Archives par mot-clé : conférence

Jean-Jacques Jordi: En Algérie, les européens ont été victimes d’une épuration ethnique. (vidéo)(Rediff)

Première diff : 07 juin 2012

Conférence de l’historien Jean-Jacques Jordi, auteur du livre  » Silence d’État- les disparus civils d’européens de la guerre d’Algérie. (voir l’interview vidéo.) ( Voir la conférence: Partie 1, Partie2, Partie3)

Première partie: je n’hésite plus à parler d’épuration ethnique

Ce qu’ont vécu les pieds noirs ça relève de l’épuration ethnique.(…) dans le cadre d’une guerre de libération nationale, on fait en sorte que tous ceux qui ne relèvent pas de cette nation là, soient obligés de partir. Soit on les expulse, manu militari, soit on crée un climat de terreur tel qu’ils s’en vont.(…) je n’hésite plus à parler en ce qui concerne la guerre d’Algérie d’une épuration ethnique. à partir de 5mn

Deuxième partie: Le massacre du 5 juillet 1962 n’est pas un orage qui arrive dans un ciel serein

Dernière partie: l’acharnement sur le corps des européens post-mortem Continuer la lecture de Jean-Jacques Jordi: En Algérie, les européens ont été victimes d’une épuration ethnique. (vidéo)(Rediff)

Conférence de Marine Le Pen : « La France face au défi terroriste »

Quand je suis né il y avait 60 mosquées. C’était il y 40 ans. Aujourd’hui il y en a plus de 3000 construites, plus de 400  en chantiers et presque autant de mosquées clandestines. Je ne parle même pas des écoles musulmanes dont une grande partie sont hors contrats.
Si dans les années 80 on m’avait dit qu’un jour des islamistes feraient près de 300 morts et plus de 600 blessés en 5 ans en France, je ne l’aurais jamais cru.
Et pourtant sous le quinquennat de Hollande les islamistes ont tué les spectateurs d’un concert de rock, les dessinateurs célèbres d’un journal emblématique; ils ont égorgé un prêtre mais aussi un couple de gendarme sous les yeux de leur enfant; ils ont écrasé sous les roues d’un camion des femmes, des enfants, des vieillards… ect…ect…

Le bilan est effrayant. C’est un désastre. Jamais depuis la seconde guerre mondiale nous avons connu une telle situation. Nous sommes colonisés et attaqués sur notre sol. L’avenir de nos enfants est hypothéqué par des choix politiques mortifères.

Or, mise à part Marine Le Pen, aucun candidat à cette présidentielle ne semble avoir pris la mesure du chaos qui s’annonce. Pire: l’ensemble des candidats de la gauche détournent les yeux, cherchent à imposer leur sujets économiques et sociaux dans l’espoir de ne pas avoir à se justifier sur les liens qu’ils entretiennent avec l’islam.
Ils sont irresponsables et fous. Rien ne les sépare de Daladier, Laval ou Pétain. Ils montrent à l’occasion de cette présidentielle toute la lâcheté qui caractérise les collabos.

Si par malheur l’un de ces candidats immigrationistes et islamo-compatibles devenait président grâce aux votes d’une majorité de français, alors ces derniers n’auront plus aucune excuse et devront assumer l’expansion de l’islam en France.

Je le répète: Nous pouvons toujours changer d’économie, mais un changement de peuple est irréversible. Le peuple français est devant un choix crucial soit il se lève soit il se couche.

La grosse colère de Nicolas Sarkozy après la révélation de son escapade à Abou Dhabi le 2 février

Le Lab Europe1

Officiellement, il n’y avait aucun problème à voir Nicolas Sarkozy donner une conférence à Abou Dhabi lundi 2 février, alors même que son parti se déchirait sur les consignes à donner pour le deuxième tour de la législative partielle dans le Doubs. Non, vraiment aucun problème.

B9f8EdjCAAEDY2lEt pourtant, quelle ne fut la colère de Nicolas Sarkzoy lorsqu’il découvrit, dans les colonnes de Marianne, que son escapade aux Émirats arabes unis avait fuitée. C’est ce que rapporte le Canard Enchaîné du mercredi 11 février. Selon l’hebdomadaire, l’ancien chef de l’État était un chouia énervé. Il a dit :

Bande de salopards ! Jaloux ! Minables ! Ils ne me lâcheront jamais ! Est-ce que c’est de ma faute si je suis demandé partout dans le monde ?

Une colère à destination d’on ne sait trop qui même si Nicolas Sarkozy semble surtout l’avoir mauvaise envers ceux qui ont informé la presse de son déplacement. Des sources que l’ancien président est bien décidé à identifier. Toujours cité par le Canard, il ajoute :

L’ambassade de France aux Émirats arabes unis ? C’est possible, mais ça m’étonnerait ! L’ambassade n’aurait pas filé l’info à ‘Marianne’. Non, ça vient de chez nous, j’en suis sûr !

Voilà qui ne va pas arranger l’ambiance au sein de l’UMP, déjà bien tendue après le Continuer la lecture de La grosse colère de Nicolas Sarkozy après la révélation de son escapade à Abou Dhabi le 2 février

FN : Conférence de lancement de campagne européenne

L’UMP pendant 10 ans a fait plus d’Europe et moins de France. Pendant 10 ans au pouvoir l’UMP n’a pas levé le petit doigt pour arrêter les multiples dérives qu’elle fait semblant aujourd’hui de condamner; allant jusqu’à ouvrir imperturbablement sous le mandat de Nicolas Sarkozy un nouveau chapitre d’adhésion pour la Turquie… la première des exigences sera pour nous de toujours rappeler l’imposture de l’UMPS

FN : conférence d’Aymeric CHAUPRADE « La France face aux défis géopolitiques mondiaux »

Le ralliement de Jean Roucas au FN a fait la une de l’actualité. Pourtant il y a un autre ralliement qui est bien plus important, c’est celui d’ Aymeric Chauprade, l’un des meilleurs géopoliticiens français. Consultant international et Docteur en science politique de la Sorbonne, il est intervenu à l’occasion des universités d’été du FN. Écoutez son intervention, et vous comprendrez qu’aujourd’hui la connaissance et le courage sont du côté des patriotes.

Si vous voulez que ça change faites tourner ce genre de vidéo….


#UDTFN : Conférence d’Aymeric CHAUPRADE par MarineLePen

A lire:

41SFsCVXlDL._SY300_

Discours de l’écrivain Renaud Camus à Orange (vidéo)

A l’occasion de la Convention des dix ans du Bloc Identitaire, Renaud Camus a prononcé un discours admirable.

Je l’ai dit deux mille fois, seul un peuple hébété se laisse mener sans regimber dans les poubelles de l’histoire.

Encore faut-il tout de même que ce ne soit pas dit, qu’on ne lui dise pas où on le conduit, même s’il ne tiendrait qu’à lui de s’en apercevoir.

Comment est-il possible qu’un phénomène aussi énorme que le changement de peuple, le Grand Remplacement, auprès duquel même la crise économique, la terrible crise, n’est qu’un épiphénomène, un contre coup secondaire — ce n’est évidemment pas un hasard si la crise mondiale frappe principalement les nations, et d’abord celles d’Europe, qui sont en butte au changement de peuple —, comment se fait-il qu’un tel phénomène, qui représente exactement tout ce que nos ancêtres se sont ingéniés de toutes les façons possibles à éviter, et d’abord en donnant leur sang, comment se fait-il qu’un tel phénomène puisse se dérouler en silence, sans susciter de grandes protestations, sans tenir de place notable dans les élections, par exemple ?

Eh bien c’est là que joue son rôle ce défaut logique constitutif de l’antiracisme dogmatique dont je parlais plus haut, et qu’il a retourné en instrument de pouvoir, et même d’abus de pouvoir, en substituant en permanence la question peut-on le dire ? (or on ne peut pas) à la question est-ce vrai ?

La question est-ce vrai ? ne sera pas posée, jamais, car si elle était posée, comme il n’est pas logique avec lui-même, il s’effondrerait.

lire le texte dans son intégralité ici

« La régression intellectuelle de la France » conférence de Philippe Nemo (vidéo)

La France est en phase de régression intellectuelle, parce que la vie scientifique suppose la liberté totale de critique et que cette liberté n’existe plus dans le pays. L’auteur analyse notamment les lois de censure (loi Gayssot, loi sur la HALDE, lois dites « mémorielles »…) qui exposent à l’amende ou à la prison ceux qui osent dire certaines vérités contraires à l’orthodoxie régnante ou seulement aborder certains sujets tabous. La thèse est qu’une nouvelle religion, protégée par de nouveaux tribunaux d’Inquisition, règne au pays de Voltaire et de Beaumarchais, le rendant aveugle et incapable de penser scientifiquement son avenir.

Les problèmes sociétaux graves que connaît aujourd’hui la France ne sont pas insolubles, mais ils ne peuvent être réglés parce qu’ils ne peuvent même pas être expressément posés et discutés. En effet, au pays de Voltaire et de Beaumarchais règne désormais une « pensée unique » de nature néo-religieuse, qui bénéficie du monopole qu’une certaine famille idéologique est parvenue à établir sur l’école et les médias, et aussi d’un dispositif de censure (loi Gayssot, loi sur la HALDE, lois dites « mémorielles »…) qui peut être comparé dans son principe à l’Inquisition. On ne raisonne plus dans le pays en termes de vrai et de faux, mais, comme dans les sociétés primitives, de pur et d’impur. En conséquence, la France connaît ces années-ci une situation de régression intellectuelle caractérisée, dangereuse en ce qu’elle empêche le pays de penser rationnellement son avenir. Dans cet essai bref mais dense et précis, Philippe Nemo analyse cette situation d’un point de vue philosophique, juridique et anthropologique.

Philippe Nemo, né en 1949, est philosophe, professeur à l’ESCP Europe. Il est spécialiste de philosophie politique et sociale. Il est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages, notamment d’une thèse sur le philosophe libéral Friedrich August Hayek et d’une Histoire des idées politiques en deux volumes, parue aux Presses universitaires de France.