Archives par mot-clé : convertis à l’islam

«Ils voulaient me convertir !», explique leur mamie

Lu sur la dépêche du Midi

Une simple carte postale sur fond de ciel bleu et une écriture ronde, appliquée, dans un français parfait. Comme une lettre de vacances que cette grand-mère aux cheveux blancs a reçue le 21 avril dernier à son domicile toulousain. «Je croyais qu’ils étaient en Thaïlande», avoue-elle, en évoquant le voyage de ses petits-enfants si attachés à elle. 201307202278-fullLeurs mots en témoignent. «Mammy, de tendre pensées de ce beau pays où il y a beaucoup de belles choses. La santé est bonne, nous essaierons de te donner de nos nouvelles régulièrement. Prends soins de toi, tes petits-fils qui t’aiment»… Quand elles les a vus partir au mois de mars, l’octogénaire a bien remarqué que quelque chose clochait. «C’est quelqu’un qui est venu les chercher en voiture, je ne sais pas qui», se rappelle-t-elle. «Ils sont restés dehors. Jean-Daniel, le plus petit, m’a dit: ne pleure pas mamie, on va revenir». Voila trois ans que les deux demi-frères vivaient à Toulouse sous le même toit que leur grand-mère. Jean-Daniel, 23 ans, avait rejoint Nicolas, l’aîné, âgé de 30 ans.

Un jeune homme désocialisé après une adolescence et une scolarité chaotiques, consommateur de cannabis à l’occasion, qui a progressivement évolué vers l’intégrisme islamiste. «Il s’est aperçu qu’il rendait ses parents malheureux», témoigne sa tante. «Il se cherchait. Il a passé en revue toutes les religions et c’est dans l’islam qu’il dit s’être reconnu». C’est le début d’une radicalisation qui a mené Nicolas jusqu’à la fréquentation assidue d’une mosquée toulousaine.

 

Est-ce là qu’il a été embrigadé pour rallier les combattants syriens? L’enquête des services du renseignement intérieur le dira. Mais Nicolas ne cachait pas à ses proches son fondamentalisme religieux. «Il allait prier tous les jours. Il partait à 5 heures du matin». Le jeune homme n’hésitait pas à faire du prosélytisme dans son entourage. «Il cherchait même à me convertir!», reconnaît sa grand-mère. «Je lui ai dit que j’étais chrétienne et que je restais dans mon idée. Mais il a même essayé d’embrigader ma femme de ménage». Sans succès. Son petit frère, Jean-Daniel, n’a pas eu la même Continuer la lecture de «Ils voulaient me convertir !», explique leur mamie

Documentaire: Bosnie-Kosovo : quand Allah s’en allait en guerre

Le lundi 12 novembre 2012 a eu lieu sur les antennes de France Télévisions, en deuxième partie de soirée, un événement médiatique d’une importance considérable (bien que notre pays n’y ait pas prêté l’attention qu’il méritait) : la diffusion sur France 3, dans le cadre de l’émission Docs interdits, d’un reportage, intitulé « Les Ch’tis d’Allah – Le gang de Roubaix », d’Olivier Pighetti, remarquable d’objectivité et de conscience professionnelle par la qualité de sa documentation.

Une véritable mais salutaire onde de choc au vu du conformisme ambiant sur ce sujet ! (…)

(…) Mais, attention, pas au sein de n’importe laquelle de ses divisions ! Non, dans sa brigade la plus férocement radicale et la plus violemment extrémiste : des fous d’Allah, regroupés sous le nom de « El Moudjahidin » et en contact direct avec « al-Qaida », venus expressément d’Afghanistan, du Pakistan ou du Maghreb pour non seulement faire la peau, au prix des pires atrocités (qui effrayaient jusqu’aux vrais soldats bosniaques eux-mêmes), aux Serbes orthodoxes, jugés « infidèles« , mais, plus profondément encore, instaurer ainsi en Europe, via la Bosnie précisément, le premier État islamiste de son histoire !


(…) S’en étonnera-t-on vraiment, du reste, lorsque l’on sait que ce même Alija Izetbegovic, fondamentaliste musulman, écrivit, dans sa Déclaration islamique (parue, en 1970, à Istanbul, puis republiée, en 1990, à Sarajevo),

qu’ »il n’y a pas de paix ni de coexistence entre la religion islamique et les institutions sociales et politiques non islamiques ». Une flagrante négation, cette affirmation, de l’une des valeurs suprêmes de nos sociétés modernes : la laïcité !

Et Izetbegovic, que certains des intellectuels les plus médiatisés ne cessèrent pourtant jamais d’encenser, d’ajouter ces mots funestes pour la sauvegarde de nos démocraties, sinon du sens de la fraternité entre les peuples : Continuer la lecture de Documentaire: Bosnie-Kosovo : quand Allah s’en allait en guerre

Candidat au djihad, un animateur scolaire franco-congolais d’Asnières arrêté au Niger

Aucun média français ne relaie actuellement l’arrestation de cet animateur scolaire de la ville d’Asnières (92), commune dont le maire Sébastien Pietrasanta est membre du Parti socialiste.

Exclusivité RFI et Jeune Afrique : il y a trois mois, un Franco-Congolais qui tentait de gagner le nord du Mali a été arrêté au Niger, puis refoulé en France. Le 4 novembre, c’est un Franco-Malien qui a été interpellé à son tour, cette fois au Mali, alors qu’il essayait de rejoindre Tombouctou. RFI l’a révélé dès le 7 novembre.

Jusqu’à présent, dans les banlieues françaises, les candidats au jihad se recrutaient surtout parmi les Français d’origine maghrébine, comme Mohamed Merah, le tueur de Toulouse et Montauban. Aujourd’hui, le phénomène se propage chez des Français d’origine subsaharienne.

Cédric Labo Ngoyi Bungenda est animateur scolaire

C’est pour une banale histoire de faux permis de conduire que le Franco-Congolais Cédric Labo Ngoyi Bungenda s’est fait pincer à Niamey. Au départ, le jeune homme de 27 ans vit à Asnières, dans la banlieue parisienne, où il est animateur scolaire. En juillet, avec l’aide de quelques amis, il réunit assez d’argent pour partir au Niger et s’y installer.

Objectif : se fondre dans le paysage pour gagner ensuite le nord du Mali incognito, par la route. A Niamey, Continuer la lecture de Candidat au djihad, un animateur scolaire franco-congolais d’Asnières arrêté au Niger

Jean-Luc Delarue enterré dans un carré musulman (vidéo)

Addendum nouvel Obs


Jean-Claude Delarue : "Je ne sais pas ce qui… par LeNouvelObservateur

Addendum :

Jean-Luc Delarue ne s’est pas converti à l’islam, a indiqué Anissa Delarue, la veuve de l’animateur, dans un communiqué à l’AFP démentant les propos tenus par son beau-père sur Europe 1. « Jean-Luc Delarue ne s’est pas converti à l’islam comme le suppose Jean-Claude Delarue. Il était de confession catholique et baptisé », indique-t-elle. […]

Le Figaro

Au micro d’Europe 1, le père de Jean-Luc Delarue a accepté de se confier sur les circonstances de l’enterrement de l’animateur. Il a ainsi révélé que son fils avait été enterré dans le carré musulman d’un cimetière de la banlieue parisienne.

« J’ai fini par savoir que mon fils avait été enterré au carré musulman d’un cimetière parisien de banlieue », indique-t-il. Sa femme étant musulmane, Jean-Luc Delarue s’était visiblement converti peu de temps avant son mariage. « Il a épousé une jeune femme musulmane et je suppose qu’il a dû, d’une manière ou d’une autre, faire un acte de conversion avant le mariage. Quelques jours avant, il l’avait évoqué », confie Jean-Claude Delarue.


EXCLU – « Mon fils a été enterré dans un carré… par Europe1fr
Ce dernier a lancé un appel pour comprendre pourquoi il n’avait pas été alerté des obsèques de son fils.

« Je n’ai pas pu le voir pendant les trois mois qui ont précédé sa mort, je n’ai pas pu le voir avant qu’on le mette dans un cercueil et qu’on l’emmène, je n’ai pas pu savoir pendant longtemps où il était enterré, et je ne sais même pas quand il a été enterré. (…) Je ne comprends pas, c’est pourquoi je lance un appel.

D’ailleurs nous avons lancé une boîte mail spéciale pour ça qui s’appelle pourjean-luc2012@gmail.com », informe-t-il.

Les conversions à l’Islam s’accélèrent… (vidéo)

La curiosité suscitée par l’Islam touche de plus en plus de personnes à travers le monde. Non pas dans le sens de la critique ou de la peur, bien au contraire. Une volonté de connaitre et même d’embrasser cette religion, même si celle-ci n’est pas celle de leur aïeul.

Première partie d’un documentaire consacré à ce phénomène.

À lire aussi l’article qui suit tiré du site Ajib.fr

Les statistiques le prouvent : en avril 2010, nous rapportions que 40 000 français se seraient convertis à l’Islam, soit environ 3 600 conversions annuelles.

L’article expliquait que les chiffres différenciaient selon les sources, puisque le magazine « l’express » comptabilisait plus de 60 000 convertis en 2006, ce qui représentait à peu près 74 400 personnes en 2010.

Des chiffres qui nous paraissent sous évaluer la réalité du terrain.

Dans un article datant de janvier 2011, nous découvrions que la Grande Bretagne était le pays où la population musulmane augmenterait 10 fois plus vite qu’ailleurs, du fait de ses conversions, qui atteindraient un chiffre record mais aussi de son fort taux de natalité et de l’augmentation de l’immigration.

Les statistiques indiquent d’autre part que Continuer la lecture de Les conversions à l’Islam s’accélèrent… (vidéo)