Archives par mot-clé : charia

A Nice, polémique autour d’une agence de placements financiers « charia compatibles »

Elle va ouvrir ses portes dans quelques semaines au 8 boulevard Carnot à Nice. L’agence Noorassur opère dans le secteur de la « finance islamique ».

Elle propose des produits financiers (assurances vies, épargne logement ou retraite) qui, comme la viande, sont donc garantis « 100 % halal » ou « charia compatibles ».

Opposant le risque de trouble à l’ordre public, la mairie de Nice a posé son veto à la demande d’installation d’une enseigne en façade: « Noorassur, finance islamique ».

Mais elle ne peut s’opposer à l’ouverture de cette agence de conseil en épargne.

Dans le quartier, on découvre un peu interloqué ces curieux voisins qui s’affairent actuellement sur la façade.

Le sujet fait débat, voire génère de la colère, d’autant plus qu’une salle de culte sera prévue à l’intérieur pour les clients ou le personnel.

La finance islamique se développe à vitesse grand « V » en Europe et dans le monde depuis les années 70, mais peine à s’imposer en France.

TROUBLE À L’ORDRE PUBLIC?

La responsable du réseau Noorassur, Sonia Mariji, a déposé un recours en référé devant le tribunal administratif pour obtenir l’autorisation de poser son enseigne avec la mention « finance islamique ».

« La jurisprudence nous a confirmé que la terminologie « Finance Continuer la lecture de A Nice, polémique autour d’une agence de placements financiers « charia compatibles »

Macron favorable au rétablissement de la Charia à Mayotte ?

Quelques éclairages sur l’engouement de l’accueil d’Emmanuel Macron à Mayotte dimanche dernier dans cet interview de Mohamadi Bacar Mcolon, représentant du Comité de soutien d’Emmanuel Macron à Mayotte « Halo Na Macron », rattaché au Mouvement pour le Développement de Mayotte, un parti local.

Il présente à 3:00 au journaliste de la chaîne locale les raisons de ce soutien : « Les cadis, ont été dépouillés de leur pouvoir sur le plan local. On sait très bien que les cadis sont les piliers de la cohésion sociale à Mayotte. Emmanuel Macron est d’accord pour leur redonner ces pouvoirs ».

Pour rappel, les Cadis étaient, jusqu’à 2010 les juges de paix religieux, agissant au nom de la Charia sur l’ensemble de la population locale pour tout litige portant sur des litiges de plus de 300 €. Ils avaient par ailleurs entre autres « privilèges » la capacité de célébrer des mariages polygames.

Ce pouvoir, largement réduit par ordonnance ministérielle de 2010, Continuer la lecture de Macron favorable au rétablissement de la Charia à Mayotte ?

Conquête islamique : Hanni Ramadan à Villier-le-Bel pour promouvoir « l’Autonomie de la communauté musulmane. »

Vous avez aimé l’autonomie musulmane du Kosovo, vous allez apprendre à apprécier l’indépendance de l’état islamique de Seine-St-Denis.

En organisant  le 31mai prochain une conférence-débat sur « l’autonomie de la communauté musulmane » à Villier le Bel, (banlieue où ont démarré les émeutes de 2007) Hani ramadan, Frère musulman, activiste antijuif radical et pro jihad dévoile  la stratégie de conquête que sont en train de mettre en place un certain nombre d’organisations musulmanes avec l’appui du Qatar et d’autres pays islamiques.

L’autonomie de la communauté musulmane signifie que l’endroit où se trouve en majorité des musulmans devient terre d’islam, et c’est donc la Charia qui doit s’imposer. Pour les non musulmans ils devront se soumettre. L’objectif est de créer des petites zones de Charia destinée à s’étendre.

3717590833

André Gerin (PCF) : “La diabolisation du FN est absurde”

L’ex-maire de Vénissieux revient sur les résultats des municipales. Il dépeint une société française au bord de l’embrasement : “Nous sommes en pleine guerre civile larvée”, expose-t-il. “La diabolisation du FN et de Marine Le Pen n’a jamais été aussi absurde”, ajoute André Gerin.

50756_gerin-uneL’ex-maire de Vénissieux avait présidé une mission d’information parlementaire ayant conduit à l’interdiction de la burqa. Il avait aussi lancé une polémique, à la suite de ses propos sur l’immigration, qui ne constitue pas, selon lui, « une chance pour la France ». Il revient aujourd’hui, dans un long communiqué de presse, sur le vote aux municipales et la montée en puissance du Front national, dont il reconnaît qu’il est devenu « le premier parti ouvrier de France ». « Le Parti communiste, quant à lui, continue inexorablement son déclin », constate-t-i

“Il existe aussi un racisme anti-France et anti-Blancs”

Le maire honoraire de Vénissieux, comme il aime à se désigner, dépeint une situation explosive de la société française.

« Nous sommes en pleine guerre civile larvée », expose-t-il, citant « ces salariés qui menacent de faire brûler leur usine », les Bonnets rouges, les militants de la Manif pour tous et les « enfants français de l’immigration » qui vivent dans des territoires où « les taux de chômage atteignent 40 à 50 % ». André Gerin va cependant plus loin, stigmatisant « des communautarismes et l’immigration non régulée ». Revenant sur les émeutes de 2005, il pointe « des territoires gangrenés par la drogue, où les mafias sont contrôlées par des fondamentalistes ». « Il existe aussi un racisme anti-France et anti-Blancs largement ignoré », déplore-t-il. Il rappelle que les auditions de sa mission parlementaire avaient « mis en évidence l’importance du communautarisme musulman et l’application de la charia dans certains quartiers ».

Après le constat, les réponses. André Gerin souhaite une rupture plus marquée avec le Parti socialiste – « la gôche Canada Dry » – et avec « la gauche mélenchoniste« . Il regrette la Continuer la lecture de André Gerin (PCF) : “La diabolisation du FN est absurde”

La charia fait son apparition dans le droit britannique.

Souvenez-vous : en 2008 l’archevêque de Cantorbéry avait qualifié d’inévitables la reconnaissance et l’application en Grande-Bretagne de certaines dispositions de la charia, le droit coranique. Des propos qui avaient crée une forte polémique. Aujourd’hui tout cela parait normal… et oui on s’habitue au pire.

Qui aurait accepter dans les années 80 que des femmes se baladent en hidjab dans les rues de France ? Qui aurait imaginé il y a trente ans que des mosquées sortiraient de terre comme des champignons? Qui aurait accepté la violence que nous tolérons aujourd’hui ? Personne. Et pourtant on fait comme si rien ne s’était passé. On baisse la tête, on accepte… et on vote UMPS.

———

(The Telegraph) La charia sera officiellement incorporée dans le système juridique britannique, pour la première fois, en vertu de lignes directrices indiquant aux avocats comment rédiger des testaments «conformes à la charia».

Les lignes directrices révolutionnaires publiées par le Barreau permettront aux avocats de rédiger des testaments islamiques qui privent les femmes de l’égalité en matière successorale, et excluent les incroyants.

Les testaments islamiques, qui seront reconnus par les tribunaux de Grande-Bretagne, empêcheront également les enfants nés hors mariage, ainsi que les enfants adoptifs, d’être considérés comme des héritiers légitimes. Toute personne mariée dans une église ou lors d’une cérémonie civile pourrait être exclue de la succession en vertu des principes de la charia, lesquels ne reconnaissent que les mariages musulmans aux fins successorales.

Nicolas Fluck, président du Barreau, a déclaré que les lignes directrices favoriseront les Continuer la lecture de La charia fait son apparition dans le droit britannique.

Polynésie française: La chari’a, faut pas charrier (vidéo)

Nos amis polynésiens ne prennent pas de gant pour dire non à la religion musulmane. Notez la neutralité de la journaliste. On n’imagine pas ce genre de comportement en métropole de la part de nos bienpensants.

On veut protéger nos enfants contre l’invasion de cette religion qui vient pour nous tuer en quelque sorte parce que c’est ça la Charia

Non à l’Islam. Non à l’Imam. Oui aux porcinets. Oui aux Vahinés.

Vive le cochon.

On ne veut pas porter le voile mais rester toujours à poil.


La chari'a, faut pas charrier par 1ere-polynesie

Total soutien à nos cousins polynésiens. Nous non plus nous ne les voulons pas musulmanes les vahinés…

Vahine1

Non seulement ce serait une insulte à la beauté des polynésiennes mais aussi à Gauguin

Paul_Gauguin_006

Anjem Choudary : « Notre but ultime est d’instaurer la charia en Angleterre et partout en Europe. »

INTERVIEW – Auteur de la fatwa contre Malala, Anjem Choudary officie comme juge d’un tribunal de la charia à Londres.

Pourquoi avoir lancé une fatwa contre Malala Yousufzai, qui n’est qu’une jeune fille?
Malala est le produit de l’occupation d’une terre : celle du Pakistan par les Américains. Ses prises de position sont donc peu surprenantes mais néanmoins inadmissibles. Elle soutient la démocratie, réclame une société laïque, s’insurge contre le djihad et les moudjahidine, veut que les filles et les garçons étudient côte à côte! Tout cela est contraire aux préceptes de l’islam et du Prophète. Cette fille est ainsi devenue une icône dans les pays occidentaux, en partie grâce à l’aide du gouvernement pakistanais, qui l’a utilisée pour rester au pouvoir.

Une fatwa est souvent associée à un verdict de mise à mort. Est-ce votre position? 
Une fatwa ne veut pas nécessairement dire une mise à mort. Dans son cas, c’est une femme apostate, une mécréante qui s’est détournée de l’islam.

Que pensez-vous de l’attaque qu’elle a subie au Pakistan?
Rien n’a été prouvé. Nous attendons encore les conclusions de l’enquête. Mais je suis sûr qu’à la fin, tout le monde reconnaîtra que les talibans sont des moudjahidine valeureux et nobles, des guerriers au cœur pur.

En quoi le 11 septembre 2001 a-t-il, selon vous, constitué un tournant?
Le cheikh Oussama [Ben Laden], qui fut un grand martyr, a mis au grand jour la haine de l’Occident envers le monde musulman. Il nous a ouvert les yeux. Nous sommes, grâce à lui, engagés dans un combat idéologique et religieux contre les Occidentaux.

Que voulez-vous, en fait?
Notre but ultime est d’instaurer la charia en Angleterre et partout en Europe. Nous avons déjà des tribunaux qui fonctionnent selon les préceptes de l’islam, des zones géographiques qui relèvent uniquement de la charia. Tout n’est qu’une question de temps et de fidèles. Et nous avons les deux.

JDD