Archives par mot-clé : assimilation

Marion Maréchal le Pen: La préférence nationale n’est pas basée sur les origines mais sur la nationalité

«L’immigration est un problème car il y a derrière cela la question de l’identité, mode de vie, valeurs, langue.»

Mensonge Sarkozyste: À deux jours des élections départementales Sarkozy prône l’assimilation comme le FN… sauf que

Nicolas sarkozy en campagne pour les départementales ment. Il ment et manipule. À deux jours du premier tour il tente de faire croire qu’il est en faveur de l’assimilation.
L’objectif est limpide: récupérer de façon insincère des voix au FN.

Or Sarkozy a toujours promu le modèle communautariste américain. Dans les livres qu’il a écrit il s’est toujours exprimé en faveur de la laïcité ouverte (financement des mosquées par l’État, port du voile autorisé…) et pour la discrimination positive.
Président de la République il n’a pas hésité à appliquer ce modèle à la France en nommant par exemple un préfet musulman en mettant exclusivement en avant son appartenance religieuse. (ce préfet sera finalement limogé et condamné par la justice pour avoir battu sa femme)

Il ira même jusqu’à vouloir changer le préambule de la constitution française afin d’instaurer une politique de discrimination positive sur des fondements ethniques.

C’est le comité Veil qui jugera « impossible d’élaborer un système de critères acceptables des origines , familiales ou plus généralement biographiques ». Dans son rapport le comité soulignera qu’une telle politique ne serait pas sans « effets pervers », entraînant « au mieux un affaiblissement du vivre-ensemble; au pire une montée des tensions et des ressentiments communautaires ».

En prônant l’assimilation pour faire comme le FN, Sarkozy prouve une nouvelle fois que c’est un fieffé arriviste, un démagogue sournois et un misérable menteur.

Article du Monde Décembre 2008

sarkozyArticle de Libération de 2005

libé

Sur le négationisme de l’identité française ( vidéos Bergé / zemmour)

« Nous sommes tous des enfants d’immigrés » était la « pensée-slogan » que les officines de la gauche racialiste nous imposèrent au cours des années 8O. C’était les années United Color of Benetton. Le mensonge influent et sans cervelle appliqué à la politique. Adieu la bonne vieille propagande façon Staline, bienvenue au markéting aguicheur et festif. Mais, si sur la forme le discours était différent, l’objectif restait le même: abrutir les masses.

Suite à ça, le français de souche est devenu étranger sur sa propre terre. Et parce que dans la tête de nos idéologues en multiculturalisme stagne l’eau saumâtre de la francophobie, il est vivement conseillé aux français de souche de s’inventer un passé d’immigré pour plaire à la bienpensance.
C’est ce flic flac de purin que l’on entend quand pierre bergé mécène de la gauche immigrationiste et  actionnaire du journal de désinformation Le Monde, ouvre la bouche…..

« Je suis malheureusement complétement français. »


Pierre Bergé : « Je suis malheureusement… par cdmanon

Cette haine de soi – dont les propos de P.Bergé sont la parfaite illustration – est à l’origine de la fin du système assimilationniste en France. Certains patriotes pensent le ressusciter. Peine perdue. De part leur nombre grandissant et de part leur culture d’origine, les immigrés qui vivent sur notre sol (et auxquels on donne généreusement la nationalité française) sont inassimilables. Dans certains territoires ils constituent même une force colonisatrice. Et si rien ne change, la France sera condamnée à la guerre civile. Déjà, ici où là, pointent les problèmes que la république a rencontré en Algérie quand les musulmans lui ont fait savoir que la charia serait leur seul code civil.

Tariq ramadan, et une grande partie des musulmans avec lui, ont compris les bénéfices qu’ils pouvaient tirer de l’affaiblissement de notre modèle et donc de notre civilisation. Leur position est aisée. Il leur suffit de reprendre le discours des idiots utiles et autres islamo-collabo de la gauche francophobe qui consiste à nier l’identité française faite de racines chrétiennes et de culture gréco-latine :

« Des noms comme Aïcha ou Mohamed sont français »

« Le fait d’être Français de souche est une construction idéologique. Le Français de souche est juste un immigré de plus longue date. » – Tariq Ramadan

Voilà où nous en sommes. Les citoyens sont-ils conscients des enjeux de cette guerre Continuer la lecture de Sur le négationisme de l’identité française ( vidéos Bergé / zemmour)

Rapport intégration : Faute d’assimilation, « Les Français de souche finiront par haïr ces gens là » (Zemmour Itélé)

On va vers une libanisation de la France. Un ami libanais d’obédience chrétienne me rappelait dernièrement comment dans les années 60 et 70, les gens de gauche en France étaient en pâmoison devant le multiculturalisme et le multi-confessionnalisme du pays du cèdre, avant que celui-ci ne sombre dans la guerre.
Ce sont ces mêmes idéologues que nous avons au pouvoir, mais ils y ont ajouté la doctrine franc maçonne, l’idéologie relativiste post-moderne, et le cosmopolitisme du mondialisme souriant.
Ils ont tué l’état, la Nation, la république, aujourd’hui c’est la démocratie. Maintenant c’est un vide qu’il faut remplir, et ils se chargent de le remplir avec la pire des idéologies; celle qui s’affiche au nom du Bien.

Je partage avec Zemmour son pessimisme… il est déjà trop tard, nous nous dirigeons vers des situations de séparatisme territoriaux sur base ethnique, religieuse, et culturelle.

Pierre Cassen : la valise ou la République (vidéo)

Pierre Cassen, membre de Riposte Laïque, revient sur quelques faits d’actualités : l’affaire Clément Méric, les mensonges de Manuel Valls sur les vols et caillassages lors de l’accident ferroviaire de Brétigny, les émeutes musulmanes de Trappes, comme un air de guerre d’Algérie dans les banlieues, l’avenir et la validité du concept d’assimilation…

Aznavour : « Je suis devenu français, dans ma tête et dans mon coeur. Il faut le faire. Ou alors il faut partir »

Le description que fait Charles Aznavour de son parcours personnel s’appelle l’assimilation. C’est tout simplement le fondement de notre république ( que l’on nomme connement aujourd’hui le vivre ensemble). Mais quand c’est Charles Aznavour qui le dit c’est bien, quand ce sont des républicains comme Marine Le Pen ou Dupont-Aignan c’est réactionnaire !