Archives par mot-clé : CGT

Nord-Pas-De-Calais: les syndicats ont reçu 850.000€ de subventions régionales en 2013 et 807.250€ en 2014

Si vous vous demandez pourquoi la CGT soutien la gauche de Valls qu’elle execre et appelle aujourd’hui à soutenir l’homme de droite Xavier Bertrand…. voilà le début d’une réponse.


2KY7zuNSource

Le leader de la CGT explique son échec à Air France par l’islamisme radical

Du blabla. La CGT tente de faire bonne figure car elle est suspectée d’avoir protégé des islamistes radicaux. C’est ce qu’elle fit notamment à la RATP ( lire: La CGT-RATP de Nanterre insulte et menace juridiquement Riposte Laïque) et à la SNCF ( lire: Témoignage exclusif : l’islamisation de la SNCF va bon train !)

Qu’il y ait des islamistes radicaux à Air France et plus particulièrement dans les aéroport c’est une certitude qui a été démontrée depuis de longues années ( voir livre de 2006 de De Villiers: les mosquées de Roissy), en revanche que la CGT ait perdu les élections parce qu’elle les a exclu du syndicat c’est du pipeau. Ils ne sont pas encore assez nombreux pour faire basculer une élection.

Les journalistes devraient plutôt s’interroger sur la raison de la présence d’islamistes radicaux dans les rangs de la CGT….. même s’ils ont été exclus.


 

 

En mars dernier, on avait parlé d’un coup de tonnerre : la CGT venait de perdre sa première place aux élections professionnelles au sein d’Air France. Ce mercredi, neuf mois plus tard, on apprend par la voix du patron de la CGT Philippe Martinez, invité sur France Info, que c’est à cause de l’islamisme radical que le syndicat a connu cet échec.

« Depuis des années nos camarades d’Air France, de la RATP aussi, ont dénoncé des dérives [islamistes], commence Martinez. A Air France, on a exclu [les islamistes], d’ailleurs ça nous a coûté la première place aux élections professionnelles. (…) On a viré purement et simplement de genre d’individus de la CGT, ça nous a coûté la première place aux élections mais on a assumé cette décision », a répété le leader syndicaliste.

« Il y en avait tant que ça ? »

Continuer la lecture de Le leader de la CGT explique son échec à Air France par l’islamisme radical

Après les scandales, où en est le financement des syndicats ? (vidéo)

En France, près de 4 milliards d’euros seraient chaque année consacrés à l’activité syndicale. L’équivalent du budget annuel du ministère de l’agriculture. Pourtant, à peine 8% des salariés et fonctionnaires français sont syndiqués.


L’Écho des Lois : Syndicats : le compte est bon? par LCP

C’est le plus faible taux de l’union européenne. Difficile donc pour les organisations syndicales de survivre grâce aux seules cotisations de leurs adhérents. Une certaine opacité a, de fait, longtemps existé autour de la manière dont ces structures sont financées. Après plus d’un siècle sans cadre législatif pour gérer et surveiller ces exorbitantes ressources, la loi du 20 août 2008 a fait de la transparence financière l’un des 7 critères fondamentaux pour devenir une organisation représentative. Mais alors d’où proviennent les fonds dont les syndicats bénéficient ? Et comment utilisent-ils réellement cet argent ?

Source

Islamogauchisme: Participation des verts; du PCF, du NPA, de la CGT à un meeting contre l’islamophobie avec L’UOIF (proche des frères musulmans) et les indigènes de la république.

Organisations appelant au meeting qui se tiendra le vendredi 6 mars à la Bourse du Travail de St Denis, mélange les islamiste de l’UOIF, le parti politique islamophile et francophobe des indigènes de la République et l’ensemble de l’extrême gauche Française.:

– ATTAC

– UOIF (Union des Organisations Islamiques de France)

sKs0O30– CCIF (Collectif Contre l’Islamophobie en France)

– PIR (Parti des Indigènes de la République)

– CGT Educ’action Créteil

– PCF (Parti Communiste Français)

– Ensemble (FdG)

– EELV (Europe Ecologie Les Verts)

– FCP (Force Citoyenne Populaire)

– NPA (Nouveau Parti Anticapitaliste) (« sur la base de l’appel contre l’union sacrée »)

– Association culturelles les Oranges

– Association Falsafa (Angers)

– ARLDFM (Association pour la reconnaissance des droits et libertés aux femmes musulmanes)

– ATMF (Association des Travailleurs Maghrébins de France)

– Capab (Collectif Antifasciste Paris Banlieues)

– CEAL Collectif enseignant pour l’abrogation de la loi de 2004

– Cedetim

– CFPE (Collectif Féministes Pour l’Egalité)

– Compagnie Erinna – Grèce/Résistances !

– Droit Solidarité

– Femmes Plurielles

– FFR (Filles et Fils de la République) Créteil

– Fondation Frantz Fanon

– FTCR (Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives)

– FUIQP (Front Uni des Quartiers Populaires)

– IJAN (International Jewish anti-Zionist Network)

– Les Indivisibles

– MTE (Mamans Toutes Egales) Continuer la lecture de Islamogauchisme: Participation des verts; du PCF, du NPA, de la CGT à un meeting contre l’islamophobie avec L’UOIF (proche des frères musulmans) et les indigènes de la république.

Le « château de la CGT » à Théoule à vendre 25 M€

Et oui c’est la crise… même pour les rentiers de la contestation anti-capitaliste.

La CGT possède 14 chateaux

Marine Le Pen propose à Cécile Duflot de réquisitionner le patrimoine de la CGT.(vidéo)

——-

La bâtisse, qui appartient au comité d’entreprise d’EDF, a été mise en vente il y a un an. Régulièrement, des acheteurs potentiels se présentent. Mais l’affaire n’a toujours pas été conclue

CANXXQ300_pl_le château de theoule sur mer.jpgÀ vendre. Mais pas vendu. Le 55, avenue de Lérins figure toujours parmi les actifs du comité d’entreprise d’EDF, à la tête duquel la CGT est majoritaire.

Ce château, inaccessible au visiteur, n’a pas changé de propriétaire. Mais il est à vendre. Depuis un an maintenant, il figure parmi les biens à acquérir que proposent certaines agences immobilières du bassin cannois.

La fameuse caisse centrale d’activités sociales (CCAS) EDF – donc la CGT -, qui jusqu’ici se servait des lieux comme résidence de vacances des salariés du groupe énergétique, en réclame un sacré prix d’ailleurs : 25 Me. En vendant ce bien, comme une trentaine d’autres en France, elle s’attelle à assainir des finances très éprouvées ces dernières années.

Une société américaine acquéreur ?

La municipalité ne s’en est jamais cachée : pendant longtemps, elle a espéré acquérir le bien pour en faire un lieu ouvert au public et ainsi le rendre aux Théouliens.

Il y a un an, le prix de vente étant plus bas, elle avait fait une proposition à 10 M€, mais celle-ci n’avait pas abouti. Elle avait aussi tenté un partenariat avec le conseil général. Et enfin sollicité la communauté d’agglomération des pays de Lérins pour qu’elle le reprenne dans son giron. Mais non.

Aujourd’hui, le prix a plus que doublé et la municipalité n’espère plus rien. À l’évidence, seul un investisseur aux reins solides pourra reprendre le château.

Surtout que la bâtisse, si elle fait son effet vue de l’extérieur, n’est que cloisons trop fines, boiseries friables et planchers dégradés à l’intérieur.

Dernièrement, le magazine Le Point annonçait que l’affaire était conclue et qu’une société américaine s’était portée acquéreur des lieux à 21 M€. Jointe à plusieurs reprises, la CGT n’a pas répondu à nos appels et n’a donc pu commenter cette information.

À la mairie de Théoule, les services d’urbanisme affirment ne pas avoir vu passer la fameuse DIA : la déclaration d’intention d’aliéner, formalité imposée lors d’une vente et qui doit être rédigée par un notaire juste après la signature d’un compromis…

Le château de Théoule n’est donc pas vendu. Pas encore.

Anti-FN et CGT: Condamné à 3 ans de prison pour avoir escroqué des salariés, Brahim Ouerghi est en fuite en Tunisie

Addendum: Brahim Ouerghi était l’un des meneurs d’une bataille contre le FN à Martigue

B8GHsOSIcAAJs3_———-

Un ex-délégué CGT a été condamné à 3 ans de prison pour avoir escroqué des dizaines de salariés.

Un ancien délégué CGT de Martigues, aujourd’hui en fuite en Tunisie et qui détournait les indemnités des salariés qu’il assistait devant le conseil de prud’hommes, a été condamné ce jeudi par le tribunal correctionnel de Marseille à trois ans de prison ferme.

88 victimes dans ce dossier

Une condamnation, pour escroquerie et abus de confiance, assortie d’un mandat d’arrêt, conforme aux réquisitions du parquet qui a identifié pas moins de 88 victimes dans ce dossier, tout en relevant que pour beaucoup les faits étaient prescrits.

Le procureur, Benoît Vandermaesen, a évoqué la carrière de cet « escroc » qui « pendant 25 ans a abusé tout le monde, la CGT, les conseillers prud’homaux, les avocats, les huissiers », en plus des employés. Durant ces années, Brahim Ouerghi assistait des salariés, principalement des ouvriers du bâtiment étrangers, dans leurs démarches prud’homales se faisant souvent passer auprès d’eux pour un avocat.

105 000 euros escroqués

Continuer la lecture de Anti-FN et CGT: Condamné à 3 ans de prison pour avoir escroqué des salariés, Brahim Ouerghi est en fuite en Tunisie

Après l’appartement, la CGT dépense 62.000 euros pour le bureau de Thierry Lepaon

Après le scandale des travaux de son appartement, le secrétaire général de la CGT va devoir s’expliquer sur la réfection de son bureau, qui a coûté quelque 62.000 euros, selon Le Canard enchaîné.

Un parquet à 7400 euros, un nouveau système électrique pour 10.000 euros, du mobilier fabriqué sur-mesure pour 21.600 euros… Non, ce n’est pas la facture des travaux de l’appartement de Thierry Lepaon mais celle… de « l’aménagement » de son bureau. Le Canard enchaîné dans son édition à paraître ce mercredi publie un extrait du devis des travaux, réalisés en début d’année au siège de la CGT, qui ont coûté au total plus de 62.000 euros.

Le journal satirique révèle ainsi que celui qui a succédé à Bernard Thibault souhaitait Continuer la lecture de Après l’appartement, la CGT dépense 62.000 euros pour le bureau de Thierry Lepaon

La CGT a dépensé 120.000 euros pour rénover l’appartement de fonction de Lepaon

Les travaux de rénovation de l’appartement de fonction de Thierry Lepaon, numéro un de la CGT, en banlieue parisienne ont coûté 120 000 euros à la centrale, selon Le Canard enchaîné.

Selon l’hebdomadaire satirique daté de mercredi, les travaux pour cet appartement de 120 mètres carrés ont coûté 130 000 euros à la CGT, mais le devis initial était encore plus élevé (150 000 euros). Le numéro un de la CGT aurait renoncé à quelques dépenses comme l’installation d’un home cinéma ou d’une cave à vins, selon l’hebdomadaire. Ancien de Moulinex, Thierry Lepaon, élu en mars 2013 à la tête de la confédération, habitait auparavant dans le Calvados, d’où la nécessité pour la centrale de lui trouver un appartement de fonction. Le loyer de cet appartement situé le long du bois de Vincennes, près de Paris, est de 2 000 euros, selon Le Canard enchaîné….

Le Point

Relire : le financement des syndicats par une cotisation URSSAF entre en vigueur le 01/01/15

Jeunes majeurs étrangers isolés : les travailleurs sociaux en grève font reculer le Conseil Général de la Haute-Garonne

En complément lire notre article du 11 septembre 2014: Mineurs isolés étrangers : Les syndicats vent debout contre le Conseil Général de Haute-Garonne.

A noter que la proposition du président du conseil général de Haute-Garonne était de « prendre en charge en hébergement hôtelier ou en foyer jeunes travailleurs, verser une allocation jeune majeur mensuelle de 610 euros et assurer un accompagnement social spécifique aux jeunes de plus de 19 ans qui suivent un parcours de formation, d’insertion ou en attente d’un titre de séjour et qui étaient hébergés en établissement à ce jour. » Voir communiqué de presse du CG de Haute-Garonne du 11 septembre 2014

Une réponse que les syndicat CGT et SUD ont estimé insuffisante.

——————

Source: France3 Midi-Pyrénnées

Sous la pression des travailleurs sociaux, le Conseil général de Haute-Garonne est revenu ce mardi sur son intention de ne plus financer l’accueil des jeunes majeurs dans le département. 

Après 15 jours de grève et de campement devant les grilles du Conseil Général de Haute-Garonne, les travailleurs sociaux ont obtenu ce mardi matin, le recul du président du département Pierre Izard sur le dossier du financement de l’accueil des jeunes majeurs étrangers isolés en Haute-Garonne.

20140923_092918-1_resizedDevant le nombre croissant de jeunes majeurs étrangers totalement démunis et isolés arrivant chaque mois dans le département, Pierre Izard avait décidé début septembre de mettre fin à l’automaticité des hébergements des plus de 19 ans. Le président PS du Conseil général estimait que le département n’avait plus les moyens financiers d’y faire face : selon le Conseil Général, entre juillet et août 2014, 62 jeunes supplémentaires se sont présentés aux services de cette institution portant le nombre à 346 jeunes isolés étrangers suivis cette année contre 70 suivis fin 2011.

« Le budget alloué était de 4,2 Millions d’Euros en 2012, il a été doublé à 8,2 Millions d’Euros en 2013 et continue de croître, indiquait début septembre le Conseil général, en 2014 alors que de nombreux départements se sont désengagés de cette mission facultative pour les plus de 18 ans ». 

Cette décision a provoqué la colère des travailleurs sociaux qui reprochaient au Conseil général d’abandonner ces jeunes et de les promettre à une errance dans la rue, les mettant ainsi en danger. Ils ont donc installé un campement devant les grilles de l’hôtel du département, à Toulouse. Devant cette manifestation, Pierre Izard avait même décidé le 11 septembre dernier de fermer le bâtiment pendant 3 jours, estimant que les manifestants perturbaient le bon fonctionnement de l’institution. 

Selon nos informations, la réunion de négociation qui s’est déroulée ce vendredi matin a donc conduit à un accord, le département acceptant finalement de financer l’hébergement et le suivi des jeunes majeurs étrangers isolés jusqu’à l’âge de 21 ans. Les manifestants ont décidé d’organiser une grande fête de fin de conflit ce mardi soir devant les grilles du département avant de lever le camp mercredi matin.

Dans un communiqué publié mardi après-midi, Pierre Izard indique avoir proposé :

  • d’apporter un soutien appuyé au Service d’Accompagnement des Mineurs Isolés (SAMI)
  • de lancer un appel à projet concernant la phase accueil et évaluation
  • de proposer en session d’octobre du Conseil Général un rapport complet sur ce sujet et un abondement budgétaire pour cette mission, de 1,5 M €.

Il indique : « Dans un contexte d’augmentation de la précarité sociale, le Conseil Général a toujours eu une politique bienveillante à l’égard des jeunes étangers isolés. Cet engagement du Président et des membres de l’Assemblée Départementale se traduit à nouveau par des avancées significatives dans la qualité de leur prise en charge. L’ensemble des jeunes étangers isolés de plus de 19 ans continuent et continueront donc à être hébergés en établissement et à être accompagnés par les professionnels du SAMI du Conseil Général ».