace et Jean-Pierre Masseret, président  PS du Conseil régional de Lorraine, démentent quant à eux la possibilité d’un tel accord. Le candidat socialiste semblait d’ailleurs catégorique, lors d’une session au conseil régional ce jeudi: « Jamais, je ne m’associerai avec la droite pour le second tour de l’élection régionale ». Florian Philippot, s’est quant à lui saisi de la rumeur sur Twitter, accusant les candidats PS et Républicains-UDI-Modem de mentir aux électeurs.

Selon un sondage*, la liste conduite par Philippe Richert arriverait en tête (avec 31% des voix), mais serait talonnée de près par Florian Philippot qui emporterait 30% des votes.  Continuer la lecture de Élections régionales: Dans l’Est, discussions sous cape entre le PS et LR