Archives par mot-clé : Assemblée nationale

Les 24 contrats des filles du ministre de l’intérieur Bruno Le Roux à l’Assemblée.

Quotidien révèle que le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux, lorsqu’il était député, a employé ses deux filles comme collaboratrices parlementaires, alors qu’elles étaient lycéennes puis étudiantes

Peut-on être collaborateur parlementaire à 16 ans, quand on est au lycée ? Selon le ministre de l’Intérieur, oui. Bruno Le Roux a employé ses deux filles en CDD à l’Assemblée nationale lorsqu’il était député, selon des informations obtenues par Quotidien et confirmées par le cabinet du ministre.


« Bien entendu, j’ai mes filles qui ont travaillé avec moi sur des étés, notamment, ou des périodes de vacances scolaires, mais jamais en permanence », a répondu Bruno Le Roux àQuotidien en marge d’un Continuer la lecture de Les 24 contrats des filles du ministre de l’intérieur Bruno Le Roux à l’Assemblée.

Affaire Penelope Fillon : elle n’avait ni badge ni boîte mail à l’Assemblée nationale

(…) Selon nos informations, ces diverses investigations ont permis aux policiers et aux magistrats d’avoir la certitude que Penelope Fillon ne disposait ni de badge d’accès, ni de messagerie électronique spécifique, lorsqu’elle était assistante parlementaire de son mari, entre 1998 et 2007.

6639495_penelope-francois-fillon_1000x625

(…) Le Parisien

Extension du délit d’entrave à l’IVG: Marion Maréchal Le Pen défonce les feministes islamo-socialistes à l’assemblée nationale:

Marion Maréchale Le Pen est certainement la députée la plus coriace et combattante de ces 30 dernières années. À 27 ans c’est impressionnant.
Je suis pour l’avortement mais je dois dire que les délires socialistes me font de plus en plus peur. Et le discours de Marion est juste parfait!

Maj Discours intégral

« Je suis un ‘accident’ qui se vit bien »

Putain qu’est ce qu’elle tabasse!

Marion Maréchal LePen : je mesure la qualité de mes interventions à l’Assemblée nationale au nombre de huées qu’elles suscitent

Et en plus elle cite Philippe Murray, cette jeune fille est merveilleuse..

Assemblée nationale : « Il faut éduquer les enfants le plus tôt possible à cette réalité de genre »

Encore une preuve que la gauche et les média vous mentent quand ils déclarent que la théorie du genre n’existe pas et qu’ils n’en n’ont jamais parlé… vous noterez que les preuves s’accumulent sur le net, mais qu’aucun média ne les reprend pour contredire leurs invités de gauche…

Assemblée Nationale
Commission des affaires culturelles et de l’éducation
Jeudi 28 février 2013 Séance de 14 heures 30

Examen de l’amendement AC 421 de Mme Martine Faure (PS). Intervention de Julie Sommaruga (PS).

_
Cet amendement a pour objet l’intégration dans la formation dispensée dans les écoles élémentaires d’une éducation à l’égalité entre les femmes et les hommes et à la déconstruction des stéréotypes sexués. Il s’agit de substituer à des catégories telles que le « sexe » ou la « différence sexuelle », qui renvoient à la biologie, le concept de « genre », qui montre que les différences entre les hommes et les femmes ne sont pas fondées sur la nature, mais sont historiquement construites et socialement reproduites.
Julie Sommaruga

Lucette Lousteau, PS :

_
Il faut éduquer les enfants le plus tôt possible à cette réalité de genre.
Lucette Lousteau
_

La Commission adopte l’amendement.

cliquer pour agrandir
cliquer pour agrandir

Source : Assemblée nationale

« L’Assemblée nationale veut dicter aux écoles de journalisme ce qu’elles doivent enseigner »

Les écoles de journalisme sont déjà sous influence politiques et idéologiques. Mais là on dépasse la ligne du supportable…. on vous le dit et on vous le répète ce gouvernement, comme le précédent, piétine nos libertés. Après avoir tué la république, l’UMPS  nous amène vers la fin de la démocratie.

———

Projet de loi égalité hommes-femmes : les écoles de journalisme s’insurgent

1685653_3_2b79_des-soldats-nord-coreens-attendent-une_315b20f387c831f2940fc9de4f8cbeab

Les écoles de journalisme s’insurgent contre un article présent dans le projet de loi de la ministre Najat Vallaud-Belkacem sur l’égalité hommes-femmes. Cet article leur impose un enseignement de l’égalité entre les sexes. Et à elles seules.

Les écoles de journalisme dénoncent dans un communiqué commun un article contenu dans le projet de loi sur l’égalité entre les hommes et les femmes : voilà que « l’Assemblée nationale prétend dicter le contenu des enseignements de (nos) formations ». « Inédit dans une démocratie », déplore le communiqué.

Metronews

Communiqué

Paris le 27 janvier 2014

L’Assemblée nationale veut dicter aux formations au journalisme ce qu’elles doivent enseigner
La Conférence des Écoles de journalisme, qui regroupe les 14 formations inscrites à la convention collective nationale des journalistes, a appris avec consternation que l’Assemblée Nationale prétendait dicter le contenu des enseignements de ses formations.

Ainsi, de manière inédite dans une démocratie, les députés ont, le vendredi 24 janvier 2014, introduit dans le projet de loi sur l’égalité entre les hommes et les femmes, l’article 16 bis qui fait obligation à l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur au journalisme à modifier leurs programmes.

Aujourd’hui, c’est l’égalité homme femme ; demain, quelles seront les autres « matières » dont l’enseignement deviendra obligatoire aux yeux des députés? Continuer la lecture de « L’Assemblée nationale veut dicter aux écoles de journalisme ce qu’elles doivent enseigner »

Une femme voilée à l’Assemblée nationale… sur invitation de Noël Mamère !

Lu sur le blog de Christine Tasin

2013_11_27_ismahaneassembleenationale

http://www.psm-enligne.org/index.php/2011-06-30-23-44-4/articles/2540-debat-sur-lislamophobie-a-lassemblee-nationale

Honte à nos députés qui ont accepté ce scandale. Honte à Mamère l’antirépublicain.

Je vous invite à signifier votre colère, en termes polis, à votre député, au Président de l’Assemblée nationale et à Mamère. Ma foi, pour lui, j’hésite entre le goudron et les plumes ou la condamnation à habiter et travailler en Seine saint Denis dans un quartier islamisé, sans chauffeur, sans femme de chambre, sans gardes du corps… pendant un an. Juste un an. Et avec sa fille s’il en a une. Pour voir.

Qui sont ces veaux, ces abrutis qui élisent un Mamère à l’Assemblée nationale ? Suffit-il qu’une vache ou un serpent aient l’étiquette PS ou Europe Ecologie Les Verts pour qu’ils soient élus ?

Ils ont osé.

Ils ont osé, pour préparer les députés et l’opinion à voter les lois qu’ils préparent contre l’islamophobie, c’est-à-dire contre la liberté d’expression, c’est-à-dire pour le retour au délit de blasphème confier à une voilée le discours introductif que l’on peut lire ci-dessus.

Ismahane Chouder est la vice-présidente du Collectif des féministes (sic !) pour l’égalité (re-sic !) née en 2003 contre la loi sur le voile à l’école…

Son combat est simple : autoriser le voile et interdire l’islamophobie.

Ses arguments, à lire dans son discours d’introduction, sont limpides : il y aurait un déferlement de violence(s) contre les musulmanes, pauvres petites choses perdues au milieu de vilains racistes.

On pourrait en rire, parce que la dame oublie de dire que s’il y a provocation elle vient des Continuer la lecture de Une femme voilée à l’Assemblée nationale… sur invitation de Noël Mamère !

Marion Maréchal-Le Pen demande à nouveau la suppression de l’AME (vidéo)

L’AME ( l’aide médicale d’État, un dispositif de prise en charge des dépenses de santé pour les étrangers ) va nous couter près d’un milliard d’euros cette année.  Marion Maréchal Le Pen vient une nouvelle fois de demander l’arrêt de cette gabegie. À l’heure où les français subissent un matraquage fiscal hors norme, que certaines personnes n’arrivent plus à se soigner et que la TVA va augmenter et donc plomber le pouvoir d’achat, cette requête semble logique et de bon sens. Pourtant les députés de l’UMPS s’y refusent. Il faut garder en mémoire que l’an dernier déjà les députés UMP s’étaient prononcés contre l’amendement n°376 de la loi de finances rectificative, déposé par les députés du Rassemblement Bleu Marine et visant à supprimer l’AME ou à en limiter le montant.

Encore une belle prestation de la députée du Vaucluse

communiqué de presse :

Ce mercredi 13 novembre sera discutée à l’Assemblée la mission santé du budget 2014. J’ai déposé un amendement visant à supprimer l’aide médicale de l’Etat, système de gratuité totale des soins pour les clandestins, comme je l’avais fait l’an dernier.

Le coût du dispositif a encore augmenté, officiellement 600 millions, mais d’ores et déjà on suppose que le chiffre en fin d’année devrait se rapprocher des 800 millions. Je demande à conserver la seule prise en charge des urgences médicales.

A cet endroit de l’examen du budget, l’UMP a déposé plusieurs amendements pour rétablir la procédure d’agrément préalable ou le forfait qui existait jusqu’en 2012 mais pas la suppression de l’AME, alors que plusieurs de ses dirigeants la réclamaient bruyamment. Or, aucune des mesures précitées n’avait enrayé la hausse des coûts et des bénéficiaires.

Le Front National a donc encore seul le courage de proposer les solutions qui s’imposent

Tweet Xavier Cantat : Cécile Duflot pleurniche à l’assemblée nationale.(vidéo)

Qu’un député se serve de son temps de parole à l’assemblée nationale pour faire remarquer l’indécence du tweet anti-militariste de Xavier Cantat, c’est de bonne guerre et largement justifié. Si la boursouflée de l’écologie bobo, qui n’est jamais avare de leçon de morale, ne supporte pas l’affrontement politique un peu rude, et se met à pleurnicher à la moindre secousse verbale sans être capable de se défendre ou de se désolidariser des propos de son compagnon, il faut qu’elle arrête tout de suite de faire de la politique.
En ce qui concerne la réponse du premier minus-tre, elle est consternante. Dire au député qu’il est indigne de la république, alors que le compagnon de sa ministre du logement crache sur une armée dont plusieurs soldats ont perdu la vie sur les divers terrains d’opération où ils ont eu à intervenir, relève au mieux du cynisme ou pire d’une insuffisance intellectuelle maladive.

Allo maman, le monsieur il n’est pas gentil avec moi ouiinnn, ouinnnn…..

Allez cécile console toi avec la chanson préférée de ton compagnon qui semble avoir eu du mal à sortir de l’adolescence.