Archives par mot-clé : CGT

La CGT du Livre soustrait 8 millions d’euros à son principal concurrent

En France, le transport des magazines vers les points de vente physiques (kiosques, tabac-presse, marchands de journaux…) est assuré par deux acteurs majeurs : Presstalis, tenue par le Syndicat du Livre CGT et les Messageries lyonnaises de presse.

Or, les pratiques de la CGT ont conduit la première dans l’ornière financière : elle est très gravement déficitaire, au contraire de sa concurrente, mieux gérée.

Presstalis va donc, grâce à l’Etat, recevoir 8 millions d’euros de sa concurrente.

En effet, les pouvoirs publics cèdent au chantage de Presstalis et du Conseil supérieur des messageries de presse, qui est sous la férule de l’Autorité de régulation de la distribution de la presse.

Pour compenser les pertes de la coopérative de distribution mal gérée, un mécanisme dit de péréquation va être mis en place. Anticoncurrentielle (l’Autorité de la concurrence et la Cour constitutionnelle ont été saisies), cette mesure vise à voler une entreprise bien gérée au profit d’une autre...

D’après les Messageries lyonnaises, celles-ci devront verser 26 millions d’euros d’ici à 2015 à leur concurrent… Or, c’est plus de 10 % du chiffre d’affaires annuel des Messageries ou 60 fois ses bénéfices…

Impossible à faire sans augmenter les tarifs, et mettre à mal la presse magazine qui voit ses ventes chuter chaque année…

Bref, pour sauver Presstalis et céder au chantage de la CGT, les pouvoirs publics vont couler la presse… Une nouvelle preuve que la CGT, principal syndicat de travailleurs, est une officine destructrice d’emplois.

Pour en savoir plus sur les scandales de la CGT, procurez-vous les derniers Dossiers de Contribuables Associés : « Enquête sur la CGT ».

« Avec N. Vallaud Belkacem, nous sommes au-delà de la stupidité »

Entretien réalisé par Robert Ménard.

Boulevard Voltaire a rencontré Marine Le Pen. Tour d’horizon des questions économiques, politiques et « sociétales », comme on dit. La Présidente du Front national ne mâche pas ses mots. Troisième volet.

Lire les précédents :

– Montebourg n’a plus aucune crédibilité

J-F Copé n’a pas une once de sincérité !

BV. Qu’avez-vous pensé de la déclaration de Cécile Duflot sur le patrimoine de l’Église ?

MLP. Je lui ai proposé de s’intéresser au patrimoine immobilier de la CGT, qui possède, semble-t-il, quelques châteaux assez vides… Cécile Duflot a besoin d’exister. Et de faire oublier Notre-Dame-des-Landes en créant une polémique assez injuste à l’égard de l’Église. Je ne suis ni l’avocat ni le défenseur de l’Église mais, dans ce domaine, on ne peut pas lui reprocher de ne pas faire le nécessaire à l’égard des personnes pauvres ou en difficulté. C’est un mauvais procès qu’on lui intente.

Les écologistes ont raison de dire que l’EPR coûte de plus en plus cher et qu’il faut tout arrêter ?

Ils ont tort et il faut continuer. Il existe des tas de grands projets qui coûtent une fortune sans contribuer à l’indépendance de la nation. Prenez le TGV Lyon-Turin, par exemple. Vous croyez que ce projet à un intérêt stratégique pour la France ? Je ne le pense pas. Mais puisque l’on parle de coûts importants, j’aimerais comparer avec ce que l’on verse aux créanciers de la Grèce, tout en laissant crever le peuple grec. Les sommes consacrées à l’EPR à côté sont dérisoires ! Or l’EPR représente un progrès dans l’exploitation du nucléaire. On se dirige vers quelque chose de plus en plus propre. Il faut aller vers le progrès. De la même manière, pour le gaz de schiste, il faut rester prudent sur son exploitation, mais je trouve ahurissant d’en interdire l’exploration. Et encore plus au moment où la fracturation hydraulique va probablement être remplacée par la fracturation pneumatique. On peut tirer les leçons des erreurs commises en matière d’écologie par les Américains pour ne pas commettre les mêmes. À l’âge de pierre, les Verts auraient voulu empêcher de casser et de tailler des cailloux pour faire des flèches de peur qu’un jour, il n’y ait plus de cailloux ! Sauf qu’entre temps, on a découvert le fer… Tout est dit.

On ne vous a pas beaucoup entendue contre le mariage gay…

Nous avons toujours été opposés au mariage homosexuel et de manière très claire. Mais ce n’est qu’un sujet de diversion. Le gouvernement cherche à faire croire aux Français qu’il peut changer les choses. En réalité, sa marge de manœuvre est très faible puisque, sur tous les grands sujets, nous avons affaire à un gouvernement technique qui ne fait qu’appliquer la feuille de route de l’Union européenne. Et puis, je conteste formellement la manière dont ce « débat » a été initié par François Hollande : c’est un lancement idéologique. S’il y a de vraies préoccupations chez les couples homosexuels, et que l’on veuille bien réfléchir à certaines améliorations, il suffit d’améliorer le PACS. On peut réfléchir Continuer la lecture de « Avec N. Vallaud Belkacem, nous sommes au-delà de la stupidité »

Le pouvoir occulte de la CGT, bras armé du PCF

La CGT est, et a toujours été le paravent du Parti communiste. Ce fut vrai à toutes les étapes de son histoire. Pas une initiative, pas une décision stratégique qui n’ait été auparavant approuvé par le parti.

C’est donc au travers de cette réalité qu’il faut examiner la force de la CGT en France.

J’entends encore M. Jean-Baptiste Doumeng, appelé « le milliardaire rouge » – lequel, à Paris, ne descendait qu’à l’ hôtel Plaza Athenée de l’avenue Montaigne – qu’on interrogeait à la télévision – ce devait être en 1986 – sur le déclin du Parti communiste, dont il était membre, répondre avec son accent rocailleux de la Haute-Garonne : « Un parti qui tient les ports, les transports publics, la presse, la distribution de l’énergie… n’est certainement pas un parti déclinant ! »

Ce qui voulait dire, en clair, que la puissance du PCF n’était pas dans ses scores électoraux, mais dans le fonds de commerce de la CGT.

Ce patrimoine s’est constitué, pour l’essentiel, à l’occasion de chacun des épisodes de participation du Parti à des gouvernements d’ »Union de la gauche ». Création des comités d’entreprise en 1936 ; nationalisation d’entreprises en 1945 et mise en place de comités centraux comme à EDF ; instauration de monopoles d’embauche dans les ports et les imprimeries de presse… ; promulgation des lois Auroux en 1982 qui établissent quelques milliers de permanents syndicaux supplémentaires.

Et en 2012 ? Qui ne voit que le bras de fer actuel entre le PC et le PS, qui s’est traduit ces dernières semaines par une mise en minorité du gouvernement au Sénat, a justement pour cause cette négociation sur de nouveaux avantages accordés aux syndicats, qui d’ailleurs figurent explicitement dans les propositions du rapport Gallois (postes d’administrateurs, présidence des comités d’entreprise…).

Quant à la droite, elle a toujours entretenu l’illusion qu’un accord était possible avec la CGT. Rêve toujours démenti par la réalité. Car la CGT est génétiquement anti-capitaliste et adepte de la violence révolutionnaire, nos Dossiers en sont un constat accablant.

A ceux qui pourraient reprocher à Contribuables Associés de ne rien proposer, rappelons que nous militons (et pétitionnons) pour que soit supprimée toute subvention aux syndicats. Comme aux partis politiques. Comme aux associations, comme aux entreprises ! Car on ne peut être à la fois stipendié et libre…

Alain Dumait, co-fondateur de Contribuables Associés

Dossiers du Contribuable n°10 «Enquête sur la CGT», décembre 2012 – 68 pages, 4,50 €. En vente chez votre marchand de journaux et sur notre boutique en ligne. Pour vous abonnez, rendez-vous sur la page « Abonnez-vous au Cri ».

Marine Le Pen propose à Cécile Duflot de réquisitionner le patrimoine de la CGT.(vidéo)

17H/Addendum : Cécile Duflot, pour les sans abris, réquisitionnez ces 14 châteaux « quasi vides » des syndicats

Le château de la Brévière, au coeur de la forêt de Compiègne. Il appartient à Force Ouvrière qui sera j’en suis sûr ravi de le mettre à votre disposition :

Avec ses 36 hectares de vignes dans le Sauternes, voici le château Lafaurie-Peyraguey du CE de GDF-Suez :

Pour la suite de la visite des 14 châteaux c’est ici

– – – – – – – – – – – – – –

Addendum :
Quand la CGT mène la vie de château (article du Figaro datant du 06/12/2011)

Accablant pour la CGT-RATP, le rapport publié mardi par de la Cour des comptes dénonce la faillite générale de l’objectif social du CE. Plusieurs propriétés à la gestion défaillantes sont pointées du doigt, notamment un château XVIIe situé dans l’Essonne.

Quand la CGT-RATP joue les châtelains, elle voit les choses en grand. Une des «maisons» de vacances du CE, épinglé par la Cour des comptes, est un château XVIIe, propriété de l’Union des syndicats CGT de l’entreprise.

Située à Fontenay-lès-Briis, cette splendide propriété nichée dans la vallée de Chevreuse, au cœur d’un parc boisé de 75 hectares, est agrémentée de trois terrains de tennis, d’un minigolf et d’un camping. Les amateurs de promenades à bicyclette peuvent également s’égayer sur le parcours VTT du domaine et les pêcheurs goûter aux joies d’un étang à truites.
lire la suite de l’article

– – – – – – – – – – – – – —

Lors de son passage sur radio Classique et en réaction à la proposition de cécile Duflot de réquisitionner les logements vacants de l’Église, Marine Le Pen a ironisé en demandant à la ministre d’avoir le courage de réquisitionner le patrimoine de la CGT que la cour des comptes a plusieurs fois dénoncé.

voir l’émission entière Continuer la lecture de Marine Le Pen propose à Cécile Duflot de réquisitionner le patrimoine de la CGT.(vidéo)