Archives par mot-clé : députés UMP

Bruno Le Roux a demandé aux députés PS de « ne pas faire de commentaires sur l’UMP »

Ne pas ajouter de la crise à la crise. C’est en substance le message qu’a voulu faire passer Bruno Le Roux, patron des députés PS, ce mardi 27 mai en réunion de groupe alors qu’en parallèle, Jean-François Copé annonçait sa démission de l’UMP suite aux derniers rebondissements de l’affaire Bygmalion.

Après la victoire du FN aux Européennes, et la débâcle du PS, Bruno Le Roux, proche de François Hollande, a ainsi demandé aux députés socialistes de ne « pas faire de commentaires sur l’UMP », ont confirmé des sources parlementaires au Lab.

Lors des questions d’actualité de ce mardi, traditionnellement houleuses, le député de Seine-Saint-Denis a également demandé à ses ouailles de ne pas chahuter la séance ni de faire d’invective en direction de l’UMP.

« Il faut mettre cette journée sous le signe de la gravité », a-t-il dit lors de la réunion du groupe PS à laquelle doit assister, en partie, le Premier ministre Manuel Valls.

Le Lab

Européennes : deux députés UMP annoncent qu’ils voteront UDI plutôt que Nadine Morano

Après Henri Guaino, deux autres parlementaires de l’UMP se détourneront du vote de leur parti le 25 mai prochain.

La candidature de Nadine Morano ne fait pas l’unanimité à l’UMP dans la région Grand-est. Le site d’information locale Lor’Actu annonce que deux députés de la région ne soutiendront pas la candidature officielle de l’UMP et iront vers celle de l’UDI. Celeste Lett , député-maire de Sarreguemines, et de la députée de Moselle Marie-Jo Zimmermann glisseront un bulletin au nom de Nathalie Griesbeck le mai 25 pour le scrutin des européennes.

Au site d’information, Celeste Lett explique que la candidate de l’UDI «est députée européenne et elle a montré son savoir-faire». «Cela ne devrait choquer personne que je soutienne les personnes qui travaillent pour l’Europe», dit-elle. «J’ai été élevé dans cette sensibilité politique là et elle me reste aujourd’hui, elle est naturelle même si je suis aujourd’hui encarté UMP.»

Pendant les municipales, Marie-Jo Zimmermann, députée UMP et candidate en mars à la mairie de Metz, avait déjà annoncé soutenir Nathalie Griesbeck. Les deux femmes avaient renoncé alors à s’affronter, la députée européenne du MoDem préférant s’unir avec la liste de l’UMP.

Le Figaro