Archives par mot-clé : Chavez

Mélenchon, “figure rassurante ?” Il est permis d’en douter

Fini le Mélenchon constamment agressif et querelleur de 2012. “Je deviens une figure rassurante”, dit-il. À y regarder de plus près, il est permis d’en douter.

Mélenchon veut croire que son tour est arrivé. Des sondages le placent en flatteuse position, il devance François Fillon, mieux il se voit, le 7 mai, face à Marine Le Pen… donc élu, CQFD. Il est la révélation de cette campagne. En 2012, le Parti communiste en panne de chef l’avait mandaté pour être son candidat sous l’étiquette “Front de gauche”. Jean- Luc Mélenchon interprétait alors une réincarnation de Georges Marchais. Imprécateur agressif, toujours de mauvais poil, prêt à mordre, querelleur, ne supportant rien, pas même l’approbation ! L’interroger devenait un supplice pour les journalistes. La barbe ! « Il faut du bruit et de la fureur », plaidait-il. Et il y en avait dans ses meetings. Il attirait du monde parce qu’il avait du souffle et le verbe haut. Il s’adressait aux “camarades”. On chantait l’Internationale, poing levé. Ses références : Hugo Chávez, le président du Venezuela, financeur des Farc en Colombie. Un brave homme décédé en 2013. En tout cas son ami — chez qui il avait été panser ses plaies après son échec — dont il vantait la révolution citoyenne « qui [faisait] progresser la condition humaine »… Aujourd’hui, le pays est plongé dans un chaos Continuer la lecture de Mélenchon, “figure rassurante ?” Il est permis d’en douter

Venezuela : une 5e victime lors des manifestations contre le président socialiste Nicolas Maduro, ami de Mélenchon

Mélenchon doit rendre des comptes. Il est le seul candidat à se réclamer du chavisme et à soutenir Maduro.

Voter  Mélenchon c’est se rendre coupable de complicité et de cécité sur ce qui se passe en ce moment au Venezuela.


Un homme de 32 ans est décédé jeudi à l’aube des suites de ses blessures après avoir été touché par une balle lors d’une manifestation mardi contre le président socialiste Nicolas Maduro, a annoncé à l’AFP une source au parquet national vénézuélien.

Ambiance guerre civile à Caracas. Assaillies par des miliers de manifestants opposés au président Nicolas Maduro, les forces de l’ordre ont déployé lundi les grands moyens pour disperser la foule : engins blindés, escouades motocyclistes et gaz lacrymogène…
Plusieurs dizaines de personnes auraient été interpellées et l’on dénombre une vingtaine de blessés. Continuer la lecture de Venezuela : une 5e victime lors des manifestations contre le président socialiste Nicolas Maduro, ami de Mélenchon

Marine Le Pen défend le jambon face au fondamentalisme islamique (vidéo)

La chef du FN a fustigé Air France qui aurait banni le porc de ses plateaux repas, ou encore des associations humanitaires qui refuseraient des dons.

Sur i>Télé, l’eurodéputée a jugé que le « risque terroriste n’est pas sous contrôle tant que tous ces intégristes ne sont pas en prison ou expulsés ». Pour elle, loin d’incarner la fermeté, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls fait « comme Sarkozy » : « Quand les lumières se braquent, on en expulse un ou deux. » « Mais je ne suis pas sûre qu’il y ait une vision et un plan global pour maîtriser le fondamentalisme islamique », a-t-elle ajouté.

« Soumission aux revendications »

Selon elle, « la société française recule, les dirigeants français reculent face aux réclamations » de ce « fondamentalisme ».

« Lorsque l’on voit que notre compagnie Air France n’a plus de porc dans ses plateaux repas, que les cantines scolaires de plus en plus ne présentent pas de porc dans les repas, que les cantines de l’administration font de même, que des associations humanitaires comme Restaurants du coeur et Secours catholique refusent les dons de produits qui contiennent du porc, est-ce que là, on ne se soumet pas aux revendications des plus extrémistes ? », a demandé la dirigeante d’extrême droite.

(…) « On vit où, là ? On n’est pas en Arabie saoudite, on n’est pas au Qatar, on est en France ! », a-t-elle protesté. « L’intégrisme islamique, il ne pousse pas dans les champs en Bretagne », avait-elle auparavant répondu à une question sur les liens qu’elle a établis entre terrorisme et immigration.

Le Point

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

La vérité sur Hugo Chavez, l’autocrate préféré de Jean-Luc Mélenchon (vidéo)

08/10/12 Addendum

Alors que la criminalité explose et que la misère ne cesse de grandir, Hugo chavez a été réélu à la tête du venezuela pour un troisième mandat de six ans….

mais quel est le secret de l’autocrate, idole que se partagent Mahmoud Ahmadinejad et jean-luc Mélenchon. La réponse vous est donnée par Michel Onfray :


Les élections vénézuéliennes sont truquées par enquete-debat

Voilà le monde rêvé de Mélenchon et des journalistes de France 3 encartés à la CGT.

 

France 3 assure la propagande d'Hugo Chavez par enquete-debat
 

Montage réalisé par Enquête et Débats.