Archives par mot-clé : banlieues

Laurent Nuñez : « Je n’affirme pas que des jeunes des banlieues étaient présents aux pillages », notamment « pour ne pas stigmatiser ces quartiers »

Ce foutage de gueule va mal finir, vraiment mal finir… les mecs qui nous gouvernent depuis 20 ans ont totalement perdu la tête…

Les campagnes s’appauvrissent, mais sont oubliées des actions de réduction des inégalités sociales

La ministre  Najat Belkacem  propose de rénover la politique de la ville destinée à réduire les inégalités sociales entre territoires. L’objectif ? Recentrer la manne publique sur les seuls secteurs les plus nécessiteux. Seront concernées les zones de population dense, dont plus de la moitié disposent d’un revenu inférieur à 60 % du revenu médian national.

Or, 85 % des ménages pauvres n’habitent pas dans les quartiers dits « sensibles ». La pauvreté moyenne des campagnes est supérieure de 20 % à celle des zones urbaines. Pourtant, la part des prestations sociales dans leurs revenus est moins élevée qu’en ville. L’Etat a abandonné ces populations rurales au profit de la politique de la ville qui coûte des centaines de millions chaque année.

Pourtant, la pauvreté des campagnes n’engendre pas autant de délinquance qu’en ville. Le criminologue Xavier Raufer a réduit à néant les justifications de la culture de l’excuse, en démontrant clairement qu’à niveau de pauvreté similaire, la délinquance était très inférieure dans les campagnes que dans les banlieues de l’immigration. Des mal-pensants font remarquer que la composition de la population n’est pas la même.

Le quotidien de jihadistes « français » en Syrie (vidéo)

Ce sont ces fous furieux que l’UMPS a fait entrer sur notre territoire et à qui nous avons donné la nationalité française. Ce sont également eux que Fabius et Hollande ont soutenu avec ferveur contre Bachar El Assad. Ce sont eux qui reviendront occuper nos banlieues Françaises comme si de rien n’était….

on dit merci l’UMPS

——-

Vu sur Fdesouche

C’est un document rare que s’est procuré BFMTV. Deux journalistes français ont pu récupérer, auprès de sympathisants de l’Armée syrienne libre, qui combat les jihadistes en Syrie, des vidéos filmées par des jihadistes français et belges engagés depuis plusieurs mois dans le pays. […]

Pendant plusieurs jours, à la mi-février, ces jeunes gens ont filmé leur quotidien, celui du jihad. Le sourire aux lèvres, ils semblent prendre cette guerre sainte comme un jeu. Mais les images témoignent de l’atrocité de la situation: on y voit notamment de jeunes jihadistes parlant français traîner, jusqu’à une fosse commune, les corps de civils et de rebelles tués lors de violents combats. […]

Attention Vidéo choquante

Propagande de la dictature du Bien : François Hollande et Yamina Benguigui ont-ils imposé le rappeur francophobe Kery James lors des Jeux de la Francophonie ?

Le Super Bowl a Beyoncé ou Madonna, la cérémonie d’ouverture des Jeux de la Francophonie, samedi à Nice, avait Kery James. Rappeur d’origine haïtienne, Kery avec sa chanson « Banlieusard » pourrait avoir créé la première grande polémique de ces Jeux.

(…) Le président du conseil général et le député-maire de Nice s’élevaient hier soir d’une même voix contre ce « drôle de choix ».

« Le choix nous ne l’avons pas eu! La présence de Kery James n’était pas prévue. Elle a été imposée par l’Elysée par le biais de Yamina Benguigui, c’est proprement scandaleux! »

Nice Matin


Kery James – Banlieusards par snoopbounce2dis

Le rappeur Kery James, connu pour son double langage sur la violence (car parfois il se livre à des agressions à trois contre un comme en 2009) donnera un concert au théâtre Théo Argence de Saint-Priest le samedi 15 décembre 2012.
Les paroles de Kery James sont un dénigrement systématique de la France et des Européens.

« Tous ces racistes à la tolérance hypocrite/ qui ont bâti leur nation sur le sang ». Paroles de Kery James sur son CD lettre à la République. « Que personne ne s’étonne si demain ça finit par péter. Comment aimer un pays qui refuse de nous respecter ». Paroles à la limite de l’incitation à la haine.

Trappes : 200 émeutiers attaquent le commissariat en soutien à un islamiste.

Plus on avance, et plus les évènements ressemblent aux prémisses de la guerre civile en Algérie. Mais le problème pour le gouvernement sozialiste c’est l’extreeeemmme drouaaate

– – – – – – – – – –

Addendum dimanche 21 juin :

Malgré l’appel au calme des autorités et des associations, malgré le renforcement du dispositif policier, des émeutes urbaines ont de nouveau eu lieu à Trappes dans la nuit de samedi à dimanche pour la 2e fois consécutive après celles de vendredi soir. […]

Des voitures, des poubelles et du mobilier urbain ont été incendiés et détruits. Quatre personnes ont été interpellées.

Interrogé sur BFM TV, David Callu, du SGP Police, a aussi affirmé que des heurts se sont produits dans les villes voisines, notamment Elancourt et Guyancourt.

TF1 News

– – – – – – – – –

Addendum : Afin de ne pas affronter une nouvelles fois les islamo-racailles, la justice et l’état ont préfèré se coucher devant les menaces et ont choisi de  libérer celui qui a tenté d’étrangler un policier. Le jeune Nicolas Buss, militant de la manif pour tous, qui a fait deux mois de prison fermes pour avoir refusé de donner son ADN lors d’un contrôle, n’a pas connu cette chance….

L’homme dont ils réclamaient la libération a été relâché ce samedi. Selon la préfecture des Yvelines, il a été placé sous contrôle judiciaire et sera présenté devant la justice en septembre.

Une sanction bien trop clémente pour Thierry Mazé. « Il a tenté d’étrangler un policier, c’est une tentative de meurtre! Il aurait dû être puni. Sinon, à quoi ça sert de faire respecter la loi? Les collègues de Trappes sont écoeurés », s’indigne le syndicaliste, qui déplore que les peines-planchers n’aient pas été appliquées. Autrement dit, que l’agression d’un agent de l’ordre ne soit pas automatiquement sanctionnée par une lourde peine.

L’Express

 – – – – – – – – – – –

Une émeute musulmane préméditée. Sur twitter des appels à manifester devant le commissariat ont été lancés à tous les musulmans de Trappes.
emeute premeditée

addendum : vidéo de Line press après l’émeute

Ecouter la bande son de cette vidéo dénichée par Fdesouche, on y entend le cris de ralliement des djihadistes et on y découvre la complicité des habitants avec les émeutiers islamistes:

« Takbir ! Allah Akbar »>

La situation est tendue ce soir à Trappes (Yvelines) où entre 200 et 400 personnes Continuer la lecture de Trappes : 200 émeutiers attaquent le commissariat en soutien à un islamiste.

Grand Lyon : Plusieurs incidents sérieux ces dernières nuits

Grand Lyon. Plusieurs incidents sérieux se sont produits ces dernières nuits et un très important dispositif policier est déployé pour prévenir les débordements ce week-end.

Depuis mercredi, des épisodes de violences urbaines se sont produits à Vénissieux, Villeurbanne et Vaulx-en-Velin, où les forces de l’ordre ont été prises à partie.

Le premier accrochage s’est déroulé allée Henri-Georges-Clouzot au Tonkin, où la police a été appelé par une femme terrorisée, retranchée une pièce de son appartement, que son ex-mari venait de saccager. À l’arrivée de l’équipage, l’homme n’était plus là mais, grâce à son signalement, les policiers l’ont vite repéré, dans la rue. Entouré d’une dizaine de personnes, il était armé d’un bâton et s’est violemment débattu lors de son interpellation.

Une pluie de projectiles, dont un téléviseur, lancés depuis les immeubles, s’est soudain abattue sur les policiers, blessant au passage l’homme au sol. Cernés de toutes parts, les policiers ont dû utiliser leur lanceur de balles de défense et des lacrymogènes.

Une femme et son fils ont été arrêtés hier matin pour leur participation.

Plus tard à Vaulx-en-Velin, un pétard de type mortier a fait exploser le pare-brise d’une voiture de police. La police a essuyé vingt tirs de mortiers et il a fallu trente fonctionnaires, vingt tirs de balles en caoutchouc et des lacrymogènes pour disperser un groupe hostile.

LeProgrès.fr