Archives par mot-clé : comptes de campagne

Les étranges factures de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon insiste : ses comptes de campagne ont été validés, il n’y aurait donc, selon lui, plus matière à évoquer de possibles irrégularités. Pourtant, à bien la lire, la décision de la Commission nationale des comptes de campagne et du financement politique (CNCCFP) est plus nuancée. Si elle confirme que le candidat de La France insoumise (LFI) n’a pas dépassé le plafond autorisé des dépenses de campagne, elle a retoqué plus de 400 000 euros de factures présentées par son équipe, estimant que certaines prestations étaient surfacturées.

Un recours massif à la « sous-traitance » très inhabituel

Les principaux candidats à la présidentielle ont versé des millions d’euros de salaire à leur équipe pendant la campagne. Ces collaborateurs étaient soit directement salariés par l’association de financement du candidat, soit mis à disposition par un parti politique, auquel cas l’association remboursait leurs rémunérations. À ce titre, en 2017, Marine Le Pen a dépensé 2,4 millions d’euros pour son staff, Emmanuel Macron 1,7 million et Benoît Hamon 1,3 million. L’association de financement de la campagne de Jean-Luc Mélenchon, elle, n’a versé que 7 949 euros de salaires pour toute la campagne. Moins que François Asselineau ou Jacques Cheminade. Comment l’expliquer ? Jean-Luc Mélenchon a fait le choix très Continuer la lecture de Les étranges factures de la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon

Des irrégularités dans les comptes de campagne de Mélenchon ?

1,5 millions de dépenses litigieuses auraient été acceptées par la Comission, malgré des irrégularités constatées.

‘est une démission fracassante. Jean-Guy de Chalvron, le rapporteur chargé de contrôler les dépenses de Jean-Luc Mélenchon, a claqué la porte de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), refusant de cautionner des irrégularités concernant Jean-Luc Mélenchon, a révélé Le Parisien ce dimanche 7 janvier.

Refus extrêmement brutal

Jean-Guy de Chalvron assure avoir déniché 1,5 million d’euros de dépenses litigieuses – sur les 10,7 millions la campagne du leader de la France insoumise – qui ne devraient pas être remboursées par Continuer la lecture de Des irrégularités dans les comptes de campagne de Mélenchon ?

Comptes de campagne de Sarkozy : enquête sur un possible « abus de confiance »

Même pas capable d’assumer ses responsabilités alors qu’il touche 100 000 dollars pour 45 mn de conférence pour la Goldman sachs. Et il y a encore des crétins pour voter en faveur d’un tel voyou. Au secours.

——–

Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire sur le paiement par l’UMP des pénalités infligées à Nicolas Sarkozy après l’invalidation de ses comptes de campagne présidentielle de 2012, indiquent plusieurs sources judiciaires citées anonymement par l’AFP, lundi 7 juillet.

5487211-nicolas-sarkozy-ne-pense-qu-a-revenir-a-l-elysee

Cette enquête, ouverte le 2 juillet, vise un éventuel « abus de confiance » la complicité et le recel de ces délits au préjudice de l’UMP, qui avait réglé la facture à la place du candidat.

UN CHÈQUE DE 363 615 EUROS

En juillet 2013, le Conseil constitutionnel avait estimé que l’ex-président devait restituer au Trésor public l’avance forfaitaire de 150 000 euros qui lui avait été versée pour sa campagne et lui payer les 363 615 euros correspondant au dépassement du plafond légal des dépenses.

Cette somme avait été comprise dans les recettes tirées du « Sarkothon », entrepris à l’été 2013 pour pallier la privation de financement public de quelque 11 millions d’euros. Une question se posait pourtant : légalement, l’UMP avait-elle à payer pour M. Sarkozy ? Son ex-premier ministre, François Fillon, avait ouvertement posé la question fin juin sur RTL.

La question de la légalité de ce paiement s’était posée avant que l’UMP dépose ses comptes 2013 certifiés à la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP).

Les comptes de la campagne présidentielle de Sarkozy rejetés

La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a rejeté les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2012, révèle L’Express. […]

Il s’avère qu’après réintégration de dépenses faites avant sa décalaration officielle de candidature le 15 février, les comptes du candidat de l’UMP dépassent le plafond autorisé de 22.509.000 euros.  Si l’invalidation de ces comptes est confirmée, l’UMP perdra des millions d’euros d’aide publique.

Le Figaro