Archives par mot-clé : Béziers

Benoît Hamon se ressert un kebab pour se relancer aux européennes

Benoît Bilal Hamon s’accroche au RN pour relancer sa campagne et rameuter les divers. On lui fera remarquer que le fait de trouver un Kebbab à Béziers prouve que Ménard ne les a pas tous chassés. Son exemple démontre donc le contraire de ce qu’il cherche à faire croire. Conclusion: Hamon Bilal est un sombre bouffon.
Notons aussi le mensonge de Naïma Sharaï. La condamnation de Ménard ait été cassée. Cette femme a donc affirmé sciemment que Ménard avait été condamné alors qu’elle savait que la condamnation avait été annulée. C’est de la diffamation.


POLITIQUE – Salade, tomates, oignons… On ne change pas une recette qui a fait ses preuves. Au fond du trou dans les sondages à 10 jours des élections européennes, Benoît Hamon s’est offert ce jeudi 16 mai une virée gastronomique dans un kebab de Béziers, ville dirigée par le maire d’extrême droite Robert Ménard, pour y célébrer la “diversité culinaire” et la diversité tout court.

Joignant le geste à la parole, c’est la bouche pleine et les mains dans les frites, confortablement installé à Continuer la lecture de Benoît Hamon se ressert un kebab pour se relancer aux européennes

Le prix du gaz 15% moins cher à Béziers!

C’est une première en France : la ville de Béziers, dans l’Hérault, négocie au nom des administrés un tarif de groupe auprès d’un nouveau distributeur de gaz. Il suffit de signer un contrat pour bénéficier d’un tarif 15% inférieur au prix du marché.

Après la mutuelle municipale, la mairie de Béziers négocie au nom des administrés un tarif de groupe auprès d’un nouveau distributeur de gaz. Pour bénéficier d’un tarif 15% inférieur au prix du marché, il suffit de signer un contrat et c’est tout.

En plus d’une facture de gaz moins chère, les abonnés obtiendront un plein d’essence Continuer la lecture de Le prix du gaz 15% moins cher à Béziers!

Robert Ménard: 88 % de noms extra-européens dans certaines écoles de Béziers

Polémique. Après avoir annoncé qu’il a effectué un recensement des écoliers musulmans dans sa ville de Béziers, Robert Ménard a suscité une vive polémique. Pour répondre à ses détracteurs, Robert Ménard a choisi de se confier à Valeursactuelles.com. Confession.

VA. Comment êtes-vous arrivé au chiffre de 64,6% d’élèves musulmans à Béziers ?

Très simplement. Il existe dans toutes les mairies de France un listing des élèves des écoles maternelles et primaires. A la faveur de réunions sur la rentrée scolaire, j’ai vu passer ce listing. J’ai eu la curiosité de le parcourir. Le nombre considérable de noms à consonance non-européenne m’a surpris. Durant toute la campagne électorale de 2014, j’avais affirmé sur la foi d’informations parcellaires, qu’il devait y avoir 30 % d’enfants musulmans dans les écoles de Béziers. Ce que je découvrais avec ce listing m’a incité à faire un calcul rapide. Je ne prétends pas à l’exactitude. Mais à peu de choses près, c’est ce que j’ai trouvé, avec des pointes à 88 % dans certaines écoles. Du reste, il suffit à n’importe qui de faire la sortie de ces écoles pour se faire une opinion. Sans listing et sans calculette…

Je suis certain que de nombreux autres maires font la même chose que moi. Mais eux ne le disent pas. Je ne suis pas un politicien professionnel. Je n’ai pas de carrière à ménager. Je ne supporte plus ce sas de décompression entre les institutionnels, « ceux qui savent », et le peuple. En haut lieu, on sait. Et les Français n’en ont pas le droit ?

(…) Valeurs Actuelles

Quand Manuel Valls défendait les statistiques ethniques (Figaro 2009)

L’impayable Premier ministre  s’est dit choqué par les déclarations de Robert Ménard sur les 64% de musulmans dans les écoles de Béziers.
Il a même précisé que compter le gens sur leur appartenance religieuse était une honte.

Sauf que Manu la tremblote oublie qu’il est un fervent partisan des statistiques ethniques comme le prouve cet article du Figaro datant de… 2009
Encore une preuve de la parfaite hypocrisie de tout ce système.


valls

Valls pour des statistiques ethniques

Le député PS Manuel Valls a annoncé aujourd’hui qu’il déposerait début 2010 une proposition de loi préconisant le recours aux statistiques ethniques, à l’issue d’un colloque sur la diversité organisé à Evry avec le Cran (Conseil représentatif des associations noires de France).

« Il faut relancer le débat sur les statistiques ethniques et je présenterai un projet de loi en ce sens à l’Assemblée nationale en début d’année prochaine », a indiqué le député-maire d’Evry. « Pour certains, les statistiques ethniques mettraient en cause les valeurs de la République, alors qu’au contraire, c’est l’absence de mesures concrètes qui est à craindre », a-t-il expliqué assurant qu’il y a « des députés prêts à suivre ».

L’annonce a été soutenue par le président du Cran, Patrick Lozès, invité du colloque, pour qui « on a besoin de savoir quelle est la réalité pour que les choses puissent changer ». C’est à la suite de propos controversés sur l’absence d’habitants « blancs » sur un marché d’Evry le 7 juin dernier que Manuel Valls avait rencontré les responsables du Cran et décidé d’organiser à Evry ce colloque intitulé « Faire des égaux – Pour un nouveau dialogue sur la diversité en France ».

Dictature: Valls dépêche sa police politique socialiste pour perquisitionner la mairie de Béziers

Dingue. Les socialistes ne touchent plus terre. Au lendemain de ses déclarations sur les 64% de musulmans dans les écoles de sa ville le maire de Bézier Robert Ménard voit débarquer les flics dans sa mairie pour une perquisition.
Même dans le cadre d’une détection d’une cellule islamistes les flics n’agissent pas aussi vite.
Les socialistes sont incapables de recenser les pédophiles dans l’éducation nationale, mais organisent des battues contre leurs opposants politiques.

Ils atteignent des sommets dans la répression politique.

Réveillez-vous !

midi


 

Source

U ne perquisition est en cours à la mairie de Béziers après l’ouverture d’une enquête préliminaire sur les propos tenus par Robert Ménard, lundi soir sur France 2, au sujet du classement par religion en fonction du prénom des élèves. Le but, clairement avoué, était d’établir des statistiques sur les confessions religieuses.

Béziers : Robert Ménard pose des conditions aux versements des aides sociales

Des mesures de bon sens qui indignent les journalistes au service de la caste et qui cancanent dans les média-complices.

———

Le maire de Béziers a décidé d’utiliser régulièrement la procédure du rappel à l’ordre. Et de stopper le versement des aides sociales de la Ville aux personnes qui ne répondraient pas à ces convocations.

Robert Ménard a publié, ce jeudi 12 juin, un communiqué qui risque une nouvelle fois de faire causer. Le maire de Béziers veut instaurer des séances de rappel à l’ordre pour les auteurs de petits délits ou simples incivilités dans la salle du conseil municipal. « Il appartient alors au maire, entouré d’élus et de policiers, de faire comprendre à ces personnes que leur comportement est inadmissible », explique le premier magistrat de la ville.

Dans son communiqué, Robert Ménard remarque que des individus convoqués pour un rappel à l’ordre « ne viennent pas ». L’ancien journaliste brandit donc la menace :

« les personnes majeures refusant de répondre à une convocation et qui perçoivent des aides sociales de la Ville verront celles-ci aussitôt stoppées ». Le maire clôt son communiqué en précisant que « cette décision a été votée à l’unanimité par le conseil d’administration du Centre communal d’action sociale. »

Midi libre

L’ancien présentateur météo de TF1 et ex-communiste Michel Cardoze se met au service de Robert Ménard à Béziers.

Michel Cardoze est devenu le conseiller culturel du maire soutenu par le Front national.

Des colonnes de L’Humanité au cabinet d’un maire soutenu par le FN. Michel Cardoze, ancien journaliste et ex-monsieur météo de TF1 vient de rentrer au service du premier magistrat de Béziers, Robert Ménard.

Source

200906190021Un point biographique:

Il milite dès sa jeunesse au PCF à Bordeaux où il est étudiant. Journaliste, il est passé par la presse écrite (l’Humanité), la radio et la télévision. Certains se souviennent des Chroniques sur France Inter en 1981, d’autres de ces citations poétiques (particulièrement celles de Ramón Gómez de la Serna) et des fleurs de la météo sur TF1 de 1987 à 1991 et d’Extérieur Nuit émission culturelle sur TF1, d’autres encore des contes ou des feuilletons sur France Bleu et d’un Sud méditerranéen mis en gloire sur TMC. Il s’est aussi passionné pour Georges Bizet, les procès de Jeanne d’Arc, la vie et l’œuvre de Cyrano de Bergerac2.

——

Béziers : Les moins de 13 ans devront être accompagnés la nuit durant les week-ends et les vacances scolaires

Trois communiqués de presse envoyés le même jour… Robert Ménard a passé la vitesse supérieure, vendredi, en multipliant les annonces : déjections canines et stationnement illicite en ligne de mire. Sans oublier le très médiatique arrêté instaurant un “couvre-feu” pour les mineurs de moins de 13 ans.

robert-menard[…] Mais la mesure qui fera le plus parler sur les Allées est sans aucun doute l’arrêté municipal 736, déposé vendredi en préfecture :

« Tout mineur âgé de moins de 13 ans ne pourra, sans être accompagné d’une personne majeure, circuler de 23 heures à 6 heures. »

Une annonce que le nouvel édile avait présentée en conseil municipal le 16 avril.

Les services juridiques de la Ville n’ont pas tardé à se mettre à l’ouvrage pour livrer l’arrêté. Il sera applicable du 15 juin au 15 septembre pour les nuits des vendredis, samedis et dimanches ainsi que pendant les nuits des vacances scolaires.

Deux périmètres précis

Ce couvre-feu s’applique sur deux périmètres précis. Le premier englobe l’hyper centre-ville, le second la Devèze. « J’ai constaté en effet qu’un nombre croissant de jeunes mineurs se trouvaient livrés à eux-mêmes en pleine nuit, tout particulièrement pendant la période des vacances scolaires et le week-end. Ces jeunes se trouvent ainsi exposés à des atteintes à leur intégrité physique et morale, notamment en cas de rassemblements nocturnes, de rixes ou de disputes, de trafics divers », explique Robert Ménard. Les forces de l’ordre pourront reconduire à leur domicile ou au commissariat les contrevenants et informer le procureur de la République.

Midi Libre

Robert Ménard veut que Béziers quitte l’Agglomération (vidéo)

Les maires n’ont plus le pouvoir. Les communautés de communes ou d’agglomérations se sont accaparées toutes leurs compétences. Ces structures incarnent l’éloignement de la démocratie locale au bénéfice d’une technocratie où règne la magouille et les arrangements partisans.
Menard met un grand coup dans la fourmilière. Bravo.

Robert Ménard veut claquer la porte de l’Agglomération Béziers Méditerranée

Le nouveau maire de Béziers n’accepte pas le sort qui lui est réservé.

Robert Ménard est formel : Béziers va entamer les démarches administratives pour sortir de la communauté d’Agglomération Béziers Méditerranée. Le nouveau maire de la ville ne digère pas les alliances qui l’ont privé de la présidence de la collectivité et encore moins de voir aujourd’hui son nouveau patron, Frédéric Lacas, lui refuser la première vice-présidence.

Ce vendredi, lors d’un point presse, le premier magistrat a annoncé solennellement : « J’ai décidé de tout mettre en oeuvre pour faire sortir notre ville de la communauté d’Agglomération qui agit contre l’intérêt des Biterrois. »

« Pour qui se prennent-ils? »

Frédéric Lacas aurait refusé la première vice-présidence à Robert Ménard ainsi que les délégations aux Finances, à l’Eau et aux Ordures, voulues par le maire de Béziers. « Seuls » la deuxième vice-présidence et le Logement lui auraient été proposés. Bien trop insuffisant pour Robert Ménard :  »Mais pour qui se prennent-ils ? ils vont porter la responsabilité de ce qu’ils ont fait et mesurer ce qui leur en coûte, pas de nous isoler, mais de s’isoler de Béziers. C’est Béziers qui représente la part majeure de la richesse de l’Agglo. »

Reste que la sortie d’une agglomération ne semble pas aussi simple que cela mais Robert Continuer la lecture de Robert Ménard veut que Béziers quitte l’Agglomération (vidéo)

De multiples départs de feu à Béziers après la soirée électorale

Les pompiers ont été contraints d’intervenir, dimanche soir, sur plusieurs départs de feu dans différents quartiers de la ville de Béziers.

Dimanche soir, les pompiers de Béziers ont été contraints d’intervenir sur le quartier de l’Iranget pour des feux de voitures et de poubelles. Leurs interventions ne se sont pas limitées à ce seul quartier, le Faubourg non plus n’a pas été épargné. Les autorités avaient mis en place tout un dispositif pour éviter les débordements, mais il était difficile d’éviter ce genre d’incidents.

Plus d’électricité

Dans la soirée un incendie a aussi été allumé près d’un transformateur électrique, toujours à l’Iranget, plongeant une partie du quartier dans le noir. Des agents de ERDF venus sur place le réparer, ont été reçus à coups de cailloux ils sont repartis sans parvenir à réparer les dégâts et ont donc laissé les rues et quelques habitations dans le noir.

Le commissariat pris pour cible

A 23 h 30, les pompiers étaient sortis une vingtaine de fois. Par ailleurs, le commissariat annexe de La Devèze a été pris pour cible. La porte d’entrée a été caillassée, les forces de l’ordre en nombre et postées sur place ont répondu à quelques provocations sans que cela n’aille plus loin.

Chantage anti-démocratique : si Ménard passe, le RC Toulon de Boudjellal ne viendra pas jouer à Béziers (maj vidéo)

Marine Le Pen était l’invité de BFM STORY ce jeudi. « Mais qui est ce monsieur? C’est un énorme bobo millionnaire » a déclaré la présidente du Front national au sujet de Mourad Boudjellal, président du Rugby Club Toulonnais. Il mène « une pseudo lutte antifasciste dans sa baignoire en or » a-t-elle ajouté.

Auteur : BFMTV
 ——-

La caste montre son vrai visage…

——

Mourad Boudjellal, le président du RC Toulon, s’invite dans la campagne municipale biterroise. Si Robert Ménard est élu maire, dimanche 30 mars, le club de rugby toulonnais ne viendra pas jouer cet été à Béziers.

Mourad-Boudjella« J’ai grandi avec le Béziers de la grande époque et notamment les matches contre Toulon. L’ASB, c’était l’ennemi absolu, mais je suis triste de les voir aujourd’hui à ce niveau. Alors j’ai récemment proposé au président Bistué d’organiser un match amical en juillet prochain au stade de la Méditerranée, avec notre équipe au grand complet. Et l’objectif d’offrir l’intégralité de la recette au club ».

Mais ça, c’était avant. Avant ce premier tour qui a donc placé le candidat soutenu par le Front national largement en tête.

http://www.midilibre.fr/2014/03/27/le-president-du-rc-toulon-menace-d-annuler-un-match-a-beziers,840183.php