Archives par mot-clé : crif

Eric Brunet dénonce les propos du CRIF sur le FN : «Dire que Marine Le Pen véhicule l’antisémitisme aujourd’hui est inacceptable et inconséquent ! En revanche l’IslamoGauchisme véhicule cet antisémitisme.»

Daniel Knoll, fils de Mireille Knoll, accuse le CRIF de faire de la politique et appelle tout le monde à participer à la marche blanche. (Maj: le FN participera à l’hommage)

Dans un communiqué de presse Marine Le Pen annonce qu’elle participera à la marche en hommage à Mireille Knoll

Honte au CRIF qui interdit le FN alors que la famille n’a même pas été consultée. Daniel Knoll est bien plus digne que les membres du CRIF.

« Le Crif fait de la politique, moi j’ouvre mon coeur »,

Marche Blanche pour Mireille Knoll : la manipulation honteuse du journal le Monde

Le plus grands pourvoyeurs de Fake news sont les média mainstream. Ici Le Monde fait un titre mensonger car les journalistes savent que 90% des gens ne lisent que le titre.

Le FN n’a jamais refusé de participer à la marche blanche, il en a été exclu par le CRIF, alors que la famille ne s’était même pas exprimée.

Octogénaire tuée: les partis à la marche blanche, le Crif ne souhaite pas la venue du FN

L’ensemble des dirigeants politiques et beaucoup d’élus ont annoncé leur participation à la « marche blanche » organisée mercredi après le meurtre à caractère antisémite de Mireille Knoll, une octogénaire juive rescapée de la Shoah, à l’exception des responsables du Front national dont le Crif ne souhaite pas la venue.

 

(…) « Le Crif refuse que nous venions sinon je serais bien évidemment allée à cette marche blanche avec d’autres députés FN », a déclaré à l’AFP Mme Le Pen.

Joint par l’AFP, le président du Crif Francis Kalifat a rapporté que « beaucoup de personnalités, de diverses tendances politiques, ont annoncé leur venue » et dit espérer « qu’il y aura des membres du gouvernement, et peut-être plus ».

Mais il a ajouté que « le Front national n’est pas souhaité » à cette marche.

Le député FN Louis Aliot, membre du bureau exécutif du FN, a estimé dans un tweet que le Crif « s’opposait d’une manière sectaire aux vrais ennemis de l’islamisme plutôt qu’à l’islamisme lui-même ».

Le chef de la file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a aussi prévu de venir.

Le Crif a relevé une contradiction à cet égard, car M. Mélenchon soutient le mouvement de boycott d’Israël BDS. Continuer la lecture de Octogénaire tuée: les partis à la marche blanche, le Crif ne souhaite pas la venue du FN

Hollande et Macron se retrouvent (et s’embrassent) au dîner du CRIF

Pour l’instant le plan des socialistes marche comme sous des roulettes; et une bonne partie des français est en train de se faire cocufier en beauté….


François Hollande et Emmanuel Macron se sont revus pour la première fois – publiquement – depuis la démission de ce dernier du gouvernement, en août 2016.

François Hollande a revu (publiquement), pour la première fois depuis six mois, son ex-ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, qu’il a embrassé, mercredi soir lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) à Paris.

Le chef de l’État et son ancien protégé se sont embrassés. Ils ne s’étaient pas croisés depuis la démission fracassante du gouvernement du leader d’En Marche! le 30 août 2016 après deux ans à Berçy.

Depuis, Emmanuel Macron, également ancien secrétaire général de l’Elysée (2012-2014), a présenté sa candidature à l’élection présidentielle, participant ainsi au renoncement de François Hollande à briguer sa propre succession.

Le Parisien

Tuerie de Bruxelles : Le président du Crif favorable à une déchéance de la nationalité

Mais c’est fasciste ça. C’est nauséabond même, c’est limite si ça ne nous rappelle pas les heures les plus sombres de notre histoire une proposition pareille…. Que se passe-t-il au Crif , il se mettent à lire le programme du FN pour y puiser des idées ?!….. (A lire aussi le texte de la La ligue de défense juive : LE TUEUR DE BRUXELLES NE SERAIT PAS MEMBRE DU FRONT NATIONAL)

– M. Le Pen veut élargir la déchéance de nationalité

– M.Le Pen demande la déchéance de nationalité de Merrouche


Quand la LICRA était contre la déchéance de la nationalité française concernant les criminels tirant sur des forces de l’ordre :

DÉLINQUANCE – DÉCHÉANCE DE LA NATIONALITÉ FRANÇAISE : LA LICRA DÉNONCE L’INSTAURATION D’UNE CITOYENNETÉ DE SECONDE ZONE.

LICRA

Communautarisme : Le CRIF demande à un candidat PS d’aller au bout de ses convictions et de se retirer face au FN

Où ils se croient ? en Israël ?. De quel droit interviennent-ils dans le jeu politique d’une république laïque ces agités de la Kippa ?

C’est quoi ce pays où des communautaristes juifs de l’UEJF et des maffieux du CRIF donnent des leçons de « républicanisme » ?!?

Le Front ripoux-blicain est vraiment l’alliance de toutes les canailles !

———

Dans un communiqué, le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) demande à Garo Hovsépian, candidat socialiste à la mairie du 7e secteur de Marseille (13e-14e arrondissements) arrivé hier en troisième position du premier tour avec 21,66% des suffrages, de retirer sa liste au second tour.

Capture-d_ecran-2013-03-24-a-11-14-01-87347« Nous demandons à Monsieur Garo Hovsépian, grand humaniste qui a toujours combattu la xénophobie, le racisme et l’antisémitisme d’aller au bout de ses convictions en retirant sa liste au profit du candidat en place en seconde position (Richard Miron, candidat UMP-UDI, avec 27,83%, ndlr). » Le Crif justifie cette demande en raison du risque de victoire de Stéphane Ravier, candidat FN qui a obtenu 32,88% au premier tour dans ce secteur.

voir: Déjeuner-débat du CRIF Marseille-Provence : Garo Hovsepian, Maire des 13ème et 14ème arrondissements de Marseille

La Provence

Grosse manipulation au dîner du Crif : lier l’antisémitisme au FN et pas à l’islam

Voir également un compte rendu en photo sur Fdesouche. On y voit la faune UMPS qui va faire des génuflexions anti-républicaines devant un parterre de communautaristes juifs plus préoccupés par le sort d’Israël que par celui de la France. Le discours de François Hollande est accablant. Dans la catégorie  lèche cul c’est un orfèvre. Imaginez vous de Gaule se prosterner devant des représentants communautaires ?

Il faut que les français attachés à l’avenir de ce pays disent en masse stop à cette dérive sectaire de l’oligarchie UMPS qui nous dirige depuis plus de 30 ans.

On devrait tous refuser et sanctionner cette grande messe anti-républicaine diffusée en direct sur public Sénat, donc avec l’argent des contribuables.

——————

Texte lu sur Riposte laïque Ils étaient tous là. Huit cents invités, président de la République, ministres, députés, sénateurs, maires, ambassadeurs, responsables religieux, PS, UMP, Modem, écolos… Tous ont accouru pour écouter un discours insultant pour la France et les Français. Il faudrait, si on écoute Cukierman, le président du Crif, faire de la lutte contre l’antisémitisme une cause nationale. Pourquoi pas, à condition de faire le bon diagnostic. Or, qui est ciblé, dans le discours des instances juives ? Essentiellement Le Front national, et la liberté internet. http://www.lepoint.fr/societe/le-crif-implore-hollande-de-faire-de-l-antisemitisme-une-cause-nationale-04-03-2014-1797773_23.php Cukierman paraît avoir l’antisémitisme sélectif. Il a évoqué la progression spectaculaire du Front national avec «sa cohorte d’antisémites, de vichystes et de négationnistes réfugiés derrière sa dirigeante, attentive à ne pas commettre d’impair». Hollande et sa clique ne pouvaient rêver mieux, et on peut difficilement insulter de manière plus grossière 6 millions de Français qui ont fait un choix électoral… « Je pense avec tristesse, avec inquiétude, avec angoisse, aux ignobles slogans lancés par quelques milliers d’individus parmi les manifestants du dimanche 26 janvier à Paris. Ils hurlaient : Juifs dehors, la France n’est pas à toi ! » Certes, ces mots d’ordre ne sont pas acceptables, mais ils n’étaient pas de milliers, seulement quelques dizaines , première manipulation. Mais où était Cukierman Continuer la lecture de Grosse manipulation au dîner du Crif : lier l’antisémitisme au FN et pas à l’islam

Communautarisme juif : Pour qui parle le Crif?

Le Crif, machine à communiqués?

EPMS5gWLe Crif se présente comme le « porte-parole de la communauté juive de France auprès des pouvoirs publics ». « De la théorie », pour David Chemla, co-fondateur de JCall, une association juive qui milite pour la paix au Moyen-Orient :

« Le Conseil représentatif des institutions juives, comme son nom l’indique, ne représente que les institutions qu’il fédère – associations et institutions religieuses, communautaires, sociales…. Or on estime que seulement un tiers des quelque 600 000 juifs de France appartient à l’une de ces associations. Par conséquent, le Crif ne peut représenter qu’une petite partie des juifs français ».

Au-delà de cette constatation mathématique, le Crif serait mal perçu par les plus jeunes générations de Juifs, comme en témoigne Alain Granat, directeur de la publication de JewPop, site internet porté sur l’auto-dérision – comme en témoigne sa base-line « Le site qui voit des Juifs partout »:

« Nos lecteurs, juifs ou non-juifs, reprochent notamment au Crif des interventions qui n’ont pas lieu d’être, comme lorsqu’il s’est fendu d’un communiqué pour dénoncer un sketch diffusé sur France Inter, en voyant de l’antisémitisme là où il fallait voir de l’humour. Le CRIF aimerait être un lobby à l’américaine, qui influerait sur la politique extérieure de la France – mais dans les faits il n’a pas d’influence et produit surtout des communiqués, parfois à bon escient, parfois non ».

Plus globalement le Crif est aussi visé pour son soutien, perçu comme inconditionnel, à Continuer la lecture de Communautarisme juif : Pour qui parle le Crif?

Le CRIF conspué lors d’une manifestation à Toulouse contre….. l’antisémitisme

Et oui l’extrême gauche française est islamophile mais profondément anti-sioniste voir plus si affinité. Alors Mélenchon ça fait quoi d’être du côté des antisémites ?

——-

Deux mille personnes, selon la police et les organisateurs, ont participé samedi à Toulouse à une manifestation censée dénoncer les discriminations homophobes et antisémites mais durant laquelle des représentants de la communauté juive ont été conspués par une partie du cortège.

Deux mille personnes, selon la police et les organisateurs, ont participé samedi à Toulouse à une manifestation censée dénoncer les discriminations homophobes et antisémites mais durant laquelle des représentants de la communauté juive ont été conspués par une partie du cortège.

La manifestation était organisée à l’initiative d’Arc-en-Ciel, association de défense des homosexuels en Midi-Pyrénées, pour dénoncer des inscriptions antisémites et homophobes taguées sur plusieurs bâtiments du centre de Toulouse au cours du week-end passé, et qui ont provoqué une vive émotion.

Peu après le départ du défilé, devant un bâtiment qui abrite entre autres le centre LGBT (Lesbiennes, gays, bi-et transsexuels) visé par les tags, des participants au cortège s’en sont pris avec virulence à Nicole Yardeni, présidente du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) de Midi-Pyrénées.

« Yardeni casse-toi, le Crif, fascistes, sionistes, cassez-vous », ont-ils crié tandis que le service d’ordre retenait les manifestants les plus agressifs.

« On ne s’attendait absolument pas à cet accueil, on vire des juifs d’une manifestation qui s’exprime contre l’antisémitisme », s’est exclamée Mme Yardeni. « On a l’impression qu’une partie de ce cortège a fait de l’antisionisme son identité » sans voir la complexité de la société israélienne, a-t-elle dit.

Peu auparavant, le candidat UMP aux municipales, Jean-Luc Moudenc, ancien maire de Toulouse, avait également été pris à partie par des manifestants. Il était venu, a-t-il dit, pour dénoncer « des attaques inacceptables » contre les « valeurs de la démocratie » mais a également renoncé à défiler.

Outre le centre LGBT, le local de campagne du candidat du Parti de gauche aux Continuer la lecture de Le CRIF conspué lors d’une manifestation à Toulouse contre….. l’antisémitisme

Le CRIF veut l’apprentissage de la Shoah dès la maternelle

Roger Cukierman, actuel président du CRIF, est vice-président du Congrès juif mondial et trésorier de la Fondation pour la mémoire de la Shoah. Il a exercé de hautes responsabilités dans la Compagnie financière Edmond de Rothschild, mais également au sein de l’Israel General Bank et de l’Israel 2000 Mutual Fund. Il est toujours membre du bureau exécutif de Cukierman & Co. Investment House Ltd., fonds d’investissement basé en Israël et présidé par son fils Édouard Cukierman.

Source

Portrait du député Meyer Habib qui veut une loi contre la quenelle (vidéo)

Vu et Lu sur Fdesouche

En regardant ces vidéos vous comprendrez pourquoi il faut en finir avec la double nationalité pour les élus de la république. Ce zozo du peuple élu est payé par vos impôts….

ça se passe de tout commentaire.

Meyer Habib (wikipédia) : En 2013, il est élu à l’élection législative partielle dans la 8e circonscription des Français établis hors de France, sous l’étiquette de l’UDI (parti de Jean-Louis Borloo). Il bénéficie du soutien officiel du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, pour qui il fut un temps son conseiller.
Il est vice-président du conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), où il est responsable de la commission Israël. Cela l’a amené à tisser des relations amicales avec de nombreuses personnalités politiques françaises, dont l’ex-président Nicolas Sarkozy, et le président actuel, qu’il considère comme des amis d’Israël.

Député français (wikipédia) : Chaque député, bien qu’élu dans un cadre géographique déterminé, est le représentant de la Nation tout entière. Ainsi, à l’Assemblée nationale et dans sa circonscription, chaque député agit et parle au nom de l’intérêt général et non pas au nom d’un parti politique, d’un groupe d’intérêt ou d’une région.

Les communautaristes du CRIF et le fauteur de guerre BHL perdent leur procés face à Marine Le Pen.

Et encore une bonne nouvelle que les média se garderont bien de diffuser. Marine Le Pen vient de gagner son procès en diffamation face aux anti-républicains du CRIF et au milliardaire-belliciste BHL. Director Levy and two unidentified men pose during a photocall for the film Le Serment de Tobrouk at the 65th Cannes Film FestivalRésumons l’affaire : Le pseudo-philosophe avait publié sur son blog « La règle du jeu » un texte dans lequel il accusait Marine Le Pen de faire siffler les noms juifs lors de ses meetings. Afin de donner un peu plus de poids à ses affirmations mensongères,  le clown en chemise blanche faisait un rapprochement entre les discours de la présidente du FN et  l’agression de trois jeunes juifs à coups de barre de fer à Villeurbanne. Voilà ce qu’il écrivait:

« Est-ce un hasard, si cette agression survient au lendemain d’une campagne où l’on a vu une candidate, Mme Le Pen, faire systématiquement huer, dans ses meetings, des noms à consonance juive? »

Sous-entendu honteux. Méthode ordurière. Surtout quand on sait que les trois jeunes juifs ont été agressés par des racailles de banlieue. Donc rien à voire avec le FN, ni même avec d’obscurs crétins d’extrème droite. Mais la vie intellectuelle de BHL tient à une règle immuable : « diffamez, diffamez il en restera toujours quelque chose ». Dans la foulée de sa publication sur le blog du philosophe de supermarché, le texte a été posté sur le site de l’association communautariste juive, le CRIF, sans que BHL en soit informé.

Afin de rétablir la vérité, le FN a porté plainte. Continuer la lecture de Les communautaristes du CRIF et le fauteur de guerre BHL perdent leur procés face à Marine Le Pen.

Mafia PS/Marseille : Les curieux privilèges de la famille de Samia Ghali (Maj)

Addendum : Une affaire Samia Ghali va-t-elle encore éclabousser le PS dans les Bouches-du-Rhône ?

(…)Le cousin président d’association : 960 000 € en six ans

C’est justement ce circuit qui apparait à la lecture de l’article de Médiapart et du livre « Marseille, ma ville » du journaliste Xavier Monnier. L’enquête révèle que Samia Ghali a déversé 960 000 euros de subventions entre 2004 et 2010 dans les caisses de l’association Omnisport Hermitage Campagne Levêque (15e) présidée par son cousin Abdelhafid Bahou. La même association ne recevait qu’un maximum 4 000 euros par an les années précédentes, précise le livre.

Frères et cousins employés dans les collectivités

Outre Abdelhafid Bahou, l’ascension de Samia Ghali semble aussi avoir profité à d’autres proches. Son demi-frère Karim Tabti a été embauché en 1999 en contrat emploi solidarité (CES) au conseil général, alors que Samia Ghali y travaillait, au service emploi. Sa femme Fouzia Tabti est gardienne dans un espace senior du 15e arrondissement dépendant du conseil général. Le couple s’y est vu attribuer un logement de fonction en novembre 2010. (…)

Zohra Bahou et Azzedine Bahou, deux cousins, sont également employés par les collectivités : la première comme chargée de mission à la région PACA, et le second en tant que chef de projets relation Euro Méditerranée à Marseille Provence métropole. (…)

L’association de Azzedine Bahou, Algérie innovation, a bénéficié de subventions régionales (82 000 euros dès l’année de sa création en 2007, dont 26 000 euros de subvention d’investissement) et vient d’être épinglée par le rapport de CRC sur la région PACA. (…)

 

Le mari : entrepreneur et influent directeur de cabinet

Le mari de Samia Ghali, qui a été directeur de cabinet du président PS du conseil régional Michel Vauzelle, puis du président de Communauté urbaine de Marseille Eugène Caselli, apparait également dans l’enquête. Depuis sa nomination à ce dernier poste – d’où il sera remercié en décembre 2010 –, « Samia Ghali a fait rentrer du monde, principalement des 15e et 16e arrondissements, au service nettoiement à MPM », affirme Roger Aymard, secrétaire général adjoint de la SDU 13-FSU à l’occasion d’une enquête sur FO.

En outre, l’entreprise de conseil aux collectivités locales de Franck Dumontel a remporté un marché public lancé par la communauté d’agglomération d’Aubagne et du pays de l’Étoile, auquel il était le seul soumissionnaire.

Coïncidence ou retour d’ascenseur : six mois plus tard, Daniel Fontaine, le maire communiste d’Aubagne et vice-président de ladite communauté d’agglomération, annonce que la sénatrice s’apprête à puiser 20 000 euros dans sa réserve parlementaire pour la future pelouse synthétique du stade de la ville. Depuis, l’élu a dû démissionner après sa mise en examen pour « détournements de fonds publics » en janvier 2011 dans l’affaire Guérini.

————————-

Après les affaires de Jean-Noël Guérini, de Michel Vauzelle, de Sylvie Andrieux, de Patrick Mennucci, de Karim Zeribi, voici celles de la sénatrice PS des quartiers Nord de Marseille, Samia Ghali.

Cette dernière vient d’être exposé par l’arrestation de l’un de ses cousins impliqué dans une affaire de trafic d’arme et de cocaïne.

[…] parmi les dix interpellés du jour, figurerait Afid B., le cousin germain de la sénatrice PS Samia Ghali qui avait appelée l’armée en renfort pour mettre fin au trafic dans les quartiers nord. Afid, originaire de la cité Campagne-Levesque est officiellement le président du club de foot du quartier.

MetroNews

A noter que Afid Bahou est président du club; et le trésorier du club est son frère Mohamed Bahou, donc lui aussi cousin de la sénatrice et que l’on retrouve à la présidence de l’association Algérie innovation ayant reçu de larges subventions de la région.
C’est d’ailleurs ce circuit parallèle de subvention mis en place au sein des pouvoirs loacaux tenus par le PS que vient de dénoncer la chambre régionale des comptes de Provence Alpes Côte d’Azur. Des dépenses publiques qui auraient été largement à l’avantage d’ associations proches des élus de gauche et à la famille de Samia Ghali dont de nombreux membres sont employés par le conseil régional. Continuer la lecture de Mafia PS/Marseille : Les curieux privilèges de la famille de Samia Ghali (Maj)