Archives par mot-clé : Audrey Pulvar

Pétition anti-Le Pen : suspendue par CNews, Audrey Pulvar reçoit le soutien de Najat Vallaud-Belkacem

BHL aussi

D’après les informations du Parisien, la journaliste Audrey Pulvar a été « suspendue de l’antenne » de CNews. Une information confirmée par un porte-parole de la chaîne. La direction de CNews reproche à la journaliste d’avoir manqué à son devoir de réserve et de neutralité en signant une pétition anti-Marine Le Pen.

Lancée par Laurence Rossignol, ministre de la Famille, de l’Enfance et des Droits des femmes, cette pétition, intitulée « Féministes, nous ne voulons pas du Front National. Nous votons Emmanuel Macron », affirme que « l’élection de Marine Le Pen à la présidentielle serait une défaite pour les femmes ».

Audrey Pulvar fait en effet partie avec Zabou Breitman, Julie Gayet, Bruno Solo, Agnès Jaoui ou Françoise Laborde, de la cinquantaine de personnalités signataires de la pétition lancée par la ministre. Elle reproche notamment à Marine Le Pen « l’avortement qualifié de confort, la stigmatisation des femmes étrangères » ou « l’instrumentalisation raciste du combat contre l’oppression religieuse ».

Un mélange des genres dénoncé par Florian Philippot, vice-président du Front national, qui dans un tweet mercredi a déclaré…

SOS Racisme au soutien de Pulvar Continuer la lecture de Pétition anti-Le Pen : suspendue par CNews, Audrey Pulvar reçoit le soutien de Najat Vallaud-Belkacem

Audrey Pulvar incendiée par ses lecteurs et les « Pigeons »

PARIS – Audrey Pulvar, rédactrice en chef du magazine « les inRocks » et femme du ministre du redressement productif, fait depuis hier l’objet d’une large et sévère vague de critiques suite à son éditorial consacré au mouvement des « Pigeons ».

 

Dans cet article, la compagne du Ministre Arnaud Montebourg s’en est prise de façon virulente aux 70’000 entrepreneurs réunis sur la page facebook des Pigeons et a notamment pointé du doigt Pierre Chappaz, un militant notoire du mouvement qui aurait, selon elle, touché 475 millions d’euros en 2004 lors de la vente de sa société Kelkoo au groupe Yahoo!.

Portée par les réseaux sociaux, Twitter en tête, l’inexactitude des affirmations et propos d’Audrey Pulvar a été rapidement mise en évidence, notamment par Pierre Chappaz en personne, désormais domicilié dans le canton de Genève, qui précise dans une « Mise au point pour Audrey Pulvar », avoir en réalité perçu moins de 15 millions d’euros lors de la vente sa société car il détenait 3% du capital et non 100% comme sous-entendu par la compagne du Ministre.

Sur le site des inRocks, magazine culturel pourtant bien ancré à gauche, l’on pouvait observer ce matin une très large majorité de réactions négatives suite aux propos erronés de sa rédactrice en chef, notamment qualifiée « d’aigrie » et « d’ignorante ». Certains fidèles lecteurs du magazine déclarant même : « On regrettera amèrement la nomination de cette femme à la tête de notre hebdomadaire favori ».

Déjà fortement contestée à l’interne de sa propre rédaction, de nombreux entrepreneurs perçoivent cet éditorial comme la « goutte qui fait déborder le vase » et appellent désormais à la démission ou au licenciement d’Audrey Pulvar suite à ce nouveau faux-pas.

Romandie News

Les lunettes d’Audrey Pulvar n’ont pas coûté 12.000€ mais… 15.000€ !

Mea Culpa. Il y a quelques semaines nous vous annoncions qu’Audrey Pulvar,  journaliste de connivence et subsidiairement  femme du ministre arriviste de l’effondrement productif , portait des lunettes à 12 000 euros. Nous avons commis une grave erreur : ce n’est pas 12 000… mais 15 000.

Désolé.

Des lunettes à 12 000 euros pour Audrey Pulvar ?

Sarkozy avait sa Rolex, la compagne du ministre du redressement productif et journaliste de connivence Audrey Pulvar a sa monture à 12 000 euros.

Le journal « Technikart » révèle que les lunettes d’Audrey Pulvar couteraient 12.000 euros. La nouvelle provoque émoi et emballement sur les réseaux sociaux. (…)

La dernière livraison du journal « Technikart » consacre un portrait (assez sévère, voire injuste ?) à la directrice de la rédaction des « Inrockuptibles ». Parmi les informations livrées à la connaissance des branchés provinciaux familiers du mensuel, figurent le prix des lunettes (emblématiques) de la journaliste qui ne cache pas son engagement à gauche et qui est, par ailleurs, compagne à la ville du ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

Au détour d’un paragraphe, « Technikart » livre le prix des lunettes d’Audrey Pulvar : 12.000 euros. Oui, 12.000 euros. Un an de SMIC pour des lunettes. Nécessairement, le chiffre interpelle. Il questionne. Il provoque la réflexion. Il ne peut pas en être autrement. Qui, dans la France d’aujourd’hui peut avoir les moyens, surtout dans la France du peuple de gauche, de s’offrir des lunettes à 12.000 euros ? (…)

Bien évidemment, l’information interpelle au point qu’elle finit par faire son apparition sur Twitter. Et bien évidemment, encore, elle buzze, buzze et buzze à l’infini. Et les uns et les autres de s’interroger au sujet de cette paire de lunettes en écaille de tortue à 12.000 euros. Continuer la lecture de Des lunettes à 12 000 euros pour Audrey Pulvar ?

Ce mystérieux « visiteur du soir » de Montebourg qui travaille chez la Banque Lazard (vidéo)

La banque Lazard a pour directeur Matthieu Pigasse qui est propriétaire des Inrocks, actionnaire du journal Le Monde, membre actif du Think tanks du PS Terra Nova. Militant de gauche, Matthieu Pigasse est au cœur d’une vive controverse sur les conditions dans lesquelles Lazard aurait décroché un mandat auprès du gouvernement. Dans la torpeur de l’été, Lazard avait été retenu pour conseiller Bercy à l’occasion de la création de la Banque publique d’investissement. Or, Matthieu Pigasse est aussi le propriétaire des Inrocks, qui ont embauché Audrey Pulvar, la compagne d’Arnaud Montebourg,un des ministres de Bercy. Pour le ministre du Redressement productif, l’affaire est entendue: à l’avenir, il faut «faire cesser toute collaboration» entre la banque Lazard et l’État, a-t-il plaidé la semaine dernière sur Mediapart…

Une leçon d’éthique à laquelle nous souscrivons bien volontiers, sauf que dans un article du Midi Libre on apprend que le ministre du redressement productif reçoit régulièrement la visite de Jean-Louis Beffa, un homme d’affaires occupant le poste de « senior advisor » à la banque Lazard..

Cette information dévoilée au préalable par l’hebdomadaire professionel la Lettre A.fait tache pour quelqu’un qui cherche à se faire plus blanc que blanc.

Décidément en matière de conflit d’intérêt et de collusion avec la grande finance, le gouvernement normal de Hollande n’a rien à envier à celui de Nicolas sarkozy. Mais on le dit moins…..

Quand Montebourg déclarait à Médiapart que son activité ministérielle ne l’amène pas souvent à fréquenter des banquiers :(sic)

 

Montebourg en direct de Mediapart : Pulvar… par Mediapart

Lire l’article du Midi libre.

Des contacts « discrets » mais « réguliers »
Continuer la lecture de Ce mystérieux « visiteur du soir » de Montebourg qui travaille chez la Banque Lazard (vidéo)

Totalitarisme de Gauche : “Audrey Pulvar a dirigé le pôle média de Terranova, qui était au service de son compagnon Arnaud Montebourg”

Le site Enquête et Débats a eu la bonne idée d’interviewer Benjamin Dormann , auteur du livre “Ils ont tué la presse” dont nous vous avions déjà parlé.

Dans le premier extrait de cet entretien, on apprend qu’ Audrey Puvar, compagne d’Arnaud Montebourg, était aussi, pendant qu’elle exerçait sa profession de journaliste à France Inter et France 2, directrice du Pôle Média du Think tanks Terra Nova, club de réflexion dévoué au PS.

Un Think Tanks financé par Matthieu Pigasse, directeur général délégué de la banque Lazare, actionnaire du Journal Le Monde et…. des Inrockuptibles, magazine branchouille dont Audrey Pulvar est aujourd’hui directrice, en remplacement de David Kessler, parti poursuivre sa carrière de rebellocrate (1) au côté… du président François Hollande.

AH ! La GÔCHE n’ a décidément rien à envier à l’UMP.


Benjamin Dormann balance sur Audrey Pulvar et… par enquete-debat

(1) Ce mot fait partie du vocabulaire de feu l’écrivain Philippe Muray. Dans rebellocrate il y a le suffixe –crate, de kratos (pouvoir), qui désigne celui qui adopte une posture de rebelle tout en étant en réalité proche du pouvoir. Le rebellocrate est le rebelle professionnel, celui qui a fait de la rébellion une attitude plus qu’un engagement. Ce n’est plus de la rébellion, mais de la rebellitude: le rebellocrate est un rebelle pastiche. L’indignation est calculée, les idéaux faciles, les combats convenus, les slogans stupides…à ne pas confondre avec les matons de Panurge

Arnaud Montebourg : “Si François Hollande est élu Président, je ne serais pas ministre” (vidéo)

Le 3 avril dernier sur les ondes de la radio gaucho-bobo France Inter, notre très arrogant ministre du redressement productif prétendait que si François Hollande était élu, il refuserait un poste de ministre afin permettre à sa femme de continuer sa profession de journaliste.
Hypocrite comme un socialiste, Montebourg est aujourd’hui ministre d’un gouvernement nommé par François Hollande… et sa femme audrey Pulvar a bien faillit ne plus être le porte voix des socialo-bobos.

Mais la fille de Marc Pulvar, secrétaire national du Mouvement indépendantiste martiniquais, a plus d’une adresse dans son sac. Elle a vite trouvé une occupation dans les colonnes des Inrockuptibles, dont le propriétaire est le directeur général délégué de la banque Lazare, Matthieu Pigasse, également actionnaire du journal Le Monde, mécène du PS et membre du Think Tanks Terra Nova dont…. Audrey Pulvar a dirigé le pôle média

Comme le monde est petit au PS… si petit qu’on dirait une maffia….


Arnaud Montebourg : "Si François Hollande est… par enquete-debat