Archives par mot-clé : antimoderne

Woody Allen, portrait d’un antimoderne

Pour en savoir un peu plus sur le génie new-yorkais, nous sommes allés à la rencontre de Laurent Dandrieu, auteur d’un livre particulièrement riche et éclairant : Woody Allen, portrait d’un antimoderne paru aux Editions du CNRS.

WoodyAllen_PMUsIm
(…)

En quoi le réalisateur new-yorkais est-il un antimoderne ?
Cela paraît au premier abord paradoxal, parce qu’il semble au contraire que Woody Allen, à en croire les personnages qu’il incarne à l’écran, soit l’archétype du moderne : un athée libertin, progressiste, qui a pour seule religion la psychanalyse. Et parce qu’il est, lui ou ses personnages, de plain-pied avec la modernité, on croit qu’il se confond avec elle : alors qu’il en livre au contraire une formidable satire – de l’intérieur certes, mais d’autant plus efficace !

Au fond, Woody Allen, c’est un espion du populo chez les bobos…

Philipe Muray écrivait que la modernité n’est rien d’autre qu’un interminable discours élogieux que l’époque tient sur elle-même : il est clair qu’Allen, pour qui tout était mieux avant, est en rupture complète avec ce discours d’autosatisfaction obsessionnelle : pour lui, l’époque se résume plutôt à une somme prodigieuse de ridicules, qu’il s’agisse de la crétinisation médiatique, du culte de la célébrité, du consumérisme hédoniste, du mépris des droits de l’intelligence, de la religion de la nouveauté, de la psychanalyse même, dont ses films soulignent à l’envi l’inefficacité, voire les impostures…
Au fond, la modernité a trois idoles : la raison, l’individu et le progrès. Pour Woody Allen, le Continuer la lecture de Woody Allen, portrait d’un antimoderne