Archives par mot-clé : corruption

Louis Aliot rit des manifestants anti-FN de gauche «Les spectateurs trouveront sur google les scandales de corruption de gauche»

Liste d’affaires politico-financières françaises

LA FRANCE MAL CLASSÉE EN MATIÈRE DE CORRUPTION

70 condamnés au Gouvernement ou au Parti Socialiste

Liste non exhaustive des élus de la gauche soit disant « incorruptibes » mais condamnés ou mis en examen …

Nos pages consacrées à la corruption

Le FBI va de nouveau enquêter sur les emails d’Hillary Clinton (Màj)

31/10.2016

E-mails d’Hillary Clinton: le FBI obtient un mandat de perquisition

Le FBI a obtenu un mandat pour examiner de nouveaux e-mails de la candidate démocrate Hillary Clinton découverts récemment, rapporte lundi Associated Press sur base de source. Les enquêteurs du FBI souhaitent passer en revue les courriers électroniques échangés avec Huma Abedin, une membre de cabinet d’Hillary Clinton lorsqu’elle était Secrétaire d’État.

Des milliers d’e-mails ont été découverts sur l’ordinateur de Mme Abedin dans le cadre d’une enquête sur son ex-mari accusé d’envoi de messages à caractère sexuel à une mineure. Le service fédéral de la police judiciaire devait obtenir un nouveau mandat, séparé de cette enquête, pour examiner ces nouveaux courriers issus de la messagerie privée d’Hillary Clinton.

L’analyse vise à déterminer si ces e-mails contiennent des informations confidentielles et pourraient contredire la première enquête menée par le FBI sur le serveur privé, utilisé de 2009 à 2013 au lieu d’un compte gouvernemental sécurisé.

28/10/2016


 

L’Affaire des e-mails pourrait avoir des conséquences potentiellement énormes sur la campagne d’Hillary Clinton

L’oligarchie tremble

Il serait temps…. cette femme est corrompue et dangereuse. Il est d’ailleurs assez dramatique de voir l’ensemble des membres la caste politico-médiatique française soutenir cette folle. Cela en dit long sur leur médiocrité, leur incompétence et leur servilité.

A moins de deux semaines de l’élection américaine, le directeur du FBI James Comey a écrit à des élus aujourd’hui pour les informer que ses équipes allaient de nouveau enquêter sur l’affaire de la messagerie privée d’Hillary Clinton, dans une lettre rendue publique par des élus républicains du Congrès.
« Le FBI a pris connaissance de l’existence d’emails semblant pertinents pour l’enquête », écrit James Comey. « Je vous écris pour vous informer que l’équipe enquêtrice m’en a informé hier, et que j’ai donné mon accord pour que le FBI prenne les mesures d’enquête appropriées afin de permettre aux enquêteurs d’examiner ces emails et de déterminer s’ils contiennent des informations classifiées ». Continuer la lecture de Le FBI va de nouveau enquêter sur les emails d’Hillary Clinton (Màj)

Eric Darques: Au Nord il y avait les corrom…pus

Eric Darques, le « Zorro de la transparence dans le Nord », de Mauroy à Aubry en passant par Borloo.Depuis quinze ans, ce consultant traque les dérives financières commises dans la Nord-Pas-de-Calais. La plus emblématique : l’affaire du grand Stade de Lille, objet d’une information judiciaire.
Dans un livre qui vient de paraitre, il raconte avec force détails le combat qu’il mène contre les fautes et les manquements à la déontologie des élites du Nord-Pas-de-Calais. Combat qui lui a valu, à maintes reprises des menaces de mort.

Écotaxe : les doutes s’accentuent autour du contrat Ecomouv’

Encore une fois l’équipe de sarkozy nous laisse une ardoise à régler plus que salée. Les pratiques de ces messieurs de l’UMP sont toujours à la limite de la légalité.  Il semblerait que le contrat signé avec Ecomouv’ soit entaché d’irrégularités. Le journal Le Parisien n’hésite pas à parler de corruption. À mes yeux le fait même de devoir payer 800 millions d’euro à Ecomouv’ si l’État décide de ne pas appliquer l’écotaxe est en soit une traitrise de la part de l’UMP….mais le pire réside dans le fait que l’État a choisi de déléguer son pouvoir de prélever l’impôt à une entreprise privée… on marche sur la tête dans ce pays!

– – – – – – –

Critères d’attribution flous, soupçon de corruption… La signature du contrat liant l’État à la société gestionnaire de l’écotaxe en 2011 soulève des interrogations, mises en avant par des documents que révèle Le Parisien. MERCI SARKOZY

«Hasardeux». C’est ainsi que le ministre du Budget Bernard Cazeneuve qualifiait jeudi dernier le contrat signé entre l’État et Ecomouv’, cette société chargée de la mise en œuvre de l’écotaxe. Ce contrat de partenariat public-privé conclu par la droite en 2011 sème le doute dans l’esprit de l’actuel gouvernement. Des documents, dont Le Parisien dévoile le contenu ce samedi, témoignent en effet du flou qui a entouré cet appel d’offres dès 2009.

A Truck passes under an Ecotax control portal in Saint-Sebatien-sur-Loire near Nantes

A cette époque, la mission d’appui aux partenariats public-privé (PPP) explique dans un rapport que la mise en œuvre de cette écotaxe dans le cadre d’un marché public aurait été plus avantageuse financièrement pour l’État puisqu’elle lui aurait coûté moins cher d’environ 250 millions d’euros. La mission valide toutefois ce PPP, tout en émettant des réserves: «il conviendra de vérifier avant la signature du contrat que les avantages attendus d’un tel choix ont bien été obtenus». Aujourd’hui, la facture qui lie Ecomouv’ à l’Etat oblige ce dernier à lui verser 250 millions d’euros sur un rendement annuel de 1,2 milliard, soit 20% des recettes attendues de l’écotaxe. Ce montant fait d’ailleurs l’objet d’interrogations.

Comment Ecomouv’ a pu obtenir ces 20% lorsque l’on sait que les PPP traditionnels ne décrochent qu’en moyenne 2 à 3% des recettes?

Selon des sources proches du dossier, citées par Le Parisien, une anomalie intervient aussi lors de la procédure d’attribution de l’appel d’offres. Autostrade, la société italienne autour de laquelle s’est formé le consortium ayant donné naissance à Ecomouv’, a changé les délais de réalisation des travaux en cours de route alors qu’il s’agit d’un des éléments déterminants dans l’attribution du contrat. Alors que l’offre concurrente d’Alvia (réunissant Siemens, Sanef et Atos notamment) proposait des délais de travaux de 22 mois, Autostrade tablait sur 24 mois. Puis, la société italienne a revu ces délais à la baisse en cours de route à 21 mois, ce qui lui a permis de remporter le contrat.

Autre bizarrerie: Autostrade concourrait au départ seul face à Alvia. Ce n’est qu’après coup que la société italienne se serait associée à des groupes français dont l’État est actionnaire comme la SNCF et Thales.

Soupçon de corruption

En plus de ces anomalies, des soupçons de corruption viennent entourer la signature de Continuer la lecture de Écotaxe : les doutes s’accentuent autour du contrat Ecomouv’

Mafia PS/Marseille : Les curieux privilèges de la famille de Samia Ghali (Maj)

Addendum : Une affaire Samia Ghali va-t-elle encore éclabousser le PS dans les Bouches-du-Rhône ?

(…)Le cousin président d’association : 960 000 € en six ans

C’est justement ce circuit qui apparait à la lecture de l’article de Médiapart et du livre « Marseille, ma ville » du journaliste Xavier Monnier. L’enquête révèle que Samia Ghali a déversé 960 000 euros de subventions entre 2004 et 2010 dans les caisses de l’association Omnisport Hermitage Campagne Levêque (15e) présidée par son cousin Abdelhafid Bahou. La même association ne recevait qu’un maximum 4 000 euros par an les années précédentes, précise le livre.

Frères et cousins employés dans les collectivités

Outre Abdelhafid Bahou, l’ascension de Samia Ghali semble aussi avoir profité à d’autres proches. Son demi-frère Karim Tabti a été embauché en 1999 en contrat emploi solidarité (CES) au conseil général, alors que Samia Ghali y travaillait, au service emploi. Sa femme Fouzia Tabti est gardienne dans un espace senior du 15e arrondissement dépendant du conseil général. Le couple s’y est vu attribuer un logement de fonction en novembre 2010. (…)

Zohra Bahou et Azzedine Bahou, deux cousins, sont également employés par les collectivités : la première comme chargée de mission à la région PACA, et le second en tant que chef de projets relation Euro Méditerranée à Marseille Provence métropole. (…)

L’association de Azzedine Bahou, Algérie innovation, a bénéficié de subventions régionales (82 000 euros dès l’année de sa création en 2007, dont 26 000 euros de subvention d’investissement) et vient d’être épinglée par le rapport de CRC sur la région PACA. (…)

 

Le mari : entrepreneur et influent directeur de cabinet

Le mari de Samia Ghali, qui a été directeur de cabinet du président PS du conseil régional Michel Vauzelle, puis du président de Communauté urbaine de Marseille Eugène Caselli, apparait également dans l’enquête. Depuis sa nomination à ce dernier poste – d’où il sera remercié en décembre 2010 –, « Samia Ghali a fait rentrer du monde, principalement des 15e et 16e arrondissements, au service nettoiement à MPM », affirme Roger Aymard, secrétaire général adjoint de la SDU 13-FSU à l’occasion d’une enquête sur FO.

En outre, l’entreprise de conseil aux collectivités locales de Franck Dumontel a remporté un marché public lancé par la communauté d’agglomération d’Aubagne et du pays de l’Étoile, auquel il était le seul soumissionnaire.

Coïncidence ou retour d’ascenseur : six mois plus tard, Daniel Fontaine, le maire communiste d’Aubagne et vice-président de ladite communauté d’agglomération, annonce que la sénatrice s’apprête à puiser 20 000 euros dans sa réserve parlementaire pour la future pelouse synthétique du stade de la ville. Depuis, l’élu a dû démissionner après sa mise en examen pour « détournements de fonds publics » en janvier 2011 dans l’affaire Guérini.

————————-

Après les affaires de Jean-Noël Guérini, de Michel Vauzelle, de Sylvie Andrieux, de Patrick Mennucci, de Karim Zeribi, voici celles de la sénatrice PS des quartiers Nord de Marseille, Samia Ghali.

Cette dernière vient d’être exposé par l’arrestation de l’un de ses cousins impliqué dans une affaire de trafic d’arme et de cocaïne.

[…] parmi les dix interpellés du jour, figurerait Afid B., le cousin germain de la sénatrice PS Samia Ghali qui avait appelée l’armée en renfort pour mettre fin au trafic dans les quartiers nord. Afid, originaire de la cité Campagne-Levesque est officiellement le président du club de foot du quartier.

MetroNews

A noter que Afid Bahou est président du club; et le trésorier du club est son frère Mohamed Bahou, donc lui aussi cousin de la sénatrice et que l’on retrouve à la présidence de l’association Algérie innovation ayant reçu de larges subventions de la région.
C’est d’ailleurs ce circuit parallèle de subvention mis en place au sein des pouvoirs loacaux tenus par le PS que vient de dénoncer la chambre régionale des comptes de Provence Alpes Côte d’Azur. Des dépenses publiques qui auraient été largement à l’avantage d’ associations proches des élus de gauche et à la famille de Samia Ghali dont de nombreux membres sont employés par le conseil régional. Continuer la lecture de Mafia PS/Marseille : Les curieux privilèges de la famille de Samia Ghali (Maj)

Le couple Balakany, les meilleurs amis de sarko, ont un compte en suisse.

Le maire de Levallois a ouvert en 1994 un compte chez ABN Amro. Patrick Balkany est par ailleurs rattrapé par une affaire de détournement de fonds publics.

8631334729728

Patrick Balkany se retrouve à nouveau dans la tourmente. La PJ parisienne a récemment perquisitionné la mairie de Levallois-Perret. Objectif de cette descente : récupérer le planning de congé des policiers municipaux. Balkany a en effet utilisé l’un de ces agents comme chauffeur lors de récentes vacances sur l’île de Saint-Martin. Le séjour antillais du « policier-chauffeur de maître » a-t-il été payé par le maire sur ses propres deniers, ou bien a-t-il été financé par ses administrés ? C’est ce que veulent savoir les enquêteurs de la PJ. Ils ont constaté avec étonnement que l’élu avait réglé ses billets d’avion en cash…

Faramineux train de vie

Le faramineux train de vie des Balkany intrigue. Comment le couple, qui déclarait il y a huit ans au Point ne pas payer l’ISF, a-t-il financé sa propriété de Giverny, quatre hectares agrémentés de deux piscines et d’un green de golf ? Quels sont les généreux bienfaiteurs qui mettent à disposition des Balkany un somptueux riad à Marrakech et une villa aux Antilles dans la très chic île de Saint-Martin ? Le Point.fr a eu connaissance d’un rapport de police daté de juin 2001 évoquant les avoirs à l’étranger de Patrick Balkany.

Dans ce document adressé à la juge parisienne Michèle Vaubaillon, il est mentionné un prêt de trois millions de deutsche marks accordé en 1988 à Patrick Balkany par la banque de Suez à Amsterdam.L’année même où son meilleur ami, Nicolas Sarkozy, dont le maire de Levallois a récemment rappelé avoir été le mécène, était élu pour la première fois député des Hauts-de-Seine.

Ouverture d’un compte suisse

Pour se voir accorder par la banque de Suez une telle somme, Patrick Balkany avait alors Continuer la lecture de Le couple Balakany, les meilleurs amis de sarko, ont un compte en suisse.

Marseille : soupçon de favoritisme sur la suppléante de Patrick Mennucci

Comme Zeribi, Mennucci est une grande gueule et une petite tête de RMC. Éventuel candidat de la gauche marseillaise dans la cité phocéenne, il est lui aussi dans le viseur de la justice….

– – – – – – – – – – – –

Une enquête a été ouverte sur une subvention reçue par l’association que présidait Nassera Benmarnia devenue la suppléante du député. […]

968143mennucc54

L’enquête en cours menée par la brigade économique et financière concerne l’Union des familles musulmanes (UFM), une association longtemps dirigée par Nassera Benmarnia, aujourd’hui suppléante et assistante parlementaire du député Patrick Mennucci, candidat à la mairie de Marseille et grand pourfendeur du système Guérini.

Dans un premier temps, les limiers de la financière interrogent élus et fonctionnaires pour savoir dans quelles conditions l’UFM a pu bénéficier d’un financement de 90 000 euros le 29 juin 2012 par le Conseil régional – où Mennucci présidait la commission culture avant son élection au Palais Bourbon -, alors que cette demande n’avait pas pu être soumise au vote en raison de l’opposition de l’UMP, du FN et de certains alliés du Parti socialiste.

Le parquet de Marseille qui a ouvert l’enquête préliminaire à la suite de la plainte pour conflit d’intérêts et favoritisme d’Omar Djellil, un militant associatif et adversaire de Mennucci aux législatives, n’a pas répondu aux questions du Point.fr.

Notamment sur le fait que près d’une soixantaine d’associations s’étaient vues attribuer des financements jusqu’à l’ultime limite du premier tour des élections législatives.

Interrogé par le site Bakchich sur ses liens avec l’UFM, le candidat à la primaire socialiste Continuer la lecture de Marseille : soupçon de favoritisme sur la suppléante de Patrick Mennucci

Marseille : Karim Zéribi dans le viseur de la justice.

Karim Zéribi, la grande gueule et petite tête d’Europe Écologie les verts, est un nomade politique. En bon opportuniste, il a commencé sa carrière dans le milieu associatif marseillais et au sein de la CGT. L’ambitieux est devenu membre du mouvement chevenementiste le MRC pour un peu plus tard se rapprocher du PS. Il devient le bon serviteur de Jean Noel Guérini, aujourd’hui poursuivit par la justice, et de Sylvie Andrieux (PS), condamnée à un an de prison ferme pour détournement de fonds publics.
Au dernières élections municipales, Karim Zéribi hésite à rejoindre… la droite de Jean-Claude Gaudin. Finalement il continuera à soutenir Guérini malgré les soupons qui planent sur la probité du bonhomme. Zéribi se découvre, comme Éva Joly, des velléités d’écolo, il devient membre d’EELV. Malgré une opposition qui voit en lui un arriviste, Karim Zéribi profite de la notoriété médiatique que lui offre sa participation régulière aux grandes gueules de RMC pour s’imposer au sein des Verts à Marseille. Aujourd’hui il est prêt à se lancer dans la campagne électorale pour les municipales à Marseille… sauf si la justice le rattrape.

Zéribi_Guérini

– – – – – – – – – – – –

EELV doit désigner son candidat à la mairie. Favori : Karim Zéribi, député européen et président de la Régie des transports de Marseille (RTM). Un proche des Guérini. […]

Ancien conseiller de Jean-Pierre Chevènement au ministère de l’Intérieur, Karim Zéribi s’est fait connaître en créant des associations sur le thème de la citoyenneté et de l’emploi. C’est pour ces dernières que le conseil général des Bouches-du-Rhône a reçu, il y a quelques mois, la visite de policiers agissant sur réquisition judiciaire. Ils sont repartis avec les dossiers d’Agir pour la citoyenneté, créé et présidé par Zéribi, afin de vérifier ses financements. Des soupçons pèsent en effet sur l’utilisation de ses fonds lors des élections législatives de 2007 et 2012, auxquelles Karim Zéribi était candidat.

Dans les écoutes téléphoniques, retranscrites dans les dossiers d’instruction concernant les Guérini, Karim Zéribi apparaît à de nombreuses reprises en conversation avec Alexandre Guérini. Elles montrent une connivence certaine de Zéribi avec Alexandre Guérini, de même que le démontrent certains textos interceptés par les enquêteurs de la gendarmerie. […]

« Ça va mon alex? Bises. K » « Mon ami. Je suis avec XXX. Super mec. Il est passé […] pour te voir. Il a un souci concernant l’aide du cg [conseil général, NDLR] pour son événement. Bises. K. »

Et quand il se plaint de ses relations avec Jean-Noël Guérini, c’est pour louer la qualité de Continuer la lecture de Marseille : Karim Zéribi dans le viseur de la justice.

Levée d’immunité pour Marine Le Pen, mais pas pour le copain de Mélenchon, Serges Dassault. (Audio)

Alors que le parlement européen vient de lever l’immunité parlementaire de Marine Le Pen sur ses propos au sujet des prières de rues. Le Sénat français vient lui de refuser de lever l’immunité parlementaire de l’industriel Franc maçon, propriétaire du Figaro,et ami de Mélenchon,  Serges Dassault.
serge-dassault-(ici-a-gauche)-a-ete-officiellement-elu-maire-de-corbeil-essonnes-en-2010-afpLa justice enquête pourtant dans le fief du sénateur (Corbeil-Essones) sur une affaire d’achat de voix et une tentative d’homicide.
A Corbeil-Essonnes, l’opposition municipale dénonce les achats de voix depuis des années et les scrutins de 2008 et 2009 ont été invalidés. L’industriel Serge Dassault a toujours nié avoir fait des dons d’argent afin de se faire élire. Par ailleurs, le 19 février, un boxeur de 32 a été grièvement blessé par balles et le suspect est un proche de l’ancien maire. L’actuel maire, Jean-Pierre Bechter, a été placé en garde à vue dans cette enquête, mais en est sorti libre.

Depuis mars 2008, Bruno Piriou, chef de file de l’opposition dénonce entre autres des « achats de voix » et « des pressions exercées sur les électeurs ».
Des témoignages, mais aussi de nombreux articles du Canard Enchaîné et du Parisien, ainsi qu’une série d’émissions de « Là-bas si j’y suis » (Daniel Mermet, France Inter), l’ont montré.

Cinq trentenaires ex loulous des Tarterêts, dont certains viennent de déposer plainte contre la société de protection et de sécurité privée (SPSP), ont accepté de témoigner au procès. Ils ont fourni le recours de pièces d’identité et de cinq lettres soigneusement rédigées et signées, où sont racontées dans le détail les « méthodes de Dassault ».

Témoignage de l’un d’entre eux pour Bakchich

[audio:http://www.prechi-precha.fr/wp-content/mp3/dassault1.mp3] [audio:http://www.prechi-precha.fr/wp-content/mp3/dassault2b.mp3]

 

Après Tapie, Guéant, Lagarde et Balladur, à qui le tour ?

Que d’eau, que d’eau, s’exclamait le brave maréchal de Mac Mahon, impressionné, voire débordé par le spectacle de la crue de la Garonne. Que de boue, que de boue, aurait-on envie de dire devant la déferlante de convocations, d’interrogatoires, de gardes à vue et de mises en examen qui s’abat depuis quelques jours sur les premiers rôles et les seconds couteaux de la Sarkozie. Christine Lagarde, Stéphane Richard, Bernard Tapie, Claude Guéant, c’est du beau monde, et du beau linge, comme on disait dans le mitan, qui se bouscule dans le cabinet des juges d’instruction, et qui fait ou refait connaissance avec les cellules inconfortable de la rue du Château-des-Rentiers et les chambres spécialement aménagées pour les hôtes de marque de la police du vieil Hôtel-Dieu.

boulevard-voltaire-nicolas-sarkozy2

On devrait, dans les jours qui viennent, voir de prestigieux défroqués de la politique tels François Léotard, des battus du suffrage universel comme Renaud Donnedieu de Vabres et de paisibles retraités de la haute politique comme Édouard Balladur, arrachés à la douceur de la Côte d’Azur ou à la quiétude de leur appartement des beaux quartiers y répondre aux convocations et aux questions des juges.

Rien, je dis bien rien, n’autorise à mettre en doute l’indépendance de magistrats tels que Continuer la lecture de Après Tapie, Guéant, Lagarde et Balladur, à qui le tour ?

Fontenay-sous-Bois : L’aveu d’une maire-adjointe socialiste sur les méthodes du maire communiste

Il fut une époque où pour avoir un logement social dans les communes gérées par les communistes ou les socialistes, il était préférable de devenir adhérant du parti… si ces méthodes n’ont pas disparus, les élus préfèrent aujourd’hui distribuer des subventions à des associations bidons montées par des amis….

– – – – – – – –

Lu sur le blog de Murielle MICHON maire-adjointe de Fontenay-sous-Bois.

Si nous sommes élus, nous arrêterons le clientélisme et les privilèges distribués selon l’appartenance à tel groupe politique ou tel milieu familial. Les règles de transparence seront respectées, les règles démocratiques précéderont les décisions de dépenses publiques et les règles d’attribution seront connues de tous.

La mixité sociale, les origines différentes, les convictions plurielles sont la richesse de notre pays et Fontenay vit au quotidien cette diversité. C’est notre identité et nous la préserverons et la considérerons comme un atout pour le développement et pour l’avenir de notre ville.

(…)

Murielle Michon