Archives par mot-clé : discrimination

Discrimination : Paniquée par les éléments accablants apportés par la Ville de Beaucaire, Carole Delga demande un report d’audience

Source

En avril dernier, la Ville de Beaucaire déposait une plainte à l’encontre de Carole Delga pour discrimination envers la commune à raison des idées politiques de son Maire.

Face à un dossier accablant présenté par l’avocat de la Ville de Beaucaire, le conseil de Carole Delga a demandé et obtenu le report de l’audience prévue aujourd’hui mardi 28 février au Tribunal Correctionnel de Nîmes au 3 octobre 2017.

Cette demande de report pour gagner du temps, alors que la présidente du conseil régional d’Occitanie a déjà eu 10 mois pour préparer sa défense, prouve que l’élue n’est pas sereine. Et pour cause : les éléments apportés par la commune démontrent clairement la discrimination dont Beaucaire est victime. Continuer la lecture de Discrimination : Paniquée par les éléments accablants apportés par la Ville de Beaucaire, Carole Delga demande un report d’audience

Julien Lepers : « France Télévisions fait de la discrimination contre les visages pâles de plus de 50 ans »

« On a une télévision d’hommes blancs de plus de 50 ans et ça, il va falloir que ça change« , avait prévenu Delphine Ernotte à son arrivée aux commandes de France Télévisions, en septembre dernier. L’animateur Julien Lepers a ainsi dénoncé la gravité des propos de la présidente de France Télévisions.

Propos de Valls sur le FN: Marine Le Pen dénonce un appel à la « haine » et à la « discrimination ». (vidéo)

Marine Le Pen, présidente du Front national, a répondu ce lundi à Manuel Valls, estimant sur BFMTV que ce dernier discriminait les « millions de Français » qui votent Front national. Le Premier ministre a déclaré dimanche « avoir peur » que la France « se fracasse contre le Front national », qui pourrait, selon lui, réaliser un « score sans précédent » à l’occasion des élections départementales, les 22 et 29 mars prochains.

« Le Premier ministre a pris l’habitude d’être dans l’outrance, dans la violence, dans l’appel à la haine et à la discrimination à l’égard de millions de Français qui aujourd’hui sont les électeurs du Front national » a rétorqué Marine Le Pen, lundi.


« La principale préoccupation du gouvernement, c’est le Front national. Il passe sa vie à lutter contre le Front national », selon elle, mais « ce n’est pas ce que les Français attendent de lui. Les Français attendent de lui qu’il agisse contre le chômage, contre l’insécurité, contre l’effondrement du pouvoir d’achat, la concurrence internationale déloyale, le terrorisme, le jihadisme », a-t-elle énuméré. « C’est pour cacher tout cela que M. Valls parle avec une telle violence? Et bien il ferait mieux de s’attacher à résoudre les problèmes des Français », a tranché Marine Le Pen.

Valls devra démissionner en cas de « déculottée » du PS

La leader frontiste a tenté de renversé l’argument du Premier ministre, arguant qu' »aujourd’hui, tant par son attitude haineuse que par ses résultats économiques et sociaux, c’est le pouvoir qui fait peur aux Français ».

Et Marine Le Pen de demander des comptes à Manuel Valls. « A partir du moment où M. Valls va d’estrade en estrade, il est le directeur de campagne pour les départementales pour le Parti socialiste. Si le Parti socialiste se prend une déculottée, alors je vois mal comment M. Valls peut ne pas démissionner le lendemain du second tour », a encore déclaré Marine Le Pen. Pour mémoire, le Premier ministre a jugé de son côté qu’il resterait « sans aucun doute » à Matignon après le scrutin.

« Les Français ne sont pas des enfants, ils attendent des réponses que les gouvernements successifs ne leur ont pas apportées, alors il se tournent vers le Front national-Rassemblement Bleu Marine parce que lui a des solutions aux problèmes qui sont les leurs au quotidien », a également soutenu Marine Le Pen.

Jean Roucas : « On est dans le stalinisme le plus total »(vidéo) + Louis Aliot

Invité des GG de RMC, Jean Roucas s’explique sur son engagement pour le FN, son spectacle annulé à Gardanne, Guy Bedos et Antoine de Caunes. Yves Pujol se défend de ne plus vouloir jouer avec son (ex-)ami. Avec Marie-Anne Soubré, Pascal Perri et Mourad Boudjellal.

 

« Je suis ravi, je croyais que Guy Bedos était muet. Parce que depuis l’élection de François Hollande en 2012, on ne l’entend plus ! J’ai au moins eu le mérite de réveiller les momies. […] Voilà Antoine de Caunes qui revient, le malheureux, sur le Grand Journal et figurez-vous qu’en 2 minutes de présence au Front National, j’ai réuni plus de presse, moi, que lui en 20 ans de cinéma. Et il me traite de has-been ! » – Jean Roucas

Intervention de Louis Aliot (FN) réagit à l’intervention de Jean Roucas et interpelle Mourad Boudjellal.

L’UE contre la préférence nationale pour les notaires.

N’en déplaise aux grincheux de la gauche morale, en France la préférence nationale existe. Il est par exemple impossible pour un étranger de travailler dans les services publics, le concours d’entrée y est réservé aux seuls citoyens français. Idem pour les notaires.
Or la Cour de Justice de l’Union européenne a, dans 7 arrêts rendus le 24 mai 2011 (Aff. n°C-50/08), jugé que les Etats membres ne pouvaient pas réserver à leurs nationaux l’accès à la profession de notaire. Elle explique que « même si les activités notariales (…) poursuivent des objectifs d’intérêt général, celles-ci ne participent pas à l’exercice de l’autorité publique au sens du traité CE ».

En l’espèce, six Etats membres de l’Union européenne – la Belgique, l’Allemagne, la Grèce, la France, le Luxembourg et l’Autriche – réservent à leurs ressortissants l’accès à la profession de notaire, ce qui constitue selon la Commission européenne une discrimination fondée sur la nationalité interdite par le traité CE. Aussi, elle introduit des recours en manquement à l’encontre de ces Etats. En outre, la Commission reproche au Portugal, ainsi qu’aux Etats précités, sauf à la France, de ne pas appliquer aux notaires la directive sur la reconnaissance des qualifications professionnelles.

Encore une fois la préférence va à la discrimination positive !!!!

Source: Net-iris