Archives par mot-clé : Chloé

Calais (62) : Chloé, 9 ans, enlevée, violée et tuée. Le suspect étranger était interdit de territoire

Lu sur fdesouche

Cet après-midi, une Calaisienne de 9 ans a été enlevée à proximité de son domicile avant d’être violée et tuée. L’auteur présumé de l’enlèvement, un ressortissant polonais, a été interpellé en fin d’après-midi, non loin du lieu où la fillette a été retrouvée morte.La disparition de la jeune victime avait été signalée un peu plus tôt dans l’après-midi, dans le quartier du Petit-Courgain. Son corps a été retrouvé dénudé vers 17 h 30, dans un bois à proximité du port.

La fillette, âgée de 9 ans, a été retrouvée dénudée dans le bois Dubrulle, en face de l’usine Tioxide, à l’angle de la rue du Nord et de la rue des Garennes. Selon une source proche de l’enquête, son corps portait des traces de strangulations.

Selon Denis Hurth, du syndicat UNSA Police, la fillette aurait été violée puis tuée. « Un suspect de nationalité polonaise a été interpellé et placé en garde à vue. » D’importants moyens de police et de gendarmerie étaient rassemblés en fin d’après-midi à proximité du lieu où a été découvert le corps. L’ensemble de la zone a été bouclée pour permettre le travail des enquêteurs.

[…]

Source

Kamel Bousselat, le ravisseur présumé de Chloé, est un récidiviste

Si le profil de Kamel Bousselat interpelle, c’est parce qu’il avait été arrêté puis mis en examen en juin 2007 à Nimes pour plusieurs motifs et notamment pour tentatives d’agressions sexuelles. A l’époque, entre le 3 et le 12 juin 2007, il aurait commis onze tentatives d’agression sexuelles dans le Gard et le Vaucluse, créant une véritable psychose dans la région, relatait alors le journal régional La Provence.

Europe1

L’homme arrêté en Allemagne et dans le véhicule duquel Chloé a été retrouvée était déjà connu pour des affaires de moeurs. Agé de 32 ans et domicilié dans le Gard, K. B. avait notamment été écroué en 2007 pour une série de tentatives d’agressions sexuelles commises dans le Gard et dans le Vaucluse.

Le Figaro