Archives par mot-clé : discrimination positive

Banlieues : Macron assume totalement une politique de discrimination positive

Emmanuel Macron « assume totalement » une politique de « discrimination positive » envers les quartiers difficiles, a-t-il affirmé mardi dans un entretien à l’AFP, disant vouloir « remettre dans les quartiers un imaginaire républicain de réussite« .

Le candidat d’En Marche ! à la présidentielle, qui propose notamment de verser une prime à l’entreprise qui recrute en CDI un habitant des quartiers prioritaires, entend mener une « reconquête culturelle de la République » dans les quartiers sensibles.

Le Point

Mensonge Sarkozyste: À deux jours des élections départementales Sarkozy prône l’assimilation comme le FN… sauf que

Nicolas sarkozy en campagne pour les départementales ment. Il ment et manipule. À deux jours du premier tour il tente de faire croire qu’il est en faveur de l’assimilation.
L’objectif est limpide: récupérer de façon insincère des voix au FN.

Or Sarkozy a toujours promu le modèle communautariste américain. Dans les livres qu’il a écrit il s’est toujours exprimé en faveur de la laïcité ouverte (financement des mosquées par l’État, port du voile autorisé…) et pour la discrimination positive.
Président de la République il n’a pas hésité à appliquer ce modèle à la France en nommant par exemple un préfet musulman en mettant exclusivement en avant son appartenance religieuse. (ce préfet sera finalement limogé et condamné par la justice pour avoir battu sa femme)

Il ira même jusqu’à vouloir changer le préambule de la constitution française afin d’instaurer une politique de discrimination positive sur des fondements ethniques.

C’est le comité Veil qui jugera « impossible d’élaborer un système de critères acceptables des origines , familiales ou plus généralement biographiques ». Dans son rapport le comité soulignera qu’une telle politique ne serait pas sans « effets pervers », entraînant « au mieux un affaiblissement du vivre-ensemble; au pire une montée des tensions et des ressentiments communautaires ».

En prônant l’assimilation pour faire comme le FN, Sarkozy prouve une nouvelle fois que c’est un fieffé arriviste, un démagogue sournois et un misérable menteur.

Article du Monde Décembre 2008

sarkozyArticle de Libération de 2005

libé

Emploi d’avenir pour 150.000 jeunes : priorité aux zones urbaines sensibles

Destinés à aider les jeunes les plus fragiles à accéder à un emploi, un enjeu prioritaire pour le gouvernement, le projet créant les « emplois d’avenir », avec un objectif de 150.000, est présenté mercredi en conseil des ministres et sera le premier texte soumis aux députés fin septembre.

Le gouvernement veut donner vite « un vrai boulot » à une partie des « 400.000 jeunes de moins de 25 ans dans la galère ».

Il s’agit pour le Premier ministre Jean-Marc Ayrault d’agir « tout de suite » en subventionnant 100.000 premières embauches en 2013.

Les futurs contrats seront destinés aux 16-25 ans « sans qualification ou peu qualifiés et rencontrant des difficultés particulières d’accès à l’emploi », « prioritairement dans les zones urbaines sensibles », selon le projet de loi.

Les futurs contrats seront destinés prioritairement dans les zones urbaines sensibles selon le projet de loi.

source

Yamina Benguigui: Pour la discrimination raciale ?

Le 16 mai 2012, la réalisatrice franco-algérienne Yamina Benguigui est nommée ministre déléguée de la Francophonie et des Français de l’étranger du gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

Depuis 2008, elle était adjointe à la Mairie de Paris, en charge des Droits de l’Homme et de la Lutte contre les discriminations. Yamina Benguigui est par ailleurs membre du Haut Conseil à l’Intégration et du club d’influence Le Siècle.

 

 

Le 21 octobre 2004, Yamina Benguigui  déclarait au journal Courriers Cadres:

 

« A qualité égale, priorité au Beur puisqu’il a eu plus d’obstacles à franchir qu’un Blanc de souche. »

Eric Zemmour : Hollande, les grandes écoles et les quotas

François Hollande propose des quota dans les prépas. Une idées qui devrait plaire à Sarkozy.
Car, même si ce dernier se repeint en souverainiste le temps d’une campagne de démago, Sarkozy fut pendant 5 ans l’un des plus grands promoteurs de la discrimination positives. Une idéologie contraire à l’assimilation et à la méritocratie républicaine, et qui n’a pour seul effet de renforcer le communautarisme, ethniciser les rapports sociaux, créer une concurrence sociétale dangereuse et provoquer l’abaissement des exigences scolaires.

L’UMPS même combat.

Sarkozy adepte de la «discrimination positive»

Je suis l’homme politique en France qui s’est le plus battu pour la discrimination positive. »
Nicolas Sarkozy, Libération, 23 décembre 2005

Nicolas Sarkozy en 2008


Nicolas Sarkozy et la Discrimination Positive… par CatusJack

Pendant 5 ans, et malgré l’hostilité de la commission veil qui s’était opposée à l’inscription du mot diversité dans la constitution Française, le gouvernement va mettre en place toute une série de dispositifs de discrimination positive. Le ministre de l’éducation nationale Luc Chatel proposera même que les épreuves des grandes écoles deviennent plus accessibles à la diversité.

Discrimination : Chatel cible les concours des grandes écoles

Mercredi, le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, a déclaré avoir engagé une réflexion sur «la nature des épreuves, car on s’aperçoit que le contenu même des épreuves peut entraîner une certaine discrimination sociale » .
(source: Le Parisien)

Jusqu’où va-t-on descendre ????


Grandes écoles, favoriser les boursiers ou la… par storage01