Archives par mot-clé : Assistants parlementaires

François Bayrou et Marielle de Sarnez quittent le gouvernement

Quand on sait que les média ont tout fait pendant la présidentielle pour étouffer toutes les affaires qui concernent En Marche, Macron et ses alliés, la démission de ces gens est de la poudre aux yeux.


L’affaire des assistants parlementaires du Modem aura fait tomber trois ministres. Après Sylvie Goulard, la ministre des Armées, François Bayrou et Marielle de Sarnez, les ministres de la Justice et des Affaires européennes, ont annoncé ce matin qu’ils quittaient à leur tour le gouvernement. Le président du Modem a prévu de s’expliquer cet après-midi, lors d’une conférence de presse.

Si Marielle de Sarnez devrait prendre la tête du groupe parlementaire de son parti à l’Assemblée nationale, François Bayrou, Continuer la lecture de François Bayrou et Marielle de Sarnez quittent le gouvernement

Assistants parlementaires : un témoignage embarrassant pour le MoDem

Il aura donc fallu attendre l’élection de Macron pour que la presse commence à s’interesser à son entourage…


Un ancien employé du MoDem et ex-assistant parlementaire du député européen Jean-Luc Bennahmias a fait un signalement mercredi à la justice, dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte à Paris sur les assistants d’une vingtaine d’eurodéputés français. Son témoignage pourrait se révéler déterminant dans cette affaire.

Missions très éloignées des questions européennes, contrat de travail initial modifié par un avenant, signature «en blanc»… Un ancien collaborateur du MoDem, et ex-assistant parlementaire de l’eurodéputé (MoDem) Jean-Luc Bennahmias en 2011, dénonce aujourd’hui l’opacité qui entourait, selon lui, la prise en charge des salaires au sein de la formation du centre dirigée par François Bayrou, via le parlement européen.

Mercredi, ce témoin-clef, qui désire garder l’anonymat pour l’instant, Continuer la lecture de Assistants parlementaires : un témoignage embarrassant pour le MoDem

Assistants parlementaires : la ministre Marielle de Sarnez visée par une enquête (màj vidéo)

Que cela concerne  le FN où d’autres partis, je considère que toute ces histoires avec les attachés parlementaires sont des pseudo-affaires bénignes, bidons et ridicules.

Ça ne fait frémir que les journaputes. Ils devraient s’intéresser aux grosses magouilles qui existent entre les grandes entreprises, les médias et certains partis politiques….


En 2014 Corinne Lepage dénonçait Bayrou et Marielle de Sarnez

La classe politique française aurait-elle pris de (très) mauvaises habitudes ? L’affaire Fillon, ironiquement appelée Penelope Gate, a semé le trouble sur le travail réel des attachés parlementaires à l’Assemblée et au Sénat dès lors que ces emplois sont réservés à des proches. Aujourd’hui, un autre front judiciaire se dessine, visant cette fois des pratiques au préjudice du Parlement européen destinées à alléger les frais des partis et à assurer le train de vie de certains élus. La déflagration pourrait se révéler de plus grande ampleur.

D’abord par le nombre : la situation d’un quart des eurodéputés français va être disséquée par la justice. Par les protagonistes ensuite. Marielle de Sarnez, actuelle ministre des Affaires européennes – qui dément tout délit – est notamment visée.

Cette fois, c’est le Front national qui a allumé la mèche. Le parti d’extrême droite est le premier à avoir été soupçonné par les instances européennes Continuer la lecture de Assistants parlementaires : la ministre Marielle de Sarnez visée par une enquête (màj vidéo)

Assistants parlementaires : le FN va saisir la justice concernant une trentaine d’eurodéputés français

Voir notre article:  QUAND LES DÉPUTÉS EUROPÉENS EELV RECONNAISSENT QUE BEAUCOUP DE LEURS ASSISTANTS MILITENT AUSSI DANS LEUR PARTI


Au terme d’une enquête de plusieurs semaines, le parti de Marine Le Pen aurait mis au jour une quarantaine de postes d’assistants parlementaires qu’il juge comparables à ceux du FN.

Marine Le Pen contre-attaque dans l’affaire des assistants parlementaires. Le Front national pourrait engager, dès demain, deux procédures distinctes auprès de l’Olaf (Office européen de lutte contre la fraude) et du Parquet national financier (PNF). Cette démarche concerne une quarantaine d’assistants parlementaires associés à une trentaine d’eurodéputés français représentant divers courants politiques.

Toutes les données, récoltées par le parti frontiste, seraient rassemblées dans un tableau précisant, pour chacun des députés concernés, la liste de ses assistants ainsi que leurs mandats et leur fonction au sein de leur formation politique de référence. Les fruits de cette enquête, menée durant plusieurs semaines, comprendraient également d’autres informations encore plus précises, allant jusqu’aux liens de parenté et aux situations de conflits d’intérêts.

Faire respecter le «principe d’égalité de traitement» Continuer la lecture de Assistants parlementaires : le FN va saisir la justice concernant une trentaine d’eurodéputés français