Archives par mot-clé : coronavirus

Depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron , 600 millions de masques ont été détruits !

Avril 2017 : 714 millions de masques

Mars 2020 : 117 millions de masques

Certains masques sauvés in extremis ces dernières semaines sont utilisés aujourd’hui

En pleine pénurie de masques de protection, Tewfik Derbal, un ex-collaborateur d’Olivier Véran a cherché à toucher une commission

 

Mi-mars, en pleine pénurie de masques de protection, Tewfik Derbal, un ex-collaborateur de Véran a cherché à toucher une commission

Mi-mars, en pleine pénurie de masques de protection, Tewfik Derbal, qui était encore le collaborateur d’Olivier Véran quelques semaines plus tôt, a cherché à monnayer son entregent auprès du nouveau ministre de la santé pour toucher une commission sur l’achat de masques FFP2. Devenu le collaborateur d’une députée LREM, il a démissionné à la suite de nos questions.Masques: un ex-collaborateur de Véran a cherché à toucher une commission

 

Coronavirus : Macron était au courant depuis… décembre

C’est grave. Surtout que l’on sait aujourd’hui grâce à une étude sur MedRxiv que les pays qui ont pris les mesures les plus précoces contre l’épidémie (fermeture des frontières, isolement des patients, testes et masques..) s’en sortent beaucoup mieux « Anticipating the novel coronavirus disease (COVID-19) pandemic ». Je le dis et le répète : La gestion dramatique de la pandemie a fait plus de morts que le Covid19, surtout quand on prétend avoir le meilleur système de santé au monde.


L’inquiétude de l’ambassadeur de France à Pékin aura été vaine. Comme le révèle Le Canard enchaîné, Laurent Bili a alerté le Quai d’Orsay et l’Elysée dès le mois de décembre 2019 sur les dangers du virus alors signalé à Wuhan, soit plusieurs semaines avant son arrivée en Europe. Mais Jean-Yves Le Drian et Emmanuel Macron sont restés sourds à ces informations pour le moins inquiétantes. « Quand sont parvenues à Paris les informations relatives à l’apparition d’un nouveau virus, il était encore possible, pour un président conscient de ses responsabilités, de constituer un bon stock de masques, de tests et de respirateurs. Mais Macron n’a pas trouvé le temps d’y penser », souligne Le Canard enchaîné.

Un premier cas le 27 décembre…

Continuer la lecture de Coronavirus : Macron était au courant depuis… décembre

Coronavirus : au moins 9 000 morts à domicile selon MG France

On rappelle que le Rivotril injectable ( qui permet d’abréger les souffrances d’un malade) est disponible en officine. Ce qui signifie que l’on a fait le choix de ne pas transporter des malades d’un certain age vers les hôpitaux et d’abréger leur souffrance. C’est de l’euthanasie alors que la loi ne le reconnait pas.

Si on ajoute les morts à domicile à ceux des hôpitaux et des Ehpad on a plus de 30 000 morts en France. En sachant que les 9 000 sont une approximation, on pourrait donc être à 40 000.


[…]

Premier syndicat chez les médecins généralistes, MG France poursuit l’enquête menée auprès des praticiens, après un premier volet livré début avril. Sur la base de plus de 2 000 réponses et après extrapolation, l’enquête estime que 1,9 million de Français ont aujourd’hui été contaminés, contre 1,6 million précédemment.

[…]

L’enquête de MG France porte aussi sur le nombre de décès du Covid à domicile, alors que les chiffres officiels des autorités de santé ne prennent en compte que les décès hospitaliers, ainsi que ceux en Ehpad.

Depuis le 17 mars, MG France évalue à 9 000 le nombre de décès à domicile. En Occitanie : 304 décès à domicile (71 en Haute-Garonne, 74 dans l’Hérault, 43 dans les Hautes-Pyrénées, 49 dans les Pyrénées-Orientales, 67 dans le Tarn).

Source : https://www.midilibre.fr/2020/04/23/coronavirus-au-moins-9-000-morts-a-domicile-dont-304-en-occitanie-selon-mg-france,8859311.php

L’Etat a-t-il commandé 10 000 respirateurs inutiles et dangereux pour les patients du Covid19 ?

Air Liquide s’est associé à PSA, Valeo et Schneider Electric pour produire 10 000 respirateurs artificiels. Cette mobilisation de l’industrie française doit répondre aux besoins urgents des soignants. Mais une enquête de la cellule investigation de Radio France montre qu’ils sont inadaptés aux malades du Covid-19.

[…]

Mais personne ne mesure alors que le choix fait par l’exécutif sur proposition d’Air Liquide, risque de poser problème. Car les 8 500 respirateurs « Osiris » qui doivent être fabriqués sont des respirateurs destinés à gérer l’urgence. Sur son propre site, Air Liquide décrit ce modèle comme un « ventilateur de transport léger et simple d’utilisation« . Autrement dit, un appareil qu’on utilise dans les ambulances, mais pas dans les salles de réanimation.

Le 3 avril 2020, un message transmis aux milieux hospitaliers par le ministère de la Santé et le centre de crise sanitaire, précise ce que doit être l’usage de chaque modèle de respirateur dans la crise du Covid-19. Continuer la lecture de L’Etat a-t-il commandé 10 000 respirateurs inutiles et dangereux pour les patients du Covid19 ?

La Pologne, à peine 400 morts… soit 50 fois moins de morts qu’en France.

Pourquoi l’Islande s’en sort si bien face au coronavirus ?

Je vous invite à lire cet excellent reportage de l’écrivain  Solange Bied- Charetton en Islande. Elle prouve que le contrôle aux frontières, les tests et le traçage sont les solutions qu’il fallait mettre en œuvre dés le début de la crise. On s’aperçoit que l’homogénéité culturelle et ethnique de la population facilite l’obéissance et le respect des consignes. La vie en Islande ne souffre pas des délires collectivistes. Pas de grandes métropoles, on vit de façon individualiste tout en étant attentif aux autres, pas du bus, de train ni de métro… chacun sa bagnole. Mieux l’Islande pays le plus pauvre d’Europe il y a 40 ans devenu l’un des plus riches a su créer une industrie sur laquelle le islandais peuvent compter.


(…) Un dépistage massif de la population

Ensuite, c’est sur le dépistage massif de sa population que repose la stratégie islandaise. DeCODE Genetics, une entreprise biopharmaceutique basée à Reykjavik, qui applique ses découvertes génétiques à la création de médicaments (des traitements contre l’asthme, le cancer, la schizophrénie…) a proposé à toutes les personnes qui le souhaitaient de venir se faire tester. La campagne s’est déroulée dans le courant du mois de mars. Il en a résulté deux enseignements importants : DeCODE a établi que la moitié des porteurs du virus était asymptomatiques (ce qui fait s’interroger à l’écoute du dernier discours du Président Macron, qui soutient qu’il est « inutile » de tester les personnes ne présentant pas de symptômes). Continuer la lecture de Pourquoi l’Islande s’en sort si bien face au coronavirus ?

Le Pr Luc Montagnier, Nobel de médecine et découvreur du virus du VIH affirme que le covid19 n’a rien de naturel

Toues ces infos sont à prendre avec beaucoup de précaution, mais rien ne nous empêche de nous interroger sur la provenance de ce virus. Se poser des questions n’a jamais était complotiste; faire des recoupements fumeux et conclure sans preuve c’est complotiste.
Ajoutons que ce n’est pas parce que Montagnier est prix Nobel qu’il ne se trompe pas.


Ile-de-France : les transports en commun bondés malgré le confinement, les mesures de distanciation sociale impossibles à respecter sur certaines lignes

Les écolos nous ont emmerdé pendant des années avec les transports en commun. Aujourd’hui on s’aperçoit qu’ils ne sont en rien une solution pour baisser le trafic routier et qu’ils représentent des nids à virus. Si on veut vivre de façon plus écolo alors il faut arrêter avec la métropolisation, crére la voiture à hydrogène, développer le télétravail, relocaliser nos industries et les répartir de façon intelligente sur l’ensemble du territoire national comme nous le faisions à l’époque où il existait encore un ministère de l’aménagement du territoire. Les solutions des écolo-bobos sont pires que le mal qu’ils cherchent à combattre


Sur certaines lignes de bus ou de tramways d’Ile-de-France, usagers et conducteurs constatent une sur-occupation des transports en commun rendant impossible les mesures de distanciation sociale. Selon la RATP, moins d’un tram sur deux et 35% des bus circulent actuellement sur son réseau.

Bus bondés où il est difficile de se frayer un chemin, des passagers espacés de seulement quelques centimètres les uns des autres: c’est la réalité de plusieurs lignes de bus ou de tramways franciliens en plein confinement. Dans ce contexte, dans les zones touchées par une sur-occupation des transports en commun, il est impossible pour les usagers de respecter les distances de sécurité, et ce, malgré les consignes sanitaires. «  C’est toujours rempli, comme en temps normal. Sur cette ligne là, c’est pratiquement tout le temps comme ça, quasiment rempli tous les jours« , avoue Jean, conducteur de bus, qui assure qu’un mois après le début du confinement, la fréquentation n’a pas changé sur sa ligne. Selon lui, « si on devait respecter les consignes, on ne devrait pas rouler« . Continuer la lecture de Ile-de-France : les transports en commun bondés malgré le confinement, les mesures de distanciation sociale impossibles à respecter sur certaines lignes