Archives par mot-clé : école catholique

Wattrelos: L’ancienne école catholique va devenir un lieu de culte musulman

L’Association cultuelle wattrelosienne vient d’acquérir l’ancienne école Saint-Louis, située rue Stalingrad, à une centaine de mètres de sa salle de prière devenue bien trop petite. Attention, polémique en vue.
Depuis le 24 septembre, l’école Saint-Louis a changé de mains. Propriété depuis 1980 de l’Association immobilière roubaisienne (qui gère le patrimoine de l’enseignement catholique), elle appartient désormais à l’Association cultuelle wattrelosienne, qui fédère depuis huit ans les musulmans de la cité des Berlouffes. Montant de la transaction : 240 000euros.

(…)

De quel projet parle-t-on?

L’Association cultuelle le reconnaît : elle a un problème d’espace. « On a un souci avec la prière du vendredi, des prières de rue se forment indépendamment de notre volonté. On a agrandi la salle de prière l’an dernier, mais ce n’est pas suffisant pour absorber tout le monde. » Et si autant de fidèles viennent prier à Wattrelos, c’est simplement parce que l’horaire convient particulièrement à ceux qui travaillent : chaque vendredi, la prière est à 12 h. « Et puis, même si ça se développe ailleurs maintenant, on a la particularité d’avoir un discours en français et en arabe, ce qui est intéressant pour les non-arabophones, comme les convertis. » Logiquement, c’est donc en premier lieu une vaste salle de prière qui sera aménagée dans l’ancienne école Saint-Louis. Mais cela va prendre du temps, beaucoup de temps : les Bâtiments de France ont leur mot à dire sur les transformations. « Nous allons procéder par tranche. La première n’interviendra pas avant cinq ou six mois. Si on peut ouvrir la salle de prière d’ici deux ans, ce sera déjà bien. » Par la suite, l’Association cultuelle aimerait rapatrier les cours d’arabe dans ce nouveau lieu.

Les réactions

Le diocèse : « Nous n’avons pas de commentaire à faire sur la vente du bâtiment. L’enseignement catholique, qui est en soi un projet éducatif, continue à vivre dans les autres écoles catholiques de Wattrelos. »

Le maire (PS) Dominique Baert : « Je n’ai pas d’état d’âme à avoir sur le fait qu’une école catholique devienne salle de prière musulmane. c’est une affaire privée entre Continuer la lecture de Wattrelos: L’ancienne école catholique va devenir un lieu de culte musulman

Quand l’école catholique découvre la mosquée

Je ne l’imaginais pas aussi grande ». « Je me demande pourquoi, il n’y a pas de minaret ». « C’est impressionnant de venir découvrir un lieu où l’on ne vient jamais et que même nos parents ne connaissent pas ». Hugo, Laura ou Damien s’interrogent, s’émeuvent, questionnent. Comme 150 élèves de 5e du collège privé Maintenon, ils découvraient, hier, la mosquée de Perpignan. Un moment fort pour ces enfants issus de l’enseignement catholique. Une initiative née de la rencontre de Salim Bencheikh, président du Collectif des musulmans de Perpignan et du père Jean-Baptiste Blondeau, délégué épiscopal au dialogue interreligieux. « La découverte des religions est au programme d’histoire des élèves. En 6e, ils découvrent le catholicisme et le judaïsme. En 5e, la religion musulmane. La mosquée nous accueille chaque année chaleureusement pour un moment de dialogue, de rapprochement, de tolérance », explique celui qui est aussi l’aumônier de Maintenon. Pieds nus, assis en groupe, les collégiens écoutent Salim Bencheikh préciser les piliers et les fondements de la religion musulmane. Les questions fusent. « Pourquoi les musulmans ne mangent pas de cochon ? Pourquoi les femmes sont voilées ? Combien de fois priez-vous par jour ? » Chaque réponse est pesée, argumentée. Longuement s’il faut. « Cette initiative permet une approche différente de la culture et de la religion musulmane. A travers d’autres représentations ou clichés habituels », apprécie Salim Bencheikh. Une leçon au-delà des murs de l’école. Des élèves de 5e de Maintenon pour la première fois à la mosquée.