Archives par mot-clé : Bruno Le Roux

L’étrange engagement de Bruno Le Roux dans la lutte antitabac

Bruno Le Roux est soupçonné d’avoir rémunéré ses deux filles comme collaboratrices parlementaires alors qu’elles étaient prises par d’autres activités. Dans une enquête sur les cigarettiers, « l’Obs » avait aussi mis en évidence l’an dernier les liens étroits du même Bruno Le Roux avec la lobbyiste Pauline Delpech.

French ecologist party EELV (Europe Ecologie Les Verts) candidate for the March 2014 mayoral election in the 17th arrondissement of Paris, Pauline Delpech poses in Paris on January 27, 2014. AFP PHOTO / JOEL SAGET / AFP PHOTO / JOEL SAGET

(…) Très actif à l’Assemblée, Le Roux se montre moins pressé quand il s’agit de nous rencontrer. Nous devons lui envoyer une liste de questions, notamment sur ses liens avec Pauline Delpech, pour qu’il nous reçoive sur le champ. Dans son bureau, le président du groupe PS fanfaronne : « Personne ne fait pression sur moi ! Pauline Continuer la lecture de L’étrange engagement de Bruno Le Roux dans la lutte antitabac

Le parquet national financier ouvre une enquête préliminaire sur les emplois des filles de Bruno Le Roux à l’Assemblée. (démission)


Quand Bruno Le Roux faisait la leçon à Fillon: L’emploi de leur famille par les parlementaires « ne doit pas être autorisé » (Màj)

Nous vous l’avions dit: la chorale des vertueux cache toujours les pires fripouilles. Il faut se méfier des sermonneurs qui nous délivrent leur moraline..

Citation de SCHOPENHAUER
« Espérer que nos systèmes de morale et nos éthiques puissent produire des gens vertueux, nobles et saints, est aussi insensé que d’imaginer que nos traités d’esthétique puissent produire des poètes, des sculpteurs, des peintres et des musiciens. »


Bruno Le Roux n’a jamais déclaré ces emplois

21 mars 15H

Le Parquet National Financier ouvre une enquête préliminaire

RTL le 25 janvier 2017

Pénélope Fillon a-t-elle bénéficié d’un emploi fictif ? Les révélations du Canard Enchaîné du mercredi 25 janvier sont gênantes pour le camp de François Fillon. « Quand il y a une accusation, il faut qu’il y ait des explications », a estimé Bruno Le Roux au micro de RTL. « Va-t-on se satisfaire de celles qui ont été données de façon détournée ? », a-t-il Continuer la lecture de Quand Bruno Le Roux faisait la leçon à Fillon: L’emploi de leur famille par les parlementaires « ne doit pas être autorisé » (Màj)

Les 24 contrats des filles du ministre de l’intérieur Bruno Le Roux à l’Assemblée.

Quotidien révèle que le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux, lorsqu’il était député, a employé ses deux filles comme collaboratrices parlementaires, alors qu’elles étaient lycéennes puis étudiantes

Peut-on être collaborateur parlementaire à 16 ans, quand on est au lycée ? Selon le ministre de l’Intérieur, oui. Bruno Le Roux a employé ses deux filles en CDD à l’Assemblée nationale lorsqu’il était député, selon des informations obtenues par Quotidien et confirmées par le cabinet du ministre.


« Bien entendu, j’ai mes filles qui ont travaillé avec moi sur des étés, notamment, ou des périodes de vacances scolaires, mais jamais en permanence », a répondu Bruno Le Roux àQuotidien en marge d’un Continuer la lecture de Les 24 contrats des filles du ministre de l’intérieur Bruno Le Roux à l’Assemblée.

Nouvel An : comment Bruno Le Roux a minimisé la forte hausse du nombre de voitures brûlées

Le nouveau ministre de l’intérieur, Bruno Le Roux, s’est félicité, dimanche 1er janvier, du bilan de la nuit de la Saint-Sylvestre qui « s’est déroulée sans incident majeur ». Un indicateur habituel – et controversé – est celui du nombre de véhicules brûlés. Pour éviter l’effet supposé de concours entre les quartiers, les ministres de l’intérieur de Nicolas Sarkozy avaient cessé en 2010 de donner ce chiffre au lendemain du réveillon.

«Cette année encore, le bilan des véhicules brûlés démontre qu’aussi intolérable soit-il, le phénomène est contenu par rapport à 2016, avec 650 mises à feu directes, là où elles étaient 602 l’an passé. Sur les cinq dernières années, le nombre de véhicules brûlés a diminué de 20 %.»

On peut déjà noter que, selon les chiffres donnés par le ministre, les « mises à feu directes » ont augmenté de 8 % par rapport à la précédente nuit du Nouvel An, ce qui ne peut pas forcément être qualifié de « phénomène contenu ».

Mais surtout, M. Le Roux évoque donc les « mises à feu directes », c’est-à-dire les départs de feu, et non pas le nombre de véhicules brûlés – y compris ceux qui se sont enflammés par propagation. Or, depuis 2013, MM. Valls et Cazeneuve s’intéressaient, eux, au nombre total de véhicules brûlés (par ailleurs, leurs prédécesseurs ont toujours fait de même quand ils publiaient encore leur bilan).

M. Le Roux a brusquement changé de thermomètre. Non parce Continuer la lecture de Nouvel An : comment Bruno Le Roux a minimisé la forte hausse du nombre de voitures brûlées

Bruno Le Roux a demandé aux députés PS de « ne pas faire de commentaires sur l’UMP »

Ne pas ajouter de la crise à la crise. C’est en substance le message qu’a voulu faire passer Bruno Le Roux, patron des députés PS, ce mardi 27 mai en réunion de groupe alors qu’en parallèle, Jean-François Copé annonçait sa démission de l’UMP suite aux derniers rebondissements de l’affaire Bygmalion.

Après la victoire du FN aux Européennes, et la débâcle du PS, Bruno Le Roux, proche de François Hollande, a ainsi demandé aux députés socialistes de ne « pas faire de commentaires sur l’UMP », ont confirmé des sources parlementaires au Lab.

Lors des questions d’actualité de ce mardi, traditionnellement houleuses, le député de Seine-Saint-Denis a également demandé à ses ouailles de ne pas chahuter la séance ni de faire d’invective en direction de l’UMP.

« Il faut mettre cette journée sous le signe de la gravité », a-t-il dit lors de la réunion du groupe PS à laquelle doit assister, en partie, le Premier ministre Manuel Valls.

Le Lab