Archives par mot-clé : chiffres du chomage

20.000 chômeurs de plus, la France bat un nouveau record

Le nombre de demandeurs d’emplois a de nouveau progressé (+0,6%) au mois d’août après un mois de répit. Avec 20.000 chômeurs de plus, la France bat un nouveau record. Au total, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A s’établit ainsi à 3.571.600 personnes.

Le nombre de chômeurs a augmenté de 0,3% sur un mois, et de 6,2% sur un an, toutes catégories confondues.

sDbpNXM

En janvier 2015, le nombre de demandeurs d’emploi sans activité (catégorie A) a ainsi baissé, pour la première fois depuis des mois, de 19 100 inscrits par rapport à décembre 2014. Il s’établit désormais, en France métropolitaine, à 3 481 600, en baisse de 0,5% sur un mois.

Problème : dans le même temps, le nombre de chômeurs ayant exercé une activité réduite (catégorie B et C) a progressé de 35 200, en hausse de 2,3%. Au final, toutes catégories confondues, c’est bien une hausse du nombre de chômeurs «tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi», comme les nomme Pôle Emploi, qui prédomine, avec une augmentation de 16 100 personnes, pour un total de 5 232 100 inscrits (5 530 600 avec les DOM). Un chiffre en hausse de 0,3% sur un mois, et de 6,2% sur un an.

Le gouvernement n’a évidemment communiqué que sur la catégorie A, en se félicitant d’une «évolution favorable [résultant] d’une baisse des entrées [à Pôle Emploi, ndlr] …

Libération

Bilan du chômage en décembre 2013 : Environ + 50% de radiations administratives et quasiment 6 millions de chômeurs

Nombre de radiations administratives en milliers de personnes

91179943a

source : pole-emploi

Chiffres du Chômage : 2013, l’année de tous les records

Au mois de juillet le chômage a encore augmenté de plus de 1%

Les chiffres du chômage pour le mois de juillet ont été publiés hier. Et on apprend que de mai à juillet, les effectifs de la catégorie A ont encore augmenté de 7 100 en moyenne, soit une hausse 0,2%. Or si à la faveur des contrats aidés lancés par le gouvernement, et qui couterons la bagatelle de 3,45 milliards d’euros par an, la hausse du chômage des jeunes a ralenti, on constate qu’en incluant les demandeurs d’emploi ayant exercé une activité réduite (catégorie A, B, C), la hausse est de 52 000 personnes, soit +1,1%.  Le pire étant pour les plus de 50 ans et les chômeurs de longue durée, catégories pour lesquelles on constate une envolée inquiétante: plus de 15% en un an. Et c’est sans compter une très forte hausse des radiations administratives plus 10,2%. En bref En un an le chômage a augmenté de près de 11%.

Ça grimpe, ça grimpe mais le gouvernement pense que ça va mieux.