Archives par mot-clé : Edouard Philippe

Comment Edouard Philippe céda un presbytère pour une école salafiste au Havre

Aami Hassen, prédicateur invité par l’école Maurice Bucaille qui y évoqua la mort annoncée des « mécréants » par Allah. Preuve vidéo.

Nous avions déjà évoqué la politique philo islamiste du Premier ministre en tant que maire du Havre (2010- mai 2017), qui inaugura une mosquée frériste édifiée sur un terrain municipal en septembre 2013. L’affaire des 8500 mousses au chocolat destinées aux cantines de la ville jetés car haram (illicite en islam) est aussi connue (Le Parisien).

Nous avons trouvé un autre acte de collaboration avec l’islamisme. Vérifiable par tous les citoyens. 

Cela commence en mars 2015 avec la création de l’association « Ecole Musulmane Maurice Bucaille », destinée à ouvrir une école primaire musulmane. Son trésorier est Ibrahim Wane, connu comme étant de la mouvance salafiste. Les responsables de l’association contactent alors la mairie d’Edouard Philippe afin de trouver un local. Les équipes de la mairie proposent un presbytère, loué jusque là au diocèse, à une SCI créée spécialement par un proche de l’association – aux antécédents judiciaires peu reluisants – pour la somme sous évaluée de 155000 euros pour 150 mètres carrés d’habitat et de 876m2 de terrain. Une aubaine, la vente se fit le 11 décembre 2015. La « SCI PRESBI » put alors signer un bail commercial avec l’école musulmane le 21 novembre 2016. L’école avait un stand en mai 2016 au salon de l’UOIF au Bourget afin Continuer la lecture de Comment Edouard Philippe céda un presbytère pour une école salafiste au Havre

Zemmour : « Édouard Philippe, ou la revanche de la droite post-68arde dont l’électorat populaire s’est éloigné »

« Chaban-Delmas et Rocard : ce sont deux noms qui étaient inconnus de la plupart des députés d’En Marche. Deux noms qui incarnent le monde politique d’avant. Deux noms qui ont eu pourtant leur heure de gloire », analyse Éric Zemmour. « Si on préfère l’analyse politique, Édouard Philippe ne s’est pas trompé en les citant », lance le journaliste. « Nommé en 1969, Chaban tenta d’inoculer les idéaux libertaires de Mai-68 dans le corps du gaullo-pompidolisme. Nommé en 1988, Rocard tenta d’introduire les idées des chrétiens de gauche dans le corpus du socialisme français« , ajoute-t-il. Continuer la lecture de Zemmour : « Édouard Philippe, ou la revanche de la droite post-68arde dont l’électorat populaire s’est éloigné »

Edouard Philippe Premier ministre : un cancre de l’Assemblée pour diriger la majorité de MacronEdouard Philippe Premier ministre : un cancre de l’Assemblée pour diriger la majorité de MacronEdouard Philippe Premier ministre : un cancre de l’Assemblée pour diriger la majorité de Macron

Pour diriger sa majorité parlementaire, Emmanuel Macron a donc choisi… un cancre de l’Assemblée. En cinq ans, Edouard Philippe, le nouveau locataire de Matignon, ne s’est en effet pas tellement fait remarquer du côté du Palais Bourbon. Ou alors, plutôt par son absence ! Depuis sa première élection comme député, en 2012, il compte à son actif seulement dix interventions dans le débat législatif. Et sur les 404 textes adoptés par le Parlement au cours du dernier quinquennat, seuls six projets de loi ont retenu l’attention du maire du Havre !

Edouard Philippe ne peut pas non plus attester une grande présence en commission des lois, où sa technicité d’avocat et de conseiller Continuer la lecture de Edouard Philippe Premier ministre : un cancre de l’Assemblée pour diriger la majorité de MacronEdouard Philippe Premier ministre : un cancre de l’Assemblée pour diriger la majorité de MacronEdouard Philippe Premier ministre : un cancre de l’Assemblée pour diriger la majorité de Macron

Quand Édouard Philippe signait un protocole de jumelage avec l’islamiste Mohamed El-Bachir Abdellaoui,

Extrait d’un article de Mohammed Louizi

il y a quelques mois, le député-maire a reçu au Havre un élu frère musulman marocain, Mohamed El-Bachir Abdellaoui, du parti islamiste PJD (Parti Justice et Développement), pour signer un protocole de jumelage entre Le Havre et la ville de Tanger, où cet islamiste occupe le poste de maire[8].
Ce même El-Bachir Abdellaoui a défrayé la chronique de l’autre côté de La Méditerranée très récemment, lorsqu’il a demandé une étrange fatwa au Conseil des Oulémas — au nom de sa fonction de maire de Tanger ! — pour savoir s’il est islamiquement licite ou illicite d’ériger deux statuts d’Ibn Batouta et d’Hercule dans les rues de Tanger.

Une demande plutôt salafiste radicale, pour ne pas dire «daechienne», qui a étonné ledit Conseil des Oulémas marocains [9] !

Article entier: Continuer la lecture de Quand Édouard Philippe signait un protocole de jumelage avec l’islamiste Mohamed El-Bachir Abdellaoui,

Nommé Premier ministre, Edouard Philippe ne sera « pas exclu » des Républicains

(…) Une « décision individuelle » et « en aucun cas [le fruit] d’une coalition gouvernementale », a aussitôt réagi Bernard Accoyer. Tout en assurant qu’Edouard Philippe ne serait pas exclu de sa formation, le secrétaire général de LR a demandé la levée de toute « ambiguïté » sur la question des législatives de juin. « Ce premier ministre soutiendra-t-il les candidats d’En Marche! du président qui l’a nommé, ou bien les candidats LR-UDI, sa famille politique ? », a-t-il interrogé.

(…) L’Express

Edouard Philippe en janvier : “Macron, qui n’assume rien mais promet tout…”

Source: JDD

(…)

Il compare Macron à un conseiller romain

Il y a eu un Macron sous l’empire romain“, s’amusait il y a quelques mois Edouard Philippe devant quelques journalistes, dont le JDD. Un rappel historique qu’il a également fait en janvier dans Libération, pour sa chronique hebdomadaire de campagne. “Naevius Sutorius Macro, dit Macron, haut fonctionnaire (si si) devenu, à la faveur d’une révolution de palais, le conseiller de Tibère, empereur détaché des affaires courantes, il finira par l’assassiner… C’est en tout cas ce que prétend Tacite, même si Suétone dit le contraire”, écrit le député-maire LR. De ce “personnage mineur de l’histoire romaine”, Edouard Philippe se permettait d’extrapoler dans un portrait peu flatteur du nouveau chef de l’Etat : “Macron plaît à ceux qui n’aiment ni Fillon, ni Le Pen, ni aucun de ceux qui prétendent incarner la gauche. Macron le patricien, qui après avoir franchi toutes les étapes Continuer la lecture de Edouard Philippe en janvier : “Macron, qui n’assume rien mais promet tout…”

Quand Edouard Philippe faisait jeter 8500 mousses au chocolat pour cause de gélatine de porc

Quelque 8500 portions de mousse au chocolat, confectionnées dans les 67 cantines scolaires du Havre pour les enfants des écoles primaires et maternelles, ont été jetées, jeudi dernier, en raison de la présence de gélatine animale, notamment de porc.

La mesure a été prise à la dernière minute en raison de l’inquiétude des personnels des cuisines, car la gélatine animale utilisée pour la confection de la mousse au chocolat est souvent réalisée à base de porc, et donc interdite à la consommation par plusieurs religions. Les desserts «peuvent à l’occasion contenir de la gélatine animale», a confirmé Philippe Brunel, directeur général adjoint au développement social et à la famille de la mairie du Havre.

«Un gâchis alimentaire et financier scandaleux» Continuer la lecture de Quand Edouard Philippe faisait jeter 8500 mousses au chocolat pour cause de gélatine de porc

Edouard Philippe (LR et pro Macron) a inauguré une mosquée radicale proche des Frères Musulmans

Rediff.

Edouard Philippe est maire du Havre depuis 2010. Son prédécesseur, Antoine Rufenacht, du même parti (UMP), avait mis à disposition un terrain municipal pour la mosquée Mesjed Ennour (radicale, voir plus bas) lors de la séance du conseil municipal du 14 mai 2007 :

« Le terrain d’assiette représentant une emprise d’environ 1 812 m² issue des parcelles cadastrées section RN n° 77, 59 et 81, propriété de la Ville du Havre, sera mise à disposition de l’association dans le cadre d’un bail emphytéotique administratif en cours de finalisation. » Lire l’intégralité de la délibération.

A postériori, interrogé dans le quotidien Paris-Normandie, Edouard Philippe justifiait ce coup de pouce : « La délivrance d’un permis s’inscrit strictement dans le respect du droit de l’urbanisme […] Par ailleurs, on a parfois fait en sorte de mettre un terrain à disposition ou de participer au financement d’équipements culturels contenus dans le projet cultuel. » (source)

Edouard Philippe a inauguré cette mosquée comme on peut le voir sur la page Facebook de la mosquée et sur cette vidéo : Continuer la lecture de Edouard Philippe (LR et pro Macron) a inauguré une mosquée radicale proche des Frères Musulmans