Archives par mot-clé : ASPA

L’allocation de solidarité aux personnes âgées : 40 % de bénéficiaires nés à l’étranger pour 250 millions d’euros/an

Lu sur Fdesouche. À lire également : Le gel des retraites et des prestations rapportera 350 millions dès 2014. Rappel : 156 millions d’euros de plus pour l’aide médicale d’état

Sur les 422 000 bénéficiaires de l’ASPA relevant du régime général, la population immigrée âgée est importante : 162 000, soit près de 40 %, sont nés à l’étranger. Parmi ceux-ci, plus de 60 % sont nés au Maghreb – en Algérie, au Maroc ou en Tunisie. Je tiens à préciser que nous ne faisons pas figurer la nationalité dans nos fichiers ; nous ne connaissons que le pays de naissance.

Les allocataires de l’ASPA sont à 67 % des femmes, à 52 % des célibataires et à 36 % des non-nationaux – 3 % sont ressortissants d’un État membre de l’Union européenne et 33 % d’autres pays. Leur moyenne d’âge s’établit à environ soixante-quatorze ans. Avant de percevoir l’ASPA, 63 % d’entre eux relevaient déjà d’un dispositif de solidarité, généralement l’AAH ou le RSA.

Assemblée nationale [la différence entre 40% de nés à l’étranger et 36% de non nationaux se situe dans l’acquisition de la nationalité, NDLR]

Coût de l’ASPA en 2012 : 622 926 306 euros

cdc retraites, page 42 

Jean-Jacques Bourdin ignore qu’un immigré peut bénéficier d’une retraite sans avoir cotisé. (vidéo)

Jean-Jacques Bourdin se présente comme l’homme libre des média français… c’est surtout l’homme le plus mal informé. Esclave de la bienpensance, Bourdin est loin d’imaginer qu’en France les travailleurs cotisent pour une retraite de misère alors que l’État offre l’ Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) aux immigrés qui n’ont jamais cotisé.

Il faudrait dire à Bourdin que la générosité de l’État français est sans limite, et qu’il existe de nombreux dispositifs d’aide aux immigrés comme la CMU, l’AME, la CMUC, l’ASPA, l’ATA, l’AMS, la scolarisation gratuite des enfants….

En tant qu’homme libre, Bourdin devrait se poser une question : pourquoi aucun de ces dispositifs n’est concerné par le plan d’économie du gouvernement ?. Rien qu’en supprimant l’AME, on fait une économie… d’1 milliard.

 

« Il est impossible pour un étranger qui n’a pas travaillé en France de toucher une retraite française, ça c’est impossible ! Ou alors il est très fort ! » – Jean-Jacques Bourdin

En effet à partir de 60 ans s’ils ne “peuvent plus travailler” et « dans tous les cas à 65 ans« , ils peuvent toucher l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) soit 708 euros mois avec un simple permis de séjour. Et ce , sans jamais avoir travaillé en France ou ailleurs, et sans jamais avoir cotisé un centime.

retraite1

http://www.observatoiredessubventions.com/2011/des-etrangers-peuvent-toucher-une-retraite-en-france-sans-avoir-jamais-cotise/

http://www.immigration.interieur.gouv.fr/Asile/L-accueil-des-demandeurs-d-asile/Les-droits-sociaux-des-demandeurs-d-asile

(Voir la page 54 du document officiel)