Archives par mot-clé : CSA

2017 : drapeaux et hymne national interdits par le CSA dans les clips de campagne !

En revanche les drapeaux européens de Macron sont vivement conseillés et les drapeaux communistes de l’ex-URSS que les supporters de Mélenchon agitent en chantant l’internationale sont là aussi autorisés et voire même fortement appréciés…

Moins de crêches mais plus de mosquée, Moins de drapeaux français mais plus de propagande multiculturaliste….  la France de Hollande, Macron, Hamon et Mélenchon avance…..


Le CSA a communiqué hier aux 11 candidats à l’élection présidentielle les nouvelles règles qui devront s’appliquer pour leurs clips de campagne qui seront diffusés à la télévision à partir du 10 avril prochain, début de la campagne “officielle”.

D’après des informations de nos confrères de l’Opinion, les règles drastiques comprendraient l’interdiction “de faire apparaître tout emblème national ou européenainsi que la Marseillaise, qui n’aura pas le droit d’être diffusée dans les clips de campagne.

Crainte du nationalisme

Le CSA justifie ces interdictions par la peur que les candidats ne misent sur un nationalisme délirant, selon une source citée par le quotidien.

Source

MÉDIAS, MACRON : STOP OU ENCORE ?

Texte de Marine Le Pen

J’avais alerté le CSA avant la remise à zéro des compteurs de temps de parole au 1er février, pour obtenir un report du retard considérable de temps de parole dont ma candidature était victime, suite à la monopolisation des médias par les participants à la primaire de la droite à l’automne, puis celle de la gauche en janvier. Sans surprise, le CSA a refusé de répondre favorablement à ma demande. Comme d’habitude, cette instance a pris acte de la sous-représentation de ma formation politique dans les médias sans rien faire pour y remédier.

Cette question du temps de parole continue de poser de graves problèmes maintenant qu’une nouvelle phase de décompte est ouverte. Et elle se double d’un problème d’équité dans le traitement médiatique dont les différents candidats font l’objet.
Mettons les pieds dans le plat : tant au plan quantitatif que qualitatif, les médias offrent un énorme avantage à la candidature d’Emmanuel Macron.

Le magazine Marianne a ainsi révélé hier que depuis la mi-novembre, BFM TV a relayé pendant un total de 7 heures les meetings Continuer la lecture de MÉDIAS, MACRON : STOP OU ENCORE ?

Les islamistes médiatiques du CCIF mettent la pression sur le CSA pour censurer Zemmour.

Ces réclamations émanent d’une campagne du collectif contre l’islamophobie en France financé par les pouvoirs publics et la fondation de l’américain Georges Soros.

1609101611500098

Habitué des propos polémiques, Eric Zemmour s’est attiré les foudres des téléspectateurs pour ses propos islamophobes lors de son passage dans C à vous mardi 7 septembre. Choqués, 700 d’entre eux ont saisi le CSA, qui a décidé de se pencher sur le sujet.

Aujourd’hui, sur son compte Twitter, le CSA a en effet indiqué qu’il avait reçu plus de 700 signalements de téléspectateurs au sujet de C à vous et de l’interview de l’écrivain Continuer la lecture de Les islamistes médiatiques du CCIF mettent la pression sur le CSA pour censurer Zemmour.

Marine Le Pen adresse une lettre au CSA sur le respect des règles en campagne électorale et contre On n’est pas Couché.

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Monsieur le Président,

Au cours de cette campagne électorale officielle, des médias audiovisuels ne respectent en aucun cas la réglementation et ne respectent en aucun cas l’équilibre entre les diverses formations politiques et les divers candidats.

Surtout ils se permettent de diffamer et de critiquer de façon tout à fait non contradictoire des formations politiques et notamment le Front National.

J’en veux surtout pour exemple l’émission de Monsieur Ruquier « On n’est pas couché » du samedi 14 mars, diffusée, qui plus est, sur le service public. Elle a été un festival de diffamations et d’injures contre le Front National.

Je vous demande de rappeler aux directeurs de chaînes de télévisions, spécialement à celles du service public, qu’au moins pendant le temps officiel d’une campagne électorale, ils doivent tenter de montrer le visage de l’équilibre et de l’impartialité.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes salutations distinguées.

Marine Le Pen

Dictature médiatique/ TF1 : 50% du temps de parole pour le PS, 7% pour le FN

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a adressé aujourd’hui une sévère mise en garde à plusieurs médias audiovisuels français en raison du déséquilibre des temps de parole entre les partis politiques durant la campagne des élections européennes.

les_nouveaux_chiens_de_garde« A deux jours de la fin de la campagne, le Conseil souligne l’extrême urgence pour les radios et télévisions de respecter le principe d’équité, en remédiant sans délai aux déséquilibres constatés », dit le communiqué du CSA. Le CSA souligne que certains partis ou groupements politiques n’ont « pas encore bénéficié d’un accès à certaines antennes ». Il dit avoir « fermement » mis en garde « ferme » TF1, RMC Découverte et RTL, et avoir également alerté France Info et France Bleu.

Selon les relevés du CSA sur la période du 14 avril au 16 mai, TF1 a accordé 49,80% du temps de parole au Parti socialiste, 32,81% à l’UMP. Cinq autres formations se partagent le reste, dont le Front national (6,78%) et 12 n’ont eu aucun temps de parole. […]

Le Figaro

Zemmour : en matière de délinquance, notre État fait illusion (màj le CRAN saisit le CSA)

Addendum : 10 Mai 2014

Zemmour persiste et signe concernant sa chronique diffusée par RTL mardi et qui a fait polémique. Il insiste sur le fait que « les sociétés hétérogènes sont violentes » parce que l’ »on réintègre la guerre à l’intérieur ».

Le Conseil représentatif des associations Noires (CRAN) saisit le CSA et demande à RTL de congédier Eric Zemmour , après une chronique jugée discriminatoire.

Lors de sa chronique du 6 mai sur RTL , Eric Zemmour a affirmé: « Seules les sociétés homogènes comme le Japon, ayant refusé de longue date l’immigration de masse, et protégées par des barrières naturelles (…) échappent à cette violence de la rue.

Le CRAN a immédiatement saisit le CSA.

«J’invite RTL à mesurer la gravité des propos de Zemmour qui, en faisant ainsi l’éloge des sociétés prétendument «homogènes», appelle implicitement à une politique de purification ethnique », a déclaré Louis-Georges Tin président du CRAN.

A noter que, selon nos constatations, ce jour là, Laurent Bazin n’a pas remercié Eric Zemmour à la fin de la chronique, mais un simple jingle a conclu le papier du chroniqueur.

Morandini


En matière de délinquance, notre État fait… par rtl-fr

Mélenchon est une pleureuse et Jean Jacques Bourdin un animateur de supérette. (vidéo) (maj: le CSA donne tort à Mélenchon)

Addendum du 23/04/2014 : Le CSA donne tort à Jean-Luc Mélenchon

Selon le CSA, lors de la campagne du 1er tour des municipales, BFM a accordé 10% de temps de parole au FN, loin des 33% du PS et 28% de l’UMP.


Jean-Luc Mélenchon & le temps de parole des… par Desintox

Publié le : 9 avril 2014 à 19 h 12 min

C’était en début de semaine sur RMC. Invité chez Jean-Jacques Bourdin, Jean-Luc Mélenchon s’est plaint comme une enfant gonflé de jalousie du trop grand temps d’antenne dont aurait bénéficié le Front National sur BFM TV.  Selon lui, la chaine de la TNT aurait privilégié le parti de Marine Le Pen  alors que le Front de gauche aurait été ignoré. Afin de rendre crédible son accusation, il se mit à évoquer le CSA qui sur la question des municipales, aurait démontré que « BFM TV avait donné la parole 46 % du temps au Front national « .
le-copresident-du-front-de-gauche-etait-interviewePour Mélenchon c’était très clair, les chiffres avaient parlé et, c’est bien connu, les chiffres ça ne ment pas. Le scrogneugneux du Front de gauche pensait donc avoir la partie gagnée, et imaginait déjà faire le buzz en s’en tirant avec la gloire et les honneurs. Sauf qu’encore une fois le petit père sans peuple ignorait qu’il venait de se prendre les pieds dans le tapis, et aller se couvrir de ridicule.
Car en parfait petit égotiste, vantard et sur de lui même, jean-jacques Bourdin  ne mit pas longtemps à répliquer. Se sentant sali, humilié, suspecté, insulté, violé, massacré par les Continuer la lecture de Mélenchon est une pleureuse et Jean Jacques Bourdin un animateur de supérette. (vidéo) (maj: le CSA donne tort à Mélenchon)