Archives par mot-clé : Christiane Taubira

« The Voice » : Christiane Taubira prend la défense de la chanteuse Mennel sur Facebook

« Cette histoire ne donne guère envie de plaisanter. » Dans un texte mis en ligne jeudi 22 février sur Facebook, Christiane Taubira apporte son soutien à Mennel Ibtissem, la candidate de l’émission « The Voice » écartée après la découverte d’anciens messages complotistes sur les attentats de Nice et Saint-Etienne-du-Rouvray.

Après avoir salué l’interprétation d’Hallelujah par la jeune femme, l’ancienne ministre de la Justice s’attaque à la polémique, qualifiée d’« hystérie »« On vous reproche votre ‘turban’, disent-ils. Il vous sied délicieusement, sans rien dissimuler de votre beauté encore en éclosion. Ils vous reprochent de chanter en arabe… incultes, ils ne savent pas finir la phrase : en arabe la chanson d’un Juif magnifique. Quelle somptueuse audace, et quelle promesse pour notre monde ! » écrit-elle.

« Vous vous êtes excusée, vous avez bien fait »

« On vous reproche des tweets passés. Vos références intellectuelles Continuer la lecture de « The Voice » : Christiane Taubira prend la défense de la chanteuse Mennel sur Facebook

Christiane Taubira : « il est complètement absurde de vouloir endiguer cette circulation humaine juste pour satisfaire une partie de l’opinion publique »

« Nous sommes dans une période de grande détresse. Nous sommes dans une période de circulation humaine. Il est complètement absurde de vouloir endiguer cette circulation humaine juste pour satisfaire une partie de l’opinion publique. »

Christiane Taubira – 12/02/18

Regards

UE: Les arguments des eurobéats contre le FN existaient déjà du temps de Jean-Marie Le Pen

C’était en 2007, et écoutez bien, tout y est. On entend même Éric Raoult comparer les positions du FN à celles des communistes de Marie-Georges Buffet. Le Pen fait remarquer qu’il n’a pas attendu que tout l’édifice européen se casse la gueule pour en devenir un opposant puisqu’il avait voté contre le traité de Rome en 1957

L’ex-cabinet de Taubira conseille Macron

Coulisse politique. Plusieurs magistrats s’agitent en coulisse auprès du leader d’En marche!.

Alors que l’ex-juge anticorruption et cofondateur de l’association Anticor, Éric Halphen, fait fi de son devoir de réserve inhérent à sa fonction de magistrat en s’affichant au côté d’Emmanuel Macron (voir notre numéro du 16 mars), d’autres magistrats s’agitent en coulisse auprès du leader d’En marche!. Jean-François Beynel, tout comme Michel Debacq conseillent dans l’ombre le candidat en matière de justice. L’actuel premier président de la cour d’appel de Grenoble était auparavant le directeur de cabinet adjoint de Christiane Taubira. Quant au second, avocat général près la Cour de cassation, il était en 2012 et 2013 conseiller diplomatique de la garde des Sceaux.

Source

Christiane Taubira devient porte-parole de Benoît Hamon pour la présidentielle (Faux: Cest fake News du Lab d’Europe1)

Fake news du Lab d’Europe 1


Voilà qui devrait aider à donner de la visibilité à la campagne de Benoît Hamon. Le candidat du Parti socialiste, qui a un peu de mal à passer la seconde après sa victoire à la primaire et une séquence de négociations fructueuses avec Yannick Jadot (mais moins avec Jean-Luc Mélenchon), va s’adjoindre les services de l’une des vois les plus fortes de la gauche, en la personne de Christiane Taubira.

Christiane-Taubira-devient-porte-parole-de-Benoit-Hamon-pour-la-presidentielle

Selon les informations d’Europe 1 et de L’Opinion vendredi 3 mars, l’ex-ministre de la Justice et icône du mariage pour tous va en effet Continuer la lecture de Christiane Taubira devient porte-parole de Benoît Hamon pour la présidentielle (Faux: Cest fake News du Lab d’Europe1)

Christiane Taubira réagit maladroitement à l’affaire Mehdi Meklat (Màj)

les Inrocks avaient tout à fait connaissance des tweets de Meklat puisqu’ils en parlent

Pierre Sautarel : Medhi Meklat, « le Maghrébin modèle de la bobosphère », postait des tweets odieux

Lire aussi: D’anciens tweets injurieux d’un chroniqueur du Bondy Blog provoquent un tollé


Pierre sautarel (Fdesouche)
Pierre sautarel (Fdesouche)

Le journaliste et réalisateur Medhi Meklat, qui faisait, le 1er février, la une des Inrockuptibles avec Christiane Taubira, est l’auteur, sous le pseudonyme de Marcelin Deschamps, de tweets extrêmement violents dans lesquels il fait l’apologie du djihadisme, de Ben Laden et Hitler. Ce chouchou de la bobosphère prétend s’être construit un personnage de beauf franchouillard et raciste pour faire de l’humour, sans que cela suscite de réaction de la part de la presse de gauche, pourtant si moralisatrice…

Taubira pose avec Mehdi Meklat, journaliste homophobe et antisémite du Bondy Blog

Mehdi Meklat est journaliste et chroniqueur sur France Inter. Que se soit sous son vrai nom ou sous son pseudo (Marcelin Deschamps), il publie des tweets islamiste, homophobe, antisémite et d’une extrême violence. Pas grave puisqu’il est du bon côté du manche. Je vous invite à lire l’ensemble de l’article sur le site de nos camarades de Fdesouche. Encore une fois, la gauche peut tout se permettre sans jamais être inquiétée


Durant cette période, il était journaliste sur France Inter avec Pascale Clark de 2010 à juin 2015

Démission de Taubira : qu’est-ce que ça change ?

Christiane Taubira a démissionné de ses fonctions de ministre de la Justice. Ministre honni à juste titre, Christiane Taubira a marqué la vie politique française des trois dernières années. L’égérie des féministes et des autonomistes guyanais se sera montrée fidèle à ses principes. Si son exercice l’a révélée sectaire, laxiste et inapte au dialogue, elle fut aussi inaccessible au découragement. Inlassable propagandiste d’un marxisme culturel assumé, son obstination finit par gêner la majorité gouvernementale. Un désamour partagé par Christiane Taubira, laquelle se montrait de plus en plus réfractaire au  revirement sécuritaire de façade de François Hollande.

Son départ constitue une opération de communication réussie, tant pour le président de la République que pour l’ancien garde des Sceaux. Ils sortent tous deux gagnants de cet écran de fumée politico-médiatique qui a les airs d’un divorce par consentement mutuel. Christiane Taubira se permet le luxe, à la dernière minute, de conserver un espace politique différencié. François Hollande peut quant à lui envisager de passer à peu de frais pour un dur avant les élections présidentielles de 2017. Les dégâts sont déjà actés.

Continuer la lecture de Démission de Taubira : qu’est-ce que ça change ?

En visite en Algérie, Taubira enterre la déchéance de nationalité

La ministre de la Justice a estimé, sur la radio algérienne Chaîne 3, que cette mesure, qui fait polémique à gauche, «posait un problème de fond sur le principe fondamental du droit du sol».

Christiane Taubira a annoncé aujourd’hui à la radio algérienne que le projet de révision constitutionnelle ne retenait pas l’extension de la déchéance de nationalité. Ce matin sur BFMTV, le porte-parole du gouvernement, Stéphane le Foll, avait refusé de dire si le projet serait abandonné, précisant qu’il fallait attendre le Conseil des ministres de demain.

«Le projet de révision constitutionnelle qui sera présenté en Conseil des ministres» demain «ne retient pas cette disposition» qui aurait inscrit dans la Constitution la déchéance des binationaux nés français condamnés pour acte de terrorisme, a-t-elle expliqué.

à partir de 14’55:

Évoquant un «sujet extrêmement sensible», la garde des Sceaux a jugé que «c’est une décision qui ne peut avoir d’efficacité dans la lutte contre le terrorisme». «En termes d’efficacité, ce n’est pas une mesure probante», a-t-elle insisté. «Cette déchéance de nationalité sur des personnes nées françaises, qui appartiennent depuis leur naissance à la communauté nationale, ça pose un problème de fond sur un principe fondamental qui est le droit du sol, auquel je suis profondément attachée, et qui est, dans l’histoire de la construction de la communauté française sur une base civique, un pilier fondamental», a assuré Christiane Taubira. «Sur une base civique et non pas sur une base ethnique», a-t-elle cru bon de préciser.[…]

source

Laxisme judiciaire: Taubira et Sarkozy même combat. La preuve par les chiffres

Le naufrage de notre justice est le fruits de la politique menée depuis 40 ans. Nous coulons, et Taubira ne fait qu’accélérer la descente.

Les LR feraient preuve d’honnêteté en reconnaissant que les résultats de Sarkozy et sa ministre Dati ont été catastrophiques. Sarkozy a fait exploser le nombre d’immigrés dans notre pays. Il a supprimé 15 000 policiers et gendarmes. Il a mis fin à la double peine qui permettait d’expulser des criminels étrangers. Au lieu de construire des prisons, Sarkozy a choisi avec La loi Dati de permettre aux condamnés à deux ans de prison d’échapper à l’enfermement. Avec sa Loi Programmation Militaire Sarkozy a supprimé 53.000 postes de militaires….

Même les agressions à l’encontre du personnel et des biens de la policie nationale, Taubira fait arrive à faire aussi mal que Sarkozy

CRSCTJuUwAEiTF1

Dans le domaine de la sécurité, comme dans tous les autres le PS et LR (ex-UMP) sont des frères siamois .


(…)

Ce mercredi matin sur France 2, le numéro 3 de « Les Républicains » Laurent Wauquiez a fait de Christiane Taubira le « symbole » d’une « idéologie » consistant à « ne pas condamner les gens » et à ne « pas emprisonner les individus dangereux ». « Je suis maire et je vois sur le terrain les conséquences du laxisme de Madame Taubira », a poursuivi le secrétaire général adjoint de LR, avant de conclure : « Tous les textes proposés par Madame Taubira ont abouti à un désarmement pénal ».

Problème : les données contredisent chacune de ces affirmations.

► « Taubira vide les prisons »
FAUX – C’est le reproche à la garde des Sceaux qui revient le plus souvent depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir. Sauf que les chiffres sont têtus, et ils disent le contraire. Au 1er janvier 2012, au terme donc de la dernière année pleine du quinquennat de Nicolas Sarkozy, les prisons françaises abritaient 64.787 détenus. Trois ans plus tard, au 1er janvier dernier, il y avait 66.270 détenus. Soit une augmentation de 2,3%.

► « Taubira est plus laxiste sur les permissions de sortie »
FAUX – Là encore, il faut comparer à l’année 2011 pour savoir si la gauche au pouvoir signe plus facilement des permissions de sortie que la majorité précédente. En 2011, 57.629 permissions avaient  été accordées, contre… 48.481 en 2014. Soit, cette fois, un recul de 16%. Plus largement, alors que 173.063 personnes étaient prises en charge en milieu ouvert au 1er janvier 2012, elles étaient 172.0007 au 1er janvier 2015.

► Taubira fait moins condamner les délinquants
FAUX – Sur ce plan, les derniers chiffres disponibles datent de 2013 : 610.000 condamnations. En 2011, il y en avait eu 604.000. Il faut noter au passage qu’en 2007, ce total s’établissait à… 685.335. Un chiffre qui n’a cessé de baisser tout au long du quinquennat de Nicolas Sarkozy. Ce n’est qu’en 2012 que le nombre de condamnations a remonté, à 617.000, pour légèrement reculer l’année suivante.

► Taubira laisse de dangereux criminels en liberté Continuer la lecture de Laxisme judiciaire: Taubira et Sarkozy même combat. La preuve par les chiffres

La réforme Taubira entraîne une baisse du nombre de détenus

Christiane Taubira voulait faire baisser la population carcérale. C’est chose faite. Au 1er avril 2015, le nombre de personnes détenues a baissé de 3 % sur un an. Durant cette période, en effet, il passe de 68.859 à 66 761 personnes, soit 2 098 détenus de moins.

L’étude d’impact de la loi sur la réforme pénale, votée le 15 août dernier, prévoyait une baisse de 4 000 détenus en moins de trois ans. L’administration pénitentiaire est donc dans l’épure, puisqu’à ce jour, l’objectif est déjà à moitié réalisé.

Les raisons exactes de cette baisse? Faute de chiffres sur les flux d’entrées et de sorties, il est difficile de le savoir. La directrice de l’administration pénitentiaire elle-même suppose publiquement que «la fin des peines plancher, des révocations automatiques des sursis et l’augmentation des libérations sous contrainte sont des facteurs d’explication »…..

Le Figaro

Malika Sorel : «Non, M. le Président, la polémique sur la Marseillaise n’est pas ridicule»

Selon Malika Sorel, la polémique sur la Marseillaise, loin d’être anodine, vient une nouvelle fois éclairer «le gouffre qui se creuse jour après jour entre les élites politiques et le peuple français».

360132malikasorel5La polémique suscitée par une ministre de la République qui a refusé de chanter l’hymne national lors d’une cérémonie officielle est fondée, plus que fondée, d’autant que la réaction de ladite ministre est venue enfoncer le clou. Au vu des mécontentements que son comportement a déclenché, elle aurait pu choisir de calmer le jeu avec des mots apaisants. Mais non, elle a préféré en remettre une couche et outrager la nation et sa République en évoquant un «karaoké d’estrade». Pour comprendre la portée de l’outrage, il suffit d’imaginer un instant l’émoi et le tollé qu’une telle attitude aurait déclenché aux Etats-Unis d’Amérique si Madame Taubira n’avait pas été ministre ici, mais là-bas et qu’elle avait tenu ces mêmes propos à l’égard de l’hymne américain. […]

En France, le peuple, en sa qualité de dépositaire de l’identité française, se trouve contraint d’avaler des couleuvres en guise de repas quotidien, et cela ne date pas d’hier. Rappelons-nous les propos tenus par l’un des ministres du gouvernement de François Fillon qui suggérait que la France n’avait en quelque sorte jamais existé, puisque selon sa perception basée sur on ne sait quelle histoire :

«la France n’est ni un peuple, ni une langue, ni un territoire, ni une religion (…)» Éric Besson n’a pas été démissionné alors que, là aussi, si le respect de la France et de son peuple avaient constitué des pré-requis de gouvernement, il l’aurait été. […]

Quant à moi, la Marseillaise m’a toujours remué les tripes. Dans mon cœur, la France est Continuer la lecture de Malika Sorel : «Non, M. le Président, la polémique sur la Marseillaise n’est pas ridicule»

Zemmour: «Taubira hait la France » (vidéo)

Pour avoir un jour vu et entendu Christiane Taubira à Toulouse lors du festival Origines Contrôlées organisé par le Tactikollectif (proche du groupe zebda et des Motivé-e-s), je confirme qu’elle entretient un rapport conflictuel et haineux avec la France et l’histoire de la colonisation.
Cette femme doit sortir du gouvernement. Comme Valls. Ils sont est nuls et incompétents. Hollande sera obligé de virer la folle dingo après les municipales… tant mieux. Mais Valls, le bandit et Mussolini au petit pied, c’est quand qu’il dégage ?

voir séquence complète :

Les documents brandis par Taubira renforcent les soupçons contre Sarkozy

L’UMP applique la stratégie de Pasqua : Quand on est pris dans une affaire, il faut créer une affaire dans l’affaire jusqu’à ce que plus personne n’y comprenne rien.

———-

Le contenu des documents, très imprudemment brandis par Christiane Taubira lors de sa conférence de presse, mercredi 12 mars, est extrêmement embarrassant pour la ministre de la justice. Ces deux rapports émanant du procureur général de Paris et du procureur national financier (PNF) contredisent formellement les affirmations successives de la garde des sceaux.

Lire : Les documents de Taubira contredisent sa défense

Article entier : Le Monde

boulevard-voltaire-nicolas-sarkozy2

(…) LES NOUVEAUX ÉLÉMENTS APPORTÉS PAR LES RAPPORTS

Les deux rapports exhibés par Mme Taubira apportent de fait de nombreuses précisions sur l’information judiciaire ouverte le 26 février. Selon la note rédigée par la procureure nationale financière, adressé le 26 février à son supérieur direct, François Falletti, procureur général de Paris, c’est le 17 février qu’elle a été saisie de « faits incidents » visant MM. Sarkozy, Azibert et Herzog.

Depuis le 3 septembre 2013, le téléphone portable de l’ex-chef de l’Etat est donc placé sur écoute, dans le cadre de l’enquête sur un éventuel financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007. Ces investigations, menées par les juges Serge Tournaire et René Grouman, se déroulent en toute discrétion. Plusieurs témoins ont été entendus par les magistrats.

Selon Mme Houlette, « les policiers ont intercepté, entre le 28 janvier et le 11 février, des conversations téléphoniques entre Monsieur Nicolas Sarkozy utilisant une ligne téléphonique souscrite sous un nom d’emprunt (Paul Bismuth) et M. Thierry Herzog, avocat se servant d’une ligne téléphonique souscrite le même jour ». Conversations édifiantes, si l’on en croit la magistrate : « Monsieur Thierry Herzog aurait pu être renseigné », tant « sur la surveillance des téléphones de Nicolas Sarkozy » que sur l’éventualité « d’une perquisition » dans le cadre du dossier libyen. Un acte, s’il était avéré, extrêmement grave pour la défense de M. Sarkozy.

Il serait également « entré en relation, à de nombreuses reprises, avec un magistrat du parquet général de la Cour de cassation ». Il s’agit de Gilbert Azibert, avocat général à la Continuer la lecture de Les documents brandis par Taubira renforcent les soupçons contre Sarkozy

Ecoutes – Sarkozy : les documents brandis par Taubira contredisent sa défense

Les documents brandis par Taubira prouvent que Sarkozy est une canaille en col blanc et que Taubira, une menteuse aux pratiques stalinienne. Rien de nouveau sous le soleil de la Ripoux-blique.

———————-

« Non, je n’ai pas d’informations concernant la date, la durée, le contenu des interceptions judiciaires », a assuré Christiane Taubira, juste après le conseil des ministres du mercredi 12 mars.

7763083739_pierre-moscovici-christiane-taubira-et-manuel-valls-sur-le-plateau-de-des-paroles-et-des-actes-sur-france-2-le-27-septembre-2012Accusée de mensonge par la droite dans l’affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy, la ministre de la justice a brandi deux lettres. L’une du  procureur national financier, Eliane Houlette, adressée au procureur général de Paris, l’autre d’un représentant de ce dernier à la garde des sceaux. Sur les photos de ces documents, le contenu des lettres est facilement lisible, même si certains passages sont cachés par la main de Mme Taubira.

Il en ressort que la ministre de la justice était tenue « régulièrement » au courant des détails des évolutions de l’enquête liée au financement de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Mme Taubira dit n’avoir été prévenue des interceptions téléphoniques sur les portables de M. Sarkozy que le 28 février. Les documents révèlent notamment que les conversations entre Nicolas Sarkozy et son avocat, Me Thierry Herzog, ont été écoutées du 28 janvier au Continuer la lecture de Ecoutes – Sarkozy : les documents brandis par Taubira contredisent sa défense