Archives par mot-clé : Clément Weill-Raynal

Mondial : FO dénonce la censure en direct de l’envoyé spécial de France 3 car il parlait trop des incidents sur les Champs Elysées

Curieux incident d’antenne, ce dimanche 15 juillet, lors de la diffusion du Soir 3 entièrement consacré à la victoire de la France au Mondial de football.

Un journaliste de la rédaction s’apprête à intervenir en direct dans le journal depuis la terrasse Publicis qui surplombe la place de l’Etoile et les Champs Elysées.

Il est un peu plus de minuit et le journaliste décrit la situation qui se déroule sous ses yeux : la fête devait se prolonger une bonne partie de la nuit mais elle a dégénéré et est désormais finie. Le drugstore et de nombreux magasins ont été pillés. Les Champs Elysées et l’Etoile sont désormais évacués, quadrillés par les CRS et baignés dans des effluves de gaz lacrymogène qui rend l’air irrespirable, y compris sur la terrasse au sommet de l’immeuble d’où se tient le direct…

…On n’en saura pas plus. Au bout de quarante secondes, le direct est coupé sans plus d’explications sur décision de la rédactrice en chef. (de 3’14 à 4’00)

L’explication n’a été donnée que le lendemain au journaliste : son direct a été interrompu parce qu’il a exagéré l’ampleur des violences et qu’il aurait dû évoquer « l’atmosphère de liesse… » qui n’existait plus depuis près de deux heures ! Continuer la lecture de Mondial : FO dénonce la censure en direct de l’envoyé spécial de France 3 car il parlait trop des incidents sur les Champs Elysées

Guillon, Askolovitch, Cohen… Les nouveaux chiens de garde

Clément Weill-Raynal mis à pied, Frigide Barjot menacée d’expulsion, Nicolas en prison… À qui le tour ? La liste est longue. Tous ces Zemmour, ces Ménard, Brunet, Tasin et autres horreurs qu’il va falloir tracasser, enfermer, contrôler, virer, bâillonner… Quel travail !

Vont-ils y arriver ? Stéphane Guillon est inquiet. Aymeric Caron se fait des cheveux blancs. La tâche s’annonce gigantesque. Cette ribambelle de fachos, racistes, homophobes, islamophobes et phobes en tous genres… Où les mettre ? Quelle peine leur infliger ? Le viol sous la douche, comme l’a suggéré l’humoriste officiel de la cour, est une bonne idée mais est-ce suffisant ?

guillon

Dans son effort louable de remettre la France en bon ordre, l’équipe courageuse actuellement au pouvoir semble plutôt frileuse face à cette opposition insupportable. Pour affirmer sa stature et aller au bout de son idéal, il lui faut envisager dorénavant – n’ayons pas peur des mots – la solution finale. Le camp. Tous regroupés dans un endroit clos quelque part dans le Larzac avec un petit F (comme facho) cousu sur la veste.

Pourquoi continuer à tergiverser plus longtemps ? Les matons sont déjà là. Et même que Continuer la lecture de Guillon, Askolovitch, Cohen… Les nouveaux chiens de garde

« Mur des cons » : l’auteur du film se défend (vidéo)

Addendum :
France 3: procédure disciplinaire ouverte contre Clément Weill-Raynal
La rédaction nationale de France 3 annonce dans un communiqué avoir décidé d’ouvrir une procédure disciplinaire à l’encontre d’un de ses journalistes suite à l’affaire du « mur des cons ».

Le Figaro

Clément Weill-Raynal est le journaliste qui a filmé le mur des cons. Une cabale contre lui est en train de naitre. C’est la rédaction de France 3, soutenue par Mélenchon et le syndicat des journalistes SNJ-CGT, qui est à la manœuvre. Taubira reste discrète mais l’une de ses proches, Silhem Souid, déversent des Tweets tous plus délirants les uns que les autres. Les verts affutent leurs lames. Que reprochent ces commissaires politique à Clément Weill-Raynal ? D’avoir filmer le mur des cons ?. Non. Seulement d’avoir démontré que la justice est entre les mains de quelques impétueux staliniens. Comme le sont les média, l’éducation, les associations, la culture… etc. En France rompre l’omerta sur ce pouvoir inquisitorial est assimilable à un délit grave. C’est s’exposer à des représailles digne des régimes soviétiques. Dans d’autre pays on serait indigné de voir une telle fresque dans les bureaux d’un syndicat très influent. Une fresque où ne sont pas seulement épinglés des portraits d’hommes politiques ou de journalistes de droite , mais aussi des pères d’enfants assassinés. Aujourd’hui que le scandale éclate, les nostalgiques du goulag désignent l’hérétique et le condamne à la mort sociale et professionnelle, au lieu de demander des comptes à des juges qui sont censés être impartiaux. Nous vivons dans un monde merveilleux !

Total soutien à Clément Weill-Raynal !

tweet

tweet 2 Continuer la lecture de « Mur des cons » : l’auteur du film se défend (vidéo)